Nissan Sentra, Toyota RAV4 Prime et Kia Soul EV : trois teintes de vert

C’est vraiment comparer une pomme, une orange et un bleuet. Un gros bleuet, mettons. Parce que les trois véhicules de cet essai comparatif sont certainement très différents.

Le Toyota RAV4 Prime est un VUS compact hybride rechargeable à quatre roues motrices, la Kia Soul EV une voiture électrique au profil anguleux et la Nissan Sentra une compacte à moteur thermique.

Chacun de nos sujets aura sûrement ses inconditionnels et certains apprécieront les trois également. Comme pour les fruits présentés plus haut. À cette pure question de goût s’ajouteront les facteurs plus rationnels des besoins et des moyens. On parle ici, après tout, de l’achat ou de la location d’un produit de quelques dizaines de milliers de dollars.

Sans compter que chacun de nos sujets profite d’avantages autant économiques qu’écologiques, dans une province où l’essence est plus chère que partout ailleurs sur ce continent et l’électricité plus propre et moins coûteuse. Ces considérations ont encore de l’importance chez nous, malgré la popularité constante des grandes camionnettes et l’engouement épidémique pour les utilitaires sport et multisegments de toutes les tailles et de tous les prix.

Une star instantanée et des rivales douées

Pas étonnant, dans ce contexte, que le Toyota RAV4 Prime ait connu une immense popularité avant même que le premier ait été livré, l’été dernier. Parce qu’il s’agit d’une version du best-seller  de la catégorie de véhicules la plus populaire au Québec qui offre, en plus, la promesse de 68 km d’autonomie électrique et le maximum des rabais consentis par les deux gouvernements pour les véhicules les plus écolos.

Photo: Marc Lachapelle

Le RAV4 Prime est également le seul du trio à posséder quatre roues motrices et à pouvoir tracter une remorque. Ces atouts, ajoutés aux qualités du RAV4 actuel, font qu’il s’approche de la perfection plus que tout autre véhicule, pour l’acheteur québécois le moindrement actif, soucieux d’écologie et pragmatique. Il a d’ailleurs remporté facilement le comparatif des VUS hybrides rechargeables dans le Guide de l’auto 2021, devant le Mitsubishi Outlander PHEV et le Ford Escape PHEV.

La Kia Soul EV n’est pas en reste pour autant. En plus d’être primée Voiture urbaine mondiale de l’année, elle se classait l’an dernier deuxième au « match des électriques » du Guide de l’auto derrière une Tesla Model 3 qui devient beaucoup plus chère aussitôt que l’on délaisse la version de base. La Soul EV est donc un choix plus accessible, dont la deuxième mouture profite d’un moteur plus puissant, alimenté par une batterie lithium-ion polymère de 64 kWh bonne pour une autonomie de 383 km. Presque égale, donc, à celle de la Model 3 à l’époque de ce match.

Photo: Marc Lachapelle

La Nissan Sentra, finalement, s’est essentiellement retrouvée dans ce trio parce qu’elle était la plus nouvelle des voitures compactes disponibles. Si cette catégorie représente encore plus de 60% du marché de l’automobile au Québec, c’est qu’elle offre toujours le meilleur amalgame de frugalité et de polyvalence pour le prix. Entièrement remodelée pour 2020, la Sentra est mieux armée pour affronter les solides joueuses que sont les Honda Civic, Toyota Corolla, Hyundai Elantra, Kia Forte et Mazda3. Pour l’instant, du moins.

Photo: Marc Lachapelle

Nous avons mis à l’essai la version la plus cossue de chacune de ces trois séries, soit les Kia Soul EV Limited, Nissan Sentra SR Prime et Toyota RAV4 Prime XSE. À une (grosse) option près dans le cas de ce dernier, puisque l’on peut encore lui ajouter le groupe Technologie de 5 390 $ qui gonfle son prix à 59 329 $. Facture assez stratosphérique pour un RAV4, en effet. On se l’arrache quand même au Québec, première province où il a été offert au pays. Toyota mentionne une attente d’un an qui s’est toutefois allongée à un an et demi ou même deux ans pour certains clients, jusqu’à maintenant.

La frugalité en trois temps

Vous avez sans doute déjà compris ou deviné que cet essai triple n’est pas une compétition mais un vrai comparatif, au sens propre. L’idée nous en est venue pendant le MoisÉco de l’AJAC, même si la Sentra, qui n’est ni électrique, ni hybride, n’était pas officiellement incluse à ce programme. Parce qu’à nos yeux, une voiture compacte moderne, nettement plus légère et simple à fabriquer, beaucoup moins chère et quand même frugale et agréable à conduire, demeure un excellent choix écoresponsable, et logique.

Photo: Marc Lachapelle

Pour mesurer la consommation de ce trio dépareillé, nous avons effectué trois fois un trajet identique de 100 kilomètres en respectant scrupuleusement les limites de vitesse affichées. Une distance de référence qui dépasse volontairement la sempiternelle statistique de 60 km que l’on nous sert pour quantifier l’utilisation quotidienne typique à chaque fois qu’il est question de l’autonomie d’un véhicule électrique. On est au Québec, après tout. Ce parcours combinait des sections d’autoroutes, des routes secondaires et de la conduite urbaine, en Montérégie.

Le RAV4 Prime a causé la seule surprise (légère) en couvrant 82,2 km en mode électrique alors que Toyota promet 68 km et que nos collègues en ont compté 72,8 lors du match publié dans le Guide 2021. S’il a suffi de 1 038 litres d’essence pour compléter notre parcours, le RAV4 Prime en aurait ingurgité 6 pour les cent kilomètres suivants, selon la cote combinée de RNC. La recharge s’est ensuite faite en 2 h 32 sur une borne de niveau 2.

La Soul EV a bien sûr bouclé facilement les 100 km du parcours avec une charge de 82% et 346 km d’autonomie affichée en réserve, pour une moyenne de 14,11 kWh/100 km. Et la même borne de Niveau 2 a mis 2 h 03 à recharger la batterie de 64 kWh de cette bagnole coréenne au profil carré. La Sentra SR, enfin, a consommé 5,74 L/100 km, soit nettement mieux que sa cote RNC combinée de 7,3 L/100 km.

FICHE TECHNIQUE Kia Soul EV Limited Nissan Sentra SR Prime Toyota RAV4 Prime XSE
  2021 2020 2021
       
Carrosserie multisegment compact à hayon berline compacte utilitaire sport compact
Places 5 5 5
Moteur thermique (type) s.o. 4L / DACT 4L / DACT
Cylindrée s.o. 2,0 litres 2,5 litres
Puissance maximale s.o. 149 ch à 6 400 tr/min 177 ch à 6 000 tr/min
Couple maximal s.o. 146 lb-pi à 4 400 tr/min 165 lb-pi à 3 600 tr/min
Moteur électrique - puissance (av/ar)  201 ch (150 kW) s.o. 179 / 53 ch (134 / 40 kW)
Moteur électrique - couple (av/ar)  291 lb-pi s.o. 199 / 89 lb-pi
Puissance combinée s.o. s.o. 302 ch
Batterie de propulsion (type) lithium-ion polymère s.o. lithium-ion
Batterie de propulsion (capacité) 64 kWh s.o. 18,1 kWh
Boîte de vitesses (type) directe TVC TVCe
Rouage traction traction quatre roues motrices
Suspension avant jambes de force jambes de force jambes de force
Suspension arrière bras multiples  poutre de torsion bras multiples 
Freins avant / arrière disques / disques disques / disques disques / disques
Pneus 215/55R17 215/45R18 235/55R19
Direction crémaillère servoélectrique double crémaillère servoélectrique crémaillère servoélectrique
Diamètre de braquage (m) 10,7 11,6 11,4
Réservoir de carburant (litres) s.o. 47 55
Longueur (mm) 4 195 4 641 4 595
Largeur (mm) 1 800 1 816 2 225
Hauteur (mm) 1 605 1 445 2 048
Empattement (mm) 2 600 2 713 3 228
Garde au sol (mm) ND ND 190
Poids (kg) 1 685 1 411 1 950
Capacité de remorquage (kg / lb) déconseillé déconseillé 1 134 / 2 500
Volume cargo (litres) 663 / 1 758 405 945 / 1 787
Accélération 0-100 km/h (sec) 7,1 9,7 6,2
Reprise 60-100 km/h (sec) 3,8 6,2 3,7
Reprise 80-120 km/h (sec) 4,6 7,5 4,4
Accélération 1/4 de mille (sec / km/h) 15,3 / 150,6 17,07 / 135,9 14,4 / 159,1
Freinage de 100 km/h (mètres) 42,6 40,8 42,9
Consommation mesurée (kWh/100 km) 14,11 s.o. 17,89
Consommation mesurée Le/100 km) 1,58 s.o. 2,01
Consommation mesurée (L/100 km) s.o. 5,74 1,03
Autonomie électrique affichée (meilleure) 445 km s.o. 74 km
Autonomie électrique totale mesurée s.o. s.o. 82,2 km
Cotes RNC (ville/route/combinée Le/100 km) 1,9 / 2,4 / 2,1 s.o. ND
Cotes RNC (ville/route/combinée L/100 km) s.o. 8,2 / 6,2 / 7,3 5,7 / 6,4 / 6,0
Prix de base 44 805 $ 20 583 $ 47 329 $
Prix du modèle essayé 54 040 $ 28 003 $ 53 816 $
Prix avec les taxes 62 132 $ 32 196 $ 61 874 $
Prix total moins les rabais 49 132 $ 32 196 $ 48 874 $
 s.o. = sans objet
 ND = non disponible
* Avec les dossiers des places arrière repliés

Trois saveurs distinctes

Avec son quatre cylindres de 2,5 litres et ses deux moteurs électriques, dont la puissance combinée est de 302 chevaux, le Toyota RAV4 Prime est le plus performant des trois, malgré une masse impressionnante de 1 950 kg. Il boucle le sprint 0-100 km/h en 6,2 secondes, franchit le 1/4 de mille en 14,4 secondes à 159,1 km/h et expédie la reprise 60-100 km/h en 3,7 secondes et le 80-120 km/h en 4,4 secondes. Il n’a cependant rien de sportif, avec des accélérations saccadées en départ arrêté si l’on désactive l’antipatinage. C’est mieux avec. En bref, le RAV4 est toujours confortable et compétent mais jamais le moindrement excitant.

Photo: Marc Lachapelle

Grâce au couple abondant et instantané de son moteur électrique et ses 265 kilos en moins, la Soul EV fait presque jeu égal avec ce costaud de RAV4 en alignant des chronos de 7,1 et 15,3 secondes (à 150,6 km/h) pour les sprints et de 3,8 et 4,6 secondes pour les reprises. Cette vivacité de tous les instants et une belle agilité en font la plus réjouissante en ville. Surtout que les manettes derrière le volant permettent de régler l’intensité du freinage de récupération pour la piloter, si on le veut, en dosant uniquement l’accélérateur. Sur la route, par contre, la Soul EV se dandine et louvoie facilement, comme si elle était perchée trop haut.

Photo: Marc Lachapelle

La Sentra est évidemment plus sage que les autres, avec les modestes 147 chevaux de son quatre cylindres, même si elle s’avère plus légère que le RAV4 et la Soul EV de 539 et 274 kilos. Ses sprints de 9,7 et 17,07 secondes (à 135,9 km/h) et ses reprises de 6,2 et 7,5 secondes n’ont rien de fulgurant mais elle stoppe de 100 km/h sur 40,8 mètres en freinage d’urgence simulé, alors que ses rivales d’un jour y arrivent sur 42,9 et 42,6 mètres. Plus basse et plus légère, cette petite berline est joliment équilibrée à tout moment, avec un train avant stable et précis.

Photo: Marc Lachapelle

Pour le reste, les trois se valent, à peu de choses près, en matière de confort et d’habitabilité. La Sentra s’en tire même assez bien côté pratique avec un coffre étonnamment spacieux, face aux coffres modulables que l’on découvre sous le hayon des deux autres. La Soul EV devance largement le RAV4 pour la clarté et la modernité de ses affichages alors que la Sentra se retrouve quelque part entre les deux, sous ce rapport.

Finalement, le RAV4 Prime est le champion incontesté de la polyvalence, si l’on est prêt à y mettre le prix et surtout la patience. La Soul EV est la reine en ville, surtout si l’on possède une borne de Niveau 2. Et la Sentra, au deux tiers du prix des deux autres, même après déduction des rabais gouvernementaux, demeure un choix éminemment pragmatique, comme les meilleures de ses rivales chez les voitures compactes. Et ces trois véhicules réduiront votre empreinte carbonique, chacun à leur manière.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisToyota RAV4 Prime 2021 : électrifiant!
On n’a plus les Toyota RAV4 que l’on avait! Lorsque les premiers exemplaires de cet utilitaire compact sont arrivés chez nous, en 1998, je n’aurais jamais imaginé qu’une vingtaine d’années plus tard, il deviendrait le modèle le plus populaire de la marque au pays. Pour preuve, à la fin du …
EssaisKia Soul EV 2021 : difficile de ne pas être convaincu
Ça fait un bon moment qu’il y a des voitures électriques sur notre marché. Depuis la Spark EV et la Mitsubishi iMiev, c’est fou comme elles ont progressé! On parle maintenant de supervoitures électriques qui abattent le 0-100 km/h en 2 secondes, ou encore de super VUS, comme le nouveau …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires