Kia Sorento 2021 : plus joli, mais moins pratique

Points forts
  • Bouille moderne et sympathique
  • Moteur turbocompressé puissant
  • Système d’infodivertissement facile à utiliser
Points faibles
  • Disparition du V6
  • Capacité de remorquage réduite
  • Les versions hybride et hybride rechargeable se font attendre
Évaluation complète

Le Sorento fait partie des meubles chez Kia. Offert sur notre marché depuis 2002, ce VUS coréen était à l’époque bâti sur un châssis en échelle. Il s’est raffiné petit à petit, participant grandement au succès du constructeur au Canada.

En septembre dernier, Kia a dévoilé le Sorento de quatrième génération destiné au marché nord-américain.

Au cours des deux dernières semaines, Le Guide de l’auto a parcouru un peu plus de 1100 kilomètres à son volant. Après cet essai, voici donc le moment de vous livrer nos impressions sur le Kia Sorento 2021.

Un véhicule assez complet

Pour 2021, la silhouette du Sorento change considérablement. Son allure est moins anonyme et fait preuve d’une plus grande personnalité. On remarque aussi que ses feux sont de plus grande dimension. Chez Kia, on demeure attentif à la mode actuelle, c’est-à-dire d’offrir des accents, moulures et jantes noircies. 

Si le Sorento de précédente génération ne procurait pas une conduite endiablée, la situation est la même pour 2021. Sans être endormant, il n’est pas aussi sportif ou féroce que ce qu’on pourrait croire en s’attardant à son style. Ne vous y méprenez pas, vous ne vivrez aucune sensation forte à son volant. Notons au passage que le système d’arrêt automatique à un feu rouge est plutôt subtil et il ne vous dérangera fort probablement pas. Or, le potentiomètre de la pédale d’accélérateur vient, hélas, annuler le tout.  

À bord, Kia a fait un joli travail et la présentation est tout à fait convenable. Tout dépendant de la version choisie, vous vous retrouverez face à une instrumentation entièrement numérique de 12,3 pouces. Quant au système d’infodivertissement, il est lié à un écran tactile dont la grandeur varie entre 8 et 10,25 en fonction de la version choisie. Sa manipulation est fort conviviale et tout y est bien présenté.

Photo: Antoine Joubert

On s’ennuie déjà du V6

Se logeant entre le Sportage et le Telluride au sein de la gamme, le Sorento est équipé de série du rouage intégral.

Pour 2021, Kia a complètement revu son offre de mécaniques sous le capot du Sorento. En effet, si jusqu’à l’année dernière on avait droit à un moteur à quatre cylindres de 2,4 L dans les versions de base et un V6 pour les versions les plus cossues, l’offre est bien différente pour la nouvelle génération du modèle.

Dans ses versions LX+ et LX Premium, le Sorento est animé par un moteur atmosphérique à quatre cylindres de 2,5 L. Celui-ci génère une puissance de 191chevaux et un couple de 182 livres-pied et il est jumelé à une transmission automatique à huit rapports. Ces deux versions peuvent accueillir sept occupants.

Photo: Antoine Joubert

Quant aux versions X-Line, EX, EX+ et SX, elles ont droit également droit à une motorisation à quatre cylindres de 2,5 L. Or, celle-ci est agrémentée par la turbocompression, ce qui fait passer la puissance et le couple à 281 chevaux et 311 livres-pied. En ce qui a trait à la transmission, elle est également étagée sur huit rapports, mais elle compte un double embrayage. En raison des sièges capitaine se trouvant à la deuxième rangée, ces versions ne peuvent accueillir que six occupants.

Bien que cette nouvelle motorisation soit suffisamment puissante, on s’ennuie déjà du V6 de 3,3 L qui animait le modèle de précédente génération. Il ne se démarquait pas par son raffinement, mais il était franchement efficace. Qui plus est, il n’a pas fait faux bond jusqu’à présent au chapitre de la fiabilité. Il était simple, sans histoire ni artifice.

Photo: Antoine Joubert

Qui plus est, le Sorento équipé du moteur V6 permettait une capacité de remorquage allant jusqu’à 5000 livres, ce qui n’est pas possible avec le Sorento de nouvelle génération.

Avec le nouveau moteur turbo, la capacité est diminuée à 3500 livres. Chez Kia, on justifie cette stratégie en nous mentionnant que désormais, si un client veut remorquer, on l’oriente vers le Telluride.  

Or, les stratèges du constructeur coréen devraient savoir que ce n’est pas parce qu’on désire remorquer qu’on a nécessairement les poches pleines. Rappelons que le prix du Telluride dans sa version de base se chiffre à 47 005 $.

À la pompe

À la fin de notre période d’essai, l’ordinateur de bord du véhicule affichait une consommation moyenne de 10,4 L/100 km. De son côté, le manufacturier annonce une cote de 9,9 L/100 km. Le gain nous paraît minime comparativement à la cote de 11,1 L/100 km fournie par Ressources naturelles Canada pour une version à moteur V6 et à quatre roues motrices du Sorento 2020. Bref, la faible amélioration en matière de consommation de carburant n’aide en rien à nous faire oublier le moteur V6.

Photo: Antoine Joubert

En attendant les versions hybrides

Avec l’arrivée de la quatrième génération du Sorento, la plus grande nouveauté demeure assurément l’ajout de versions hybride et hybride rechargeable. En effet, l’hybride combinera un moteur turbocompressé de 1,6 L à une motorisation électrique de 44 kW, pour une puissance totale de 227 chevaux.

Quant à la version hybride rechargeable, elle aura droit au même moteur turbocompressé de 1,6 L. En revanche, celui-ci travaillera de pair avec un moteur électrique de 66,9 kW. On estime l’autonomie en mode électrique avoisinera les 48 kilomètres.  Leur arrivée est prévue pour la fin de l’année qui vient tout juste de débuter.

Rappelons qu’en novembre 2017, Kia avait des idées de grandeur avec le Sorento de troisième génération et que le tout s’est rapidement transformé en feu de paille. En effet, on nous promettait l’intégration d’une motorisation diesel. Celle-ci n’a jamais vu le jour sur notre marché, et c’est probablement très bien ainsi. On voit un bien meilleur avenir pour l’hybride et l’hybride rechargeable.

Photo: Antoine Joubert

Gamme de prix

Le nouveau Kia Sorento 2021 est offert à partir de 35 960 $ dans le cas de la version LX+. Cette variante d’entrée de gamme inclut notamment des sièges avant chauffants, la compatibilité avec Android Auto et Apple CarPlay de même que quelques technologies d’aide à la conduite.

Il suffit d’additionner 2500 $ pour faire le saut vers la version LX Premium, ce qui donne droit au démarrage par bouton-poussoir et à un système de recharge sans fil pour votre téléphone cellulaire. Pour profiter du moteur turbocompressé, il faut minimalement opter pour une version X-Line dont le prix s’élève à 41 460 $.

Au sommet de la gamme se situe la version SX qui affiche un prix de 49 460 $. Kia en rajoute alors en offrant la sellerie en cuir, des jantes de 20 pouces, une chaine audio Bose et les services connectés à bord.

Peu importe le terme en financement, le taux actuel est de 2,99%. En location sur 36 ou 48 mois, le taux est de 3,99%. Il grimpe à 4,99% pour une location sur 48 mois.

Photo: Antoine Joubert

En bref

Tout compte fait, le Kia Sorento 2021 remplit bien son mandat. Bien qu’il soit relativement séduisant, on demeure quelque peu amer face au choix de ne plus offrir de moteur V6 et d’ainsi réduire ses capacités. Cela dit, si vous n’avez pas besoin de remorquer, il pourrait s’agit d’un choix intéressant.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesKia dévoile les prix du Sorento 2021
Kia a confirmé la gamme de prix de la nouvelle génération du Sorento qui arrivera chez les concessionnaires en décembre. Le Sorento de base LX+ débutera avec un prix de 33 995 $, alors que sa version la plus huppée SX optera plutôt pour un coût de 47 495 $.
SurvolKia Sorento 2021 : cinq choses à savoir
Dans un segment aussi agressif et répandu que celui des VUS intermédiaires, il devient important pour un constructeur d’offrir un produit qui se démarque des autres. En ce sens, Kia a amené une série de modifications et améliorations à son populaire Sorento, qui nous revient sous une toute nouvelle génération …
ActualitéKia Sorento 2021 : l'hybride arrivera plus tard
C’est de manière virtuelle que Kia a dévoilé le Sorento 2021 destiné au marché nord-américain. Bâti sur la plateforme N3, son empattement est plus long de 35 millimètres et sa masse totale est plus rigide de 3,1% par rapport au modèle actuel. Pour la première fois, le Sorento pourra être …
ActualitéKia dévoile un nouveau logo et un nouveau slogan
Après Volkswagen et Nissan , c’est au tour de Kia de se doter d’un nouveau logo. La compagnie coréenne explique être à un point tournant de son histoire, à l’aube d’une transformation qu’elle qualifie « d’audacieuse », et elle a besoin de moderniser son image par le fait même. « …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires