Quelle est votre définition d’un véhicule branché?

Ces temps-ci, le chroniqueur automobile que je suis est appelé à conduire une pléiade de nouveaux modèles.

Il y a souvent des VUS, mais plus que jamais, je suis appelé à conduire des des véhicules électriques. Ford Mustang Mach-E, Tesla Model Y, Polestar 2, Porsche Taycan et Volvo XC40 Recharge, sans compter plusieurs véhicules hybrides rechargeables comme le Toyota RAV4 Prime.

Ces modèles, dont certains sillonnent déjà nos routes, sont considérés par l’industrie comme des véhicules branchés. Au propre comme au figuré. Dans certains cas, les enthousiastes du modèle se chargent de partager la bonne nouvelle, alors que pour d’autres, les constructeurs repoussent les limites promotionnelles. Parce qu’il paraît toujours bien de démontrer le souci environnemental d’un constructeur, surtout lorsque l’on juxtapose le tout à un design à la mode.

D’ailleurs, l’industrie va même jusqu’à faire saliver l’automobiliste avec des prototypes ou futurs modèles qui jouent aussi la carte de l’électrification, promettant mer et monde en matière de performance, d’autonomie et de capacités. Des exemples? Le GMC Hummer EV, le Rivian R1T ou la Tesla Roadster.

Photo: Tesla

Un intérêt réel?

Maintenant, si l’industrie tente de bien paraître en nous faisant miroiter un avenir très vert, il semble que l’intérêt d’un vaste public soit à contre-courant. Ou du moins, à l’inverse de cette route que les constructeurs empruntent pour tracer l’avenir. En effet, de toutes les vidéos publiées sur mes réseaux sociaux, les plus populaires des derniers mois - et même de tous les temps - concernaient de gros monstres américains : Chevrolet Corvette, Dodge Challenger, GMC Sierra HD, Ford F-150 et surtout, le nouveau Cadillac Escalade.

Oui, l’Escalade! Symbole d’opulence à l’américaine que l’on aperçoit dans d’innombrables films d’Hollywood, et qui se renouvelle complètement pour 2021. Lui, et ses proches cousins, que sont les Chevrolet Tahoe/Suburban et GMC Yukon/Yukon XL. Évidemment, l’Escalade est le plus impressionnant de tous, avec un écran incurvé OLED de 38 pouces, un poste de conduite lui étant unique et un look ostentatoire qui semble plaire à une grande partie du public.

Vue à plus de 800 000 reprises, la vidéo partagée sur mon compte Facebook et sur le site du Guide de l’auto a fait l’objet de milliers de commentaires.

De ce nombre, une grande part provient du Vieux Continent. Des Français, des Belges et des Algériens qui rêvent de conduire de tels mastodontes, bien plus que de se retrouver au volant de Ferrari, McLaren ou Lamborghini. Parce que leur définition de l’exotisme automobile diffère bien sûr de la nôtre, symbolisant du coup le rêve américain. Certains d’entre eux m’ont même écrit personnellement pour me demander de l’information quant à une possible importation, ou encore me proposant de me rémunérer pour les aider à mettre la main sur une unité exportable.

À la suite du visionnement de la vidéo en question, plusieurs m’ont indiqué avoir commandé le leur ou avoir l’intention de se rendre chez un concessionnaire pour le faire. Un ami personnel a lui aussi flanché, alors qu’il avait pourtant l’intention de justement effectuer un virage vert en optant pour un Audi e-Tron me disait-il. Ben non, l’électrique attendra quelques années!

Vous aurez compris que malgré les efforts promotionnels des constructeurs, le lucratif marché des monstres musclés à l’américaine demeure encore très fort. Ne soyez donc pas étonné si GM met aussi les bouchées doubles pour impressionner sa clientèle avec ses gros VUS, lesquels dérivent bien sûr des camionnettes pleine grandeur Silverado/Sierra.

Branché, disiez-vous?

Avec l’arrivée prochaine des Cadillac Lyriq, GMC Hummer EV et de la Chevrolet Bolt de prochaine génération, on peut ainsi « excuser » GM de vouloir mousser les ventes de véhicules encore populaires et fort lucratifs. Même chose du côté de chez Ford, qui débarquera d’ici quelques semaines avec la Mustang Mach-E, le E-Transit et le Ford Escape Plug-In Hybrid. Quant à FCA… la venue pour 2021 d’un Jeep Wrangler à moteur V8, d’un Ram TRX de 702 chevaux et d’un Dodge Durango Hellcat résume pour l’heure les efforts environnementaux du constructeur. Des véhicules branchés… à la pompe à essence!  

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BaladoBalado : ma première fois en voiture électrique
Alors que le gouvernement du Québec veut interdire la vente de voitures à essence dès 2035 , Gabriel Gélinas se remémore la première fois qu’il a conduit un véhicule électrique, en 2009. Au cours de ce nouvel épisode du balado Au Volant diffusé sur QUB Radio, il raconte aussi l’influence …
ÉlectriqueVéhicules électriques : General Motors met la pédale au fond
Le constructeur américain General Motors a annoncé jeudi qu’il commercialisera 30 modèles entièrement électriques dans le monde d’ici la fin de 2025 et que 40% de sa gamme nord-américaine sera électrique au même moment. Pour ce faire, GM augmente ses investissements dans la technologie des véhicules électriques et des véhicules …
ÉlectriqueQuébec vise 1,5 million de véhicules électriques en 2030
Dans le cadre de son nouveau Plan pour une économie verte, le gouvernement du Québec a annoncé aujourd’hui son objectif de voir 1,5 million de véhicules électriques sur les routes de la province en 2030. Afin d’atteindre cette cible, Québec a annoncé quelques mesures visant à stimuler les ventes de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires