Jeep Renegade 2020 : le mythe Jeep en format réduit

Points forts
  • Design remarquable
  • Gamme très diversifiée
  • Version « hors route » convaincante
Points faibles
  • Échelle de prix peu concurrentielle
  • Places arrière réduites
  • Consommation élevée
Évaluation complète

Le Jeep Renegade se veut un mythe en format réduit. Ce petit véhicule mise sur un design savoureusement réalisé, évoquant une filiation avec le célèbre Willys Jeep, à commencer par sa calandre à sept fentes verticales universellement reconnue, pour susciter l’intérêt des acheteurs.

À priori, on croirait qu’il s’agit là d’une formule au succès assuré. Mais jusqu’ici, ça n’a pas été le cas, du moins pas au Canada. En vente depuis avril 2015, le Renegade n’a jamais attiré plus de 4 000 acheteurs annuellement et, depuis 2016 (sa meilleure année), ses ventes sont en chute libre. 

Contrairement aux États-Unis, où il jouit toujours d’une popularité relative (plus de 45 000 unités écoulées cette année, au terme du troisième trimestre), chez nous, la demande est devenue marginale (304 unités vendues durant la même période). Dans son créneau très fourni, dominé largement par les Hyundai Kona, Subaru Crosstrek et Nissan Qashqai, le Renegade est à l’avant-dernier rang des ventes devant le Fiat 500X... son jumeau!

FCA croyait sans doute attirer plus d’acheteurs en proposant des versions à deux roues motrices, comme c’est le cas avec le Compass. Mais ce n’est pas le cas puisque le Renegade le moins cher affiche tout de même un prix de base plus élevé (27 595 $) que la plupart de ses rivaux (le Qashqai, par exemple, est offert à partir de 23 663 $ et le Crosstrek, à partir de 25 908 $).

Et c’est sans compter la concurrence que lui oppose le Compass. À la fois plus accueillant et plus logeable, ce modèle Jeep qui partage la plate-forme et le moteur atmosphérique du Renegade a une gamme de prix très similaire! Sa version de base est même environ 1 000 $ meilleur marché (26 486 $ contre 27 595 $ pour le Renegade Sport). Sans compter que le Compass bénéficie souvent d’offres spéciales plus alléchantes.

C’est connu, un constructeur « pousse » généralement davantage les modèles produits dans ses usines nord-américaines. Or, le Compass provient de l’usine FCA de Toluca, au Mexique, alors que les Renegade vendus au Canada arrivent de l’usine de Melfi, en Italie.

Gamme diversifiée

Pas plus gros qu’un Nissan Kicks ou un Chevrolet Trax, le Jeep Renegade a subi de subtiles retouches esthétiques en 2019; des retouches qui n’ont pas altéré ses formes anguleuses et linéaires que l’on associe aux utilitaires traditionnels.

Sa gamme 2021 se compose de six versions, dont plusieurs sont nouvelles. Les versions d’entrée de gamme Sport et Jeepster reçoivent la transmission intégrale contre supplément (2 000 $). Elles sont dotées d’un écran tactile de 7 po et d’un système d’infodivertissement Uconnect 4 intégrant les systèmes CarPlay d’Apple et Android Auto. Un peu plus cossue, la version Jeepster, qui est nouvelle, emprunte son nom à un modèle familial lancé par Willys-Overland en 1948. On la reconnaît, entre autres, à ses roues en alliage de 19 po et ses sièges en tissu noir à surpiqûres grises.

La gamme comprend aussi trois versions plus richement équipées : les North, 80e anniversaire et Islander. Également nouvelle, cette dernière reprend en partie la dotation du Renegade North, en plus d’avoir des roues de 19 po au fini argenté et un toit ouvrant panoramique. De plus, elle seule possède un toit blanc en option (525 $).

La version Trailhawk, la plus chère la gamme, est la seule ayant une dotation destinée à un usage hors route plus « sérieux », comme l’annonce l’écusson Trail Rated qui orne sa carrosserie. Pour justifier cette appellation, ce Renegade a la garde au sol la plus importante (220 mm) et sa dotation comprend un système Active Drive Low de série, avec un rapport à forte démultiplication de 21,5 à 1. Il dispose aussi d’un limiteur de vitesse en descente, de plaques de protection et de crochets de remorquage devant comme derrière. Enfin, sa suspension a le plus grand débattement (jusqu’à 205 mm).

Moteur atmosphérique en vedette

FCA a grandement simplifié le choix de moteurs pour ce modèle. Le 4 cylindres atmosphérique de 2,4 L que partage le Renegade avec le Compass est devenu le moteur de série de presque toutes les versions. C’est logique puisqu’il est aussi puissant que le 4 cylindres à turbocompresseur de 1,3 L désormais réservé au Trailhawk (180 ch contre 177) et pas plus énergivore. Par contre, le moteur suralimenté sert mieux la version hors route par son couple plus généreux (210 lb-pi plutôt que 175) qu’il produit dès 1 750 tr/min. En outre, sur demande, la version 80e anniversaire peut obtenir le moteur suralimenté, mais on peut se demander pourquoi. 

Toutes les versions partagent la même boîte de vitesses automatique à 9 rapports. Pour la version Trailhawk, on a toutefois prévu un rapport final de transmission supérieur. Quant au rouage intégral, l’effet de couple ressenti occasionnellement lors d’un départ arrêté nous rappelle qu’il s’agit d’un système réactif moins souple que, par exemple, la transmission intégrale en prise constante de la  Subaru Crosstrek.

Pour deux adultes et deux enfants

L’intérieur convient à deux adultes et deux jeunes enfants, l’espace pour les jambes étant limité à l’arrière. Par contre, le coffre transformable donne à ce Lilliputien sur quatre roues un côté indéniablement pratique. Même si son coffre n’a pas l’impressionnant volume utile du Honda HR-V, le champion « transformiste » de ce créneau (688 à 1 665 L contre 523 à 1 438 L pour le Renegade), ses cotes demeurent tout de même satisfaisantes compte tenu de l’encombrement réduit de sa carrosserie, une qualité recherchée des citadins.

La conduite est agréable, mais le freinage se module difficilement et l’avant du véhicule plonge lors d’arrêts subits. Le frein de stationnement électrique, qui s’enclenche systématiquement dès que l’on passe en position Park, constitue un réel irritant. Enfin, l’insonorisation est perfectible.

La consommation de carburant n’est pas, non plus, un point fort de ce véhicule. Avec la moyenne de 9,8 L/100 km annoncée par ÉnerGuide (10,3 L dans le cas de notre essai), le Renegade fait pâle figure aux côtés du Chevrolet Trailblazer (7,6 L) et des Subaru Crosstrek et Hyundai Kona (7,9 L), les trois champions du créneau.

En somme, le plus petit Jeep de la marque n’a pas la vie facile. Cependant, si FCA offrait aux Canadiens le Renegade 4xe hybride rechargeable, lancé en Europe et en Asie récemment, il gagnerait peut-être en popularité grâce à son autonomie d’une cinquantaine de kilomètres en mode électrique... du moins, si le prix était bon.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisJeep Renegade 2020 : le compte n'y est pas
Le modèle que vous avez sous les yeux est un Jeep Renegade Limited haut de gamme. Son prix? 45 655 $. Oui, vous avez bien lu. Le VUS sous-compact de Jeep coûte une véritable fortune. Il faut dire que notre modèle d’essai était doté de plusieurs options, dont un toit …
ActualitéJeep fête ses 80 ans avec des éditions spéciales
L’année-modèle 2021 coïncide avec les 80 ans de Jeep et pour une marque aussi riche en tradition, l’occasion est trop belle pour ne pas la souligner. Ainsi, chaque modèle de la gamme ajoute une édition 80e Anniversaire dotée de plusieurs caractéristiques uniques. Leur arrivée chez les concessionnaires se fera plus …
2020Jeep Renegade - Comme si l’on ne voulait pas en vendre
Voilà déjà plus de cinq ans que le Renegade roule sa bosse. À l’origine, son arrivée laissait croire au digne remplaçant du Patriot, lequel a pourtant été vendu jusqu’en 2017. Or, s’il est approprié de considérer le Renegade comme tel, sachez que son mandat dépasse de loin celui de conquérir …
2019Jeep Renegade 2019: Un renégat, c’est le cas de le dire
Si ça sonne cool du côté de chez Donald Trump, le terme Renegade, disons que ça a un tout autre sens en français. Le renégat est celui qui renie sa patrie ou sa religion. Et s’il y a une marque automobile qui s’apparente à un culte plus qu’une autre, c’est …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires