Cadillac CT5-V 2020 : mettez de côté vos préjugés

Points forts
  • V6 biturbo performant
  • Allure charmante
  • Conduite passionnante
  • Assurément différente du véhicule du voisin
Points faibles
  • Location peu intéressante
  • Image de la marque encore à redorer
  • Choix questionnable du moteur de base
Évaluation complète

Alors que certains constructeurs de luxe abandonnent carrément les voitures au profit des VUS, Cadillac continue de tenter sa chance en n’offrant pas une, mais bien deux berlines. En effet, les nouvelles CT4 et CT5 sont en quelque sorte les évolutions respectives des ATS et CTS.

Le Guide de l’auto a récemment mis à l’essai la CT5-V, la mouture la plus sportive de la gamme. Voici ce que nous en avons pensé!

Une V plus accessible

Avec sa nouvelle CT5-V, Cadillac souhaite proposer une berline axée sur la performance sans nécessairement aller dans l’excès.

Jusqu’en 2019, la marque de luxe américaine proposait une déclinaison V de la défunte CTS. Cette dernière a devancé la CT5-V, certes, mais elles n’ont que très peu en commun. En effet, rappelons-nous que la CTS-V était propulsée par un monstrueux moteur V8 suralimenté de 6,2 L qui ne développait pas moins de 640 chevaux. Voilà de quoi décoiffer les permanentes les plus robustes! Avec la CT5-V, Cadillac vise un marché moins niché avec une berline qui est bien moins radicale et surtout, accessible à un plus grand nombre de consommateurs.

Sous son capot, on retrouve un moteur V6 biturbo de 3,0 litres dont la puissance et le couple sont chiffrés à 360 chevaux et 405 livres-pied. Cela permet au bolide de passer de 0 à 100 km/h en environ cinq secondes, tout ça à bord d’un véhicule juste assez confortable et tout ce qu’il y a de plus techno.

Si jamais ce n’est pas suffisant pour vous, sachez qu’une version Blackwing plus puissante devrait voir le jour au cours des prochains mois. Et bonne nouvelle, on pourra opter pour une boîte manuelle. Comme quoi Cadillac n’oublie pas les purs et durs de la conduite automobile.

Franchement élégante

Cadillac travaille encore à redorer son image pour être aussi désirable que les marques allemandes de luxe. Avec un produit comme la CT5, on fait assurément un pas dans la bonne direction. En matière de design, force est d’admettre qu’elle est franchement élégante.

Sa partie avant prolongée et son derrière condensé lui confèrent une jolie silhouette. Avec des éléments stylistiques et accents noirs, de même que des jantes foncées, on la trouve particulièrement de notre goût. À une époque où les berlines n’ont plus la cote, Cadillac a réussi à en dessiner dont l’allure est contemporaine.

Et que dire de sa sonorité! Bien que l’on ne retrouve pas huit cylindres sous le capot, les concepteurs de cette berline ont réussi à tirer du moteur V6 une sonorité fort intéressante. Cette dernière contribue largement au plaisir ressenti au volant de cette voiture.

Et la consommation?

Lors de notre période d’essai, l’ordinateur de bord a enregistré une consommation moyenne de 13,5 L/100 km. De son côté, Ressources naturelles Canada annonce une cote de consommation de 11,8 L/100 km en conduite combinée. Pour 2021, l’organisme gouvernemental annonce une cote revue à la baisse, soit de 11,1 L/100 km.

À noter que le manufacturier recommande l’utilisation d’essence super.

Pas obligé de prendre la V

La Cadillac CT5 est déclinée en une série de variantes. Si la CT5 d’entrée de gamme, qui est dotée d’un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres, n’est pas épatante comme le soulignait notre collègue Marc Lachapelle, d’autres versions sont, en revanche, nettement plus convaincantes. C’est le cas de la CT5-V et de son V6 biturbo de 3,0 L.

Cela dit, si vous désirez obtenir cette motorisation sans nécessairement y laisser un bras, vous pouvez choisir le modèle Luxe Haut de gamme et cocher l’option du moteur V6 biturbo au coût de 4 025 $. Vous profiterez d’une puissance et d’un couple de 335 chevaux et 400 livres-pied, ce qui est légèrement inférieur à la version V. Paradoxalement, la variante Sport ne peut être livrée qu’avec le moteur de base, soit le bloc turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 L. La puissance et le couple générés par celui-ci se chiffrent à 237 chevaux et 258 livres-pied.

Photo: Germain Goyer

Quel que soit votre choix, vous aurez droit à une transmission automatique à dix rapports. Bien qu’une multitude de modes de conduite soient offerts, sachez qu’il suffit d’appuyer sur le bouton V positionné sur le volant pour transformer la bagnole. C’est comme si soudainement le soulier en cuir verni devenait une espadrille.

Notons aussi que la CT5-V est livrée avec une suspension de performance magnétique, un différentiel arrière électronique à glissement limité et même une commande de lancement (Launch Control). La CT5-V est également livrable avec le système de conduite semi-autonome Super Cruise.

Pour l’ensemble des versions, le consommateur a le choix entre les roues motrices arrière et un système à quatre roues motrices. Il y a fort à parier qu’une majorité d’acheteurs québécois préfèreront une voiture à quatre roues motrices afin d’affronter l’hiver avec une plus grande aisance. Il s’agit d’une option coûtant 2 200 $ pour la CT5-V.

Photo: Germain Goyer

Combien coûte-t-elle?

Notre Cadillac CT5-V 2021 coûtait 67 723 $ puisqu’elle était équipée d’une pléiade d’options. Avec quatre roues motrices, le modèle 2021 est offert à partir de 52 098 $. Lorsqu’on la finance sur 60 mois, on profite d’un taux de 0%, ce qui génère des paiements de 895 $. En location sur 36 mois à un taux de 2,9%, elle vous coûtera 802 $.

En revanche, la version de base vous coûtera 757 $ par mois pour un financement sur 60 mois. Dans le cas d’une location sur 36 mois à 8,99%, vous paierez 908 $ par mois.

La conclusion ne pourrait être plus simple à tirer.

Photo: Germain Goyer

Donnez-lui une chance

Si les Cadillac CT4 et CT5 semblent similaires a priori, elles sont relativement différentes. Il faut savoir que si l’on se trouve à l’étroit dans une CT4, la situation est tout autre lorsque l’on prend place à bord de sa grande sœur. Elle est plus spacieuse et on s’y sent plus à l’aise.

La CT5 est un produit raffiné, abouti et rafraîchissant dans cet univers débordant de véhicules utilitaires sport. Or, malgré ses qualités que nous avons soulignées, plusieurs acheteurs de ce type de voitures la bouderont en raison de préjugés – fondés ou non! Tout ce que je vous demande, consommateurs de berlines sportives de luxe, c’est d’aller la voir dans une salle d’exposition. Donnez-vous la peine de l’observer de près, de monter à bord et de réaliser un bref essai sur route.

Malheureusement pour le produit qu’est la CT5, nombreux seront ceux qui ne la considéreront même pas dans leur processus d’achat. Et à tort!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

guideauto.tvCombien coûte… la Cadillac CT5 2021?
Alors qu’on croyait que Cadillac tournait le dos aux berlines avec l’abandon successif des ATS, CTS, XTS et CT6, le prestigieux constructeur américain a surpris le monde de l’automobile en lançant les CT4 et CT5 . La CT5 devient ainsi la plus grande berline de la marque. Avec ce modèle, …
guideauto.tvEn vidéo : on découvre l’immense écran du Cadillac Escalade 2021
Parmi tous les nouveaux modèles présentés au cours des derniers mois, le Cadillac Escalade 2021 est parmi ceux qui ont attiré le plus d’attention. De retour sous une toute nouvelle génération, le mastodonte américain est désormais plus costaud, plus luxueux et plus techno que jamais. Parlant de techno, impossible de …
ActualitéCadillac CT4 et CT5 Blackwing : festival de puissance au menu!
Cadillac a mis sur le marché récemment deux nouvelles berlines, la CT4 et la CT5 . Loin de renoncer aux bonnes vieilles voitures à quatre portes, Cadillac a démontré tout son savoir-faire en offrant deux produits bien présentés. Ces deux voitures sont bien entendu disponibles en version V, mais celles-ci …
ActualitéCadillac promet encore plus de modèles V et Blackwing
Il y a exactement un mois, Cadillac dévoilait les nouvelles CT4-V et CT5-V Blackwing 2022 , deux voitures encore plus performantes que les CT4-V et CT5-V, qui sont plutôt des versions de milieu de gamme. Mais ce n’est qu’un début… Nous en avons maintenant la confirmation grâce à l’ingénieur en …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires