Kia Forte/Forte Koup, cette fois, c’est sérieux !

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2010

Auriez-vous cru il y a seulement cinq ans, que Kia, en partenariat avec Hyundai, deviendrait le quatrième plus gros constructeur automobile au monde? Eh bien c’est maintenant chose faite. Évidemment, ce ne sont pas avec des produits comme la première Sephia que Kia a pu gravir les échelons si rapidement. Pensez plutôt au Sorento, à la Spectra et plus récemment, à la Rondo. Mais c’est toutefois en 2010 que Kia réussira vraiment à s’attirer la faveur du public. Car le Soul est déjà une star, et gageons que la Forte le deviendra elle aussi.

Plus traditionnelle, la nouvelle Forte ne connaîtra toutefois pas un succès aussi instantané que celui de la Soul. D’une part, elle joint les rangs d’une catégorie de véhicule déjà très encombrée et d’autre part, elle ne jaillit pas dans le paysage automobile de la même façon que la Soul. Il faudra donc que Kia travaille d’arrache-pied pour informer et attirer la clientèle avec des campagnes publicitaires intéressantes.

Ceci fait, vous pouvez en revanche être certain que la Forte connaîtra du succès. Car s’il existe cette année une voiture qui mérite une mention d’honneur, c’est bien la Forte. Mettez donc de côté vos préjugés et préparez vous à faire connaissance avec une voiture qui à plusieurs niveaux, fait passer la Corolla pour une compacte de second rang. Voilà donc une voiture qui se positionne loin devant la Spectra qu’elle remplace, et qui possède tout (sauf le nom) pour se classer parmi les meilleures du segment.

Un joli coup de crayon

Pour plaire à la clientèle visée, il fallait en premier lieu donner à la Forte une ligne agréable, séduisante et plus enjouée que celle de la Spectra. Et à ce niveau, les stylistes ont réussi leur mandat. D’accord, certains éléments de style semblent inspirés d’ailleurs, comme les phares et la calandre indissociables de ceux de la Honda Civic. Mais qui aujourd’hui, peut vraiment se vanter d’offrir des designs en tout point originaux? De toute façon, c’est le résultat final qui importe, et assurément, celui de la Forte est fort heureux. Pour le charme, permettez-moi tout de même d’accorder une note supplémentaire à la superbe Forte Koup, une voiture qui certainement, fera du tort aux coupés Civic et Cobalt.

Extérieurement, la Koup se démarque  passablement de la berline. En fait, tous les éléments de carrosserie sont différents, hormis les ailes avant et le capot. Et on a pris soin de retirer toute présence de chrome sur la Koup, de façon à lui donner un air plus agressif. Un seul oubli : les poignées de portes qui demeurent chromées. Et honnêtement, ça jure ! Remarquez également que la Koup ne possède aucun cadrage de fenêtre au niveau des portières, une caractéristique de moins en moins fréquente en raison des possibles bruits éoliens pouvant être engendrés. Heureusement, elle ne semble pas être aux prises avec ce problème puisque même à très haute vitesse, rien ne se faisait entendre.

Berline et coupé se présentent à bord de la même façon. En fait, le coupé ne se distingue que par des sièges sport aux supports latéraux plus accentués, et par une console centrale décorée de garnitures noires piano au lieu du gris argenté. Dans les deux cas, on obtient donc un habitacle passablement sobre et dont les agencements de couleurs ne sont pas aussi joyeux qu’on le souhaiterait. En revanche, on peut applaudir les stylistes d’avoir su faire du poste de conduite un exemple d’efficacité ergonomique.

Au volant, le conducteur ne peut qu’apprécier la position de conduite, rendue facile grâce aux nombreux ajustements du siège et du volant. Puis, autant dans la berline que dans le coupé, on obtient une excellente visibilité de tous les côtés. Sachez cependant que les personnes de grandes tailles pourraient ne pas apprécier la ceinture de sécurité du coupé, dont l’ancrage supérieur est plutôt bas et hélas, non réglable.

Qui dit mieux ?

Ici, pas de glaces et de rétroviseurs à commande manuelle. Kia a préféré joué la carte du tout inclu, et ce même avec la version LX de base. On obtient donc pour moins de 16 000$, un groupe électrique complet, la téléphonie mains libres, les commandes audio au volant et toutes les prises auxiliaires possibles pour votre lecteur mp3. Que manque-t-il donc pour faire votre bonheur ? Le climatiseur, probablement, ainsi que de belles jantes d’alliage et des sièges chauffants ? Pas de problème, vous obtiendrez tout cela et bien plus dans la version EX, à moins de 18 000$. En fait, en optant pour la totalité des options, ce qui inclut notamment un moteur plus puissant, vous ne débourserez jamais plus de 22 500$, ce qui n’est pas peu dire.

Côté mécanique, Kia propose deux options. Les modèles LX et EX reçoivent un quatre cylindres de 2,0 litres d’une puissance de 156 chevaux, alors que la SX profite d’un quatre cylindres de 2,4 litres, offrant  17 chevaux supplémentaires. Franchement, la différence entre ces deux moteurs n’est pas majeure. Il y en a une, certes, mais à moins que vous ne poussiez votre mécanique à la limite très souvent, le 2,0 litres ne vous semblera jamais à bout de souffle. Il est important de savoir qu’à l’inverse de la Soul ou de l’Elantra Touring, la Forte fait appel à deux moteurs de nouvelle génération, dotés du calage variable des soupapes et d’un système d’allumage électronique. La consommation d’essence et les performances ne s‘en portent ainsi que mieux. À ce propos, sachez que le 2,0 litres exige environ 8,0 litres de carburant aux 100 kilomètres, soit 1,5 litre de moins que le 2,4 litres. Il faut cependant mentionner que le 2,0 litres propose un rapport de moins sur chacune des deux boîtes proposées, le 2,4 litres s’accompagnant au choix d’une manuelle à six rapports ou d’une automatique à cinq rapports.

Fraichement arrivée du port, la Koup SX mise à ma disposition ne m’a été confiée que quelques heures avant d’écrire ces lignes. Une randonnée d’environ 300 kilomètres dans la région ontarienne de la Baie Georgienne aura donc été très révélatrice, puisque j’aurai eu autant de plaisir à conduire cette voiture que les gens en avaient à la voir circuler. En effet, peinte d’un rouge très voyant, la voiture faisait tourner les têtes de bien des passants, qui s’interrogeaient sans doute sur les origines de ce modèle. Et devinez ce que conduisait le jeune homme qui m’a intercepté en pleine séance photo pour en savoir plus sur la Koup : un coupé Civic, bien sûr ! Bref, voilà la preuve que le design est totalement réussi. Et heureusement, ça ne s’arrête pas là.

Lancer et Mazda3, êtes-vous prêtes ?

Personnellement, la Forte (Koup ou berline) m’a surtout impressionnée par son dynamisme de conduite. Voilà une voiture possédant un châssis rigide, une suspension très bien calibrée (plus sportive sur la SX), une direction précise et communicative et un système de freinage toujours à la hauteur. Il en résulte donc des aptitudes routières supérieures à la moyenne, et un plaisir de conduire que se compare aux meilleures japonaises du segment, que sont à ce niveau les Mazda3 et Mitsubishi Lancer. À ce jeu, tenez-vous-le pour dit, la Corolla est loin derrière, et même la Civic.

La Forte impressionne également par son insonorisation plus poussée que la moyenne. À grande vitesse, il est donc possible d’apprécier la sonorité très honnête du système audio, sans être dérangé par des bruits de routes trop accentués. Sachez cependant que la Koup reçoit un système d’échappement dont la note est plus sportive, ce qui plaira aux acheteurs visés.

Bref, ce nouveau duo de compactes arrive à point pour Kia. Et pour une fois, on nous sert un produit qui excelle à tous les niveaux, même en matière de technologie. La seule déception de cette voiture réside peut-être en cette boîte automatique à quatre rapports qui accompagne le 2,0 litres. C’est vrai, on aurait très bien pu lui ajouter un rapport de plus. Mais il suffit d’en faire l’essai pour réaliser qu’en fait, la boîte fait tout de même du très bon boulot. Pour le reste, c’est nickel comme disent les français. En fait, il ne reste plus à Kia qu’à répandre la bonne nouvelle. Et vous verrez, certaines japonaises de renom finiront soudainement par perdre en popularité.

Feu vert

Comportement routier impressionnant
Voiture spacieuse et confortable
Ligne séduisante
Rapport équipement/prix imbattable
Garantie rassurante

Feu rouge

Habitacle un peu terne
Boîte automatique à seulement 4 rapports (LX, EX)
Réputation à bâtir

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisKia Forte SX berline 2010 : Fortement intéressante!
La marque coréenne Kia opère officiellement au Canada depuis plus de 10 ans et que de changements depuis! Avec le temps, les produits disponibles au sein de la gamme ont bien évolué, au point de venir perturber les ventes de certaines marques nippones à la réputation bien établie. De la …
Commentaires