Jeep Wrangler, la passion avant la raison

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2010

Je connais peu de personnes qui une fois dans leur vie n'ont pas eu le goût de vivre l'expérience Jeep. Voilà pourtant un véhicule assez irrationnel puisque la majeure partie des éléments qui le caractérisent, notamment ses capacités hors route, lui procurent des aptitudes que très peu de propriétaires vont exploiter. Cependant, peu de véhicules offrent une expérience similaire au Wrangler et c’est pour cette raison que plusieurs succombent à ses charmes. Sa robustesse et le sentiment de liberté qu'il éveille suffisent à faire rêver.

Si plusieurs acheteurs ont craqué pour le Jeep par le passé, la  plupart ont vite découvert certains attributs qui ont brisé le charme tôt ou tard. Malheureusement, à moins d'être un vrai mordu, la lune de miel était normalement d'assez courte durée et l'on devenait rapidement irrité par divers aspects plus rugueux de ce véhicule, dont sa consommation élevée et sa suspension plus que rigide.

Un Jeep familial

L'année 2007 aura engendré une nouvelle génération du Wrangler qui est tout aussi capable, mais aussi plus civilisé à de nombreux niveaux. Voilà qui assure une relation un peu plus durable entre le Wrangler et son propriétaire, mais tout de même, il n'en demeure pas moins que la vie quotidienne au volant d'un Jeep n'a rien à voir avec une Mercedes-Benz. Il faut être prêt à l'accepter.

Un des éléments qui procure au Wrangler un attrait supplémentaire est sans contredit l'ajout de la version Unlimited à quatre portes. Il est également doté d'une banquette arrière aux dimensions plus intéressantes (vous pourrez y loger trois passagers) et surtout, d'un espace de chargement plus raisonnable. Bref, dans cette livrée, le Wrangler devient soudainement un Jeep plus familial.

Quant à l'habitacle, il est beaucoup moins austère que par le passé, mais il fait toujours dans la sobriété. On retrouve maintenant quelques équipements de luxe additionnels telles des vitres électriques et une radio satellite, rendant la vie à bord un peu plus agréable. Les amateurs de hors route seront satisfaits de l’entretien facile de cet intérieur, ce sera aussi le cas si vous avez de jeunes enfants.

Pour 2010, le Jeep offre très peu de changements, le contraire aurait été surprenant vu la situation du constructeur au cours des derniers mois. Cependant, on a tout de même droit à une nouvelle version baptisée Sport, cette dernière étant attribuée pour le Wrangler de base et le Wrangler Unlimited à quatre portes. Elle se joint donc aux versions X, Sahara et Rubicon, et  se distingue principalement par un niveau d'équipement différent. Quant à la version électrique présentée au dernier Salon de l'auto de Detroit, le Wrangler EV, vaut mieux ne pas y compter avant plusieurs années.

Un seul moteur

L'arrivée de la nouvelle génération a apporté la disparition du quatre cylindres, ce qui n'est pas une mauvaise chose, alors que seul un V6 est proposé. D'une cylindrée de 3,8 litres, ce moteur développe une puissance de 202 chevaux à 5 200 tr/min pour un couple généreux de 237 lb-pied à 4 000 tr/min. Voilà qui n'en fait pas le plus puissant des véhicules, mais son couple élevé lui permet des prestances supérieures en hors route. Il faut tout de même être conséquent avec les débuts du véhicule. C'est surtout en présence de la version Unlimited, qui affiche un poids supérieur, que l'on souhaiterait un peu plus de puissance, principalement en manœuvre de dépassement. Bien entendu, une boîte manuelle vient de série et permet de marier le plaisir de la conduite à la souplesse du moteur. Cependant, si vous devez souvent composer avec des routes congestionnées, vous devriez vous tourner vers la boîte automatique. Cette dernière ne demande pratiquement aucun compromis tout en s'avérant plus agréable en zone urbaine.

Au volant, le Wrangler demeure somme toute assez civilisé, même si nombre de ses composantes sont avant tout optimisées pour le hors route. Sa direction se montre assez précise, alors que la suspension minimise bien les transferts de poids. La version allongée Unlimited offre un confort d’exception en raison de sa longueur supérieure, sans réduire ses capacités en hors route. Voilà à mon avis la version à favoriser, d’autant plus que son coût n'est pas démesuré.

Pour les puristes

Il existe aussi un autre type de clientèle pour qui le Jeep se veut un véritable jouet. Ces derniers n'hésitent pas à se rendre dans les sentiers pour y jouer dans la boue et y gravir montagnes et obstacles. C'est à cette clientèle que la version Rubicon s'adresse, car elle possède plusieurs équipements hors du commun, notamment un différentiel pouvant être déconnecté de l'intérieur et un élément qui maximise les prestations du véhicule en situations extrêmes. Bref, pour l'avoir mis à l'épreuve à plusieurs reprises, le Wrangler peut aisément vous mener là ou pratiquement tous les autres prétendants y laisseraient leur pare-chocs...

Que ce soit pour jouer dans la boue ou simplement pour vivre l'expérience Jeep, le Wrangler dispose de plusieurs éléments intéressants.

Feu vert

Version Unlimited plus pratique
Capacités hors route indéniables
Toit rétractable
Style réussi

Feu rouge

Puissance un peu juste
Sensible au vent
Suspension ferme

Partager sur Facebook
Commentaires