Mercedes-Benz A 220 4Matic 2021 : une compacte qui a de la classe!

Points forts
  • Freinage puissant
  • Moteur performant
  • Format pratique en ville
Points faibles
  • Prix élevé qui se gonfle avec les options
  • Visibilité arrière réduite
  • Ouverture contraignante du coffre
Évaluation complète

La voiture la plus abordable de Mercedes-Benz, la A 220 4Matic, est une petite berline amusante à conduire qui offre une multitude de possibilités de personnalisation.

Cette Mercedes-Benz n’est pas plus grosse qu’une Mazda3. Elle a pourtant attiré plusieurs centaines d’acheteurs canadiens en 2020, sans doute parce qu’elle sert de porte d’entrée à la gamme du constructeur de Stuttgart. Découvrez la berline A 220 4Matic.

En mettant fin à la commercialisation de la smart Fortwo au pays, Mercedes a fait de l’A 220 son modèle le moins cher. Vendu à partir de 37 300 $, elle domine un créneau réunissant quelques compactes de luxe; un créneau que certains grands constructeurs ont déserté. Je pense ici à Lexus et Infiniti qui offraient, il n’y a pas si longtemps, la CT 200h et le duo Q30/QX30 respectivement.

Le constructeur de Stuttgart, pour sa part, n’a pas intérêt à délaisser ce créneau qui lui fournit une nouvelle clientèle. Aucune marque rivale n’a autant de succès avec des voitures de cette taille. Les seules qui talonnent Mercedes de manière significative sont Audi, qui occupe avec sa gamme A3 la seconde place de ce créneau, mais à distance. Viennent ensuite loin derrière BMW avec sa Série 2 (et la 228i xDrive Gran Coupé) et Acura avec sa berline ILX.

La A 220 n’est d’ailleurs pas la seule petite voiture de Mercedes puisqu’elle partage sa plate-forme avec, d’une part, la A  250 4Matic, une compacte à hayon comparable à la Mazda3 Sport, et, d’autre part, la CLA 250 4Matic, une berline que l’on reconnaît à la courbure plus prononcée de son pavillon. À ces trois modèles s’ajoutent des variantes dotées de motorisations survitaminées signées AMG, qui accentuent considérablement leurs performances. Ce sont les A 35 4Matic à quatre et cinq portes, et les CLA 35 et CLA 45, des voitures que le constructeur appelle Mercedes-AMG plutôt que Mercedes-Benz.

Cette nomenclature vous paraît étrange? Eh bien, sachez que les chiffres utilisés dans les appellations des différents modèles peuvent aussi porter à confusion. N’allez pas croire que leurs moteurs ont des cylindrées de 2,2, 2,5, 3,5 ou même 4,5 L. Pas du tout. Toutes ces petites Mercedes, les Benz comme les AMG, utilisent différentes variantes d’un 4 cylindres à turbocompresseur de... 2,0 L. Pour transmettre la puissance aux roues motrices, ils sont jumelés à des boîtes de vitesses automatiques à double embrayage ayant 7 rapports et un étagement adapté à la puissance de chacun (la boîte de la A 220 dont nous avons fait l’essai s’est révélée particulièrement douce). Enfin, tous ces modèles, sauf les CLA 35 et 45, sont munis d’une transmission intégrale 4Matic.

La porte d’entrée de la marque

Parmi cette panoplie de modèles, la A 220 4Matic peut paraître banale puisque son moteur de 188 ch est le moins puissant. Sa contrepartie à hayon (qui n’est pas offerte aux États-Unis) en a 33 de plus. Malgré tout, la petite berline bénéficie d’un couple généreux qui assure des reprises soutenues à des vitesses moyennes et une accélération satisfaisante qui s’accompagne d’un agréable grondement sourd. En effet, cette berline abat les 100 km en 7 s et des poussières (6,2 s dans le cas de la version à hayon).

Il faut admettre, néanmoins, que cette Mercedes n’a pas l’exclusivité de ce genre de performance. Ses rivales germaniques (la berline A3 et la 228i xDrive Gran Coupé) réalisent des performances comparables. Il en va de même pour certaines compactes provenant de marques qui n’ont pas un pedigree aussi prestigieux, à commencer par la Mazda3 GT à quatre roues motrices. Cette nouvelle berline qui coûte 4 400 $ de moins qu’une A 220 égale ses performances grâce à un moteur turbo de 2,5 L et 250 ch qui, de surcroît, se contente de carburant ordinaire. Celui de la Mercedes doit être alimenté de super. En revanche, la consommation du moteur de l’une et l’autre est comparable. Elle gravite autour de 8,5 L/100 km (nous avons obtenu une moyenne de 8,7 L avec notre voiture d’essai).

Ces considérations pécuniaires ne font probablement pas partie des priorités de l’acheteur typique d’une A 220. Sa sophistication technique et ses nombreuses possibilités de personnalisation le stimulent sûrement plus. Je pense, par exemple, aux deux écrans qui s’étalent côte à côte derrière le volant, jusqu’au centre du tableau de bord. Ces écrans de 7 ou 10,25 po (au choix de l’acheteur) affichent une foule d’informations et des fonctions dont certaines peuvent être commandées à l’aide d’un pavé tactile placé sur la console centrale, à portée de main du conducteur.

La Classe A est également la première voiture que Mercedes a munie du système multimédia MBUX à assistance vocale. Il s’agit d’un système de réalité augmentée qui marie des commandes intuitives et naturelles à une capacité d’apprentissage du logiciel assurant la gestion de ses fonctions.

Championne de la personnalisation

La personnalisation de l’habitacle offre de nombreuses avenues pour l’acheteur qui doit choisir parmi dix selleries en cuir, quatre garnitures décoratives (de l’aluminium rayé ou brossé, ou des boiseries de noyer ou de tilleul noir) et différents ensembles d’équipements.

Les trois grandes buses d’aération rondes, galvanisées et ornées de fines ailettes logées au centre du tableau de bord peuvent recevoir un de ces équipements optionnels. Il s’agit d’un système d’éclairage d’ambiance offrant 64 teintes qui les illuminent, elles et plusieurs autres éléments de l’habitacle, en conduite nocturne.

La sellerie rouge et noir réservée aux sièges sport rehausse aussi l’apparence de l’intérieur. Les 1 990 $ qu’elle ajoute à la facture peuvent faire sourciller l’acheteur, d’autant plus que pour obtenir cette sellerie, il faut opter pour l’ensemble « Sport » (1 500 $) ou l’ensemble « Nuit » (2 000 $). Voilà un constat que l’on fait fréquemment en « habillant » un produit de Mercedes. Fait à noter, l’essentiel des systèmes d’aide à la conduite modernes proposés pour cette voiture sont réunis dans un ensemble optionnel, appelé « Conduite intelligente » (1 900 $). Pour la Mazda3 GT, l’essentiel de ces systèmes sont de série...

Un régal à conduire

Sur route, la A 220 charme son conducteur grâce à une direction finement calibrée et un roulement doux, surtout avec les pneus de 17 po. Les pneus de 18 po qui chaussent les roues AMG de l’ensemble Sport laissent davantage paraître les imperfections de notre réseau routier; un détail qui expose aussi un manque d’isolation acoustique au niveau du train arrière. Par ailleurs, la position de conduite et le confort que procurent les sièges baquets sont impeccables. Et puisque l’on dispose d’un coffre ayant un volume utile satisfaisant, cette petite Mercedes sera à coup sûr une voiture très désirable pour un couple de voyageurs qui a la bougeotte!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueMercedes-Benz produira deux VUS électriques en Amérique
Mercedes-Benz , qui prévoit que les véhicules électriques représenteront plus de la moitié de ses ventes mondiales d’ici 2030, a précisé aujourd’hui le lieu et le calendrier de production de ses différents modèles à venir. Ceux qui nous intéressent le plus sont peut-être les deux VUS dérivés des berlines électriques …
Premiers contactsMercedes-Benz GLA 2021 : évolution VUS
Lors de son arrivée sur le marché en 2014, le Mercedes-Benz GLA faisait figure de véhicule bipolaire, dans la mesure où ce n’était pas vraiment un VUS et pas vraiment une familiale selon les codes propres à ces deux configurations. Mais pour le GLA de nouvelle génération, lequel se pointe …
ÉlectriqueConfirmé : le Mercedes EQC arrivera après la berline EQS
Mauvaise nouvelle pour ceux et celles qui attendent le premier véhicule 100% électrique de Mercedes-Benz : l’arrivée du multisegment EQC vient encore une fois d’être retardée. En décembre 2019, citant des normes d’émissions de plus en plus contraignantes et une forte demande en Europe, le constructeur avait pris la décision …
Questions des lecteursPasser de Audi à Mercedes, une bonne idée?
Ayant possédé deux Audi , je souhaite maintenant passer à une Mercedes-Benz E350 2013 ou 2014, d’environ 75 000 km. Est-ce un bon choix? --------------- Bonjour Jocelyn, D’abord, je vous mentionne que le modèle 2014 a subi de nombreuses retouches esthétiques lui donnant une allure résolument plus moderne que celle …
ActualitéMeilleurs achats 2021 du Guide de l’auto : Mercedes-Benz Classe A
Comme chaque année, le Guide de l’auto publie ses meilleurs achats dans toutes les catégories de véhicules. Et parmi eux, les sous-compactes de luxe sont traditionnellement dominées par les constructeurs allemands. On retrouve donc logiquement une voiture germanique à la première place, la Mercedes-Benz Classe A . Un véhicule impressionnant …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires