La Subaru BRZ 2022 se dévoile… sans moteur turbo

Tel que promis, la nouvelle Subaru BRZ de deuxième génération a été dévoilée virtuellement ce matin. Est-ce que l’attente en valait la peine? Bien sûr, il faudra l’essayer sur la route et la piste pour en avoir le cœur net, mais la voiture offre de belles surprises… et quelques déceptions.

D’abord, les ingénieurs de Subaru ont sagement conservé les attributs qui ont fait la marque de commerce de l’originale, soit un poids léger, un centre de gravité très bas (plus bas en fait qu’auparavant) et une direction précise. Le capot, le toit et les ailes sont en aluminium, ce qui fait baisser la balance à seulement 1 277 kilogrammes (2 815 livres), croyez-le ou non.

La BRZ 2022 se dote d’un nouveau châssis plus rigide de 50% et son empattement a été allongé à 2 575 millimètres, ce qui promet d’améliorer la tenue de route et l’attaque en virage. Ceci est combiné à une nouvelle direction plus nerveuse affichant un rapport plus court de 13,5:1. En outre, les jantes en alliage de 17 ou 18 pouces de couleur gris mat peuvent être chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4 pour une meilleure adhérence.

Photo: Subaru

La voiture est toujours propulsée par ses roues arrière, mais son système de gestion de la stabilité (cinq réglages possibles) a été reconfiguré pour relever le seuil d'intervention de l'antipatinage. Bien sûr, on peut le désactiver complètement pour jouir d’une liberté de dérapage totale.

Sous le capot, bien des rumeurs laissaient croire à un moteur turbo dérivé des autres modèles de Subaru comme les Legacy et Outback, mais c’est encore une fois un moteur atmosphérique qu’on retrouve, question de garder le poids et le centre de gravité le plus bas possible. Au moins, la cylindrée a été augmentée de 2,0 à 2,4 litres et la puissance, de 205 à 228 chevaux (accessible à 7 000 tours/minute, donc préparez-vous à faire crier le moteur). Quant au couple, il grimpe de 156 à 184 livres-pied.

Subaru a choisi de garder la boîte manuelle à six rapports au catalogue pour faire plaisir aux puristes. L’alternative est une automatique à six rapports assortie de palettes de changement de vitesse au volant et d’une fonction de correspondance du régime lors des rétrogradations (le système donne un léger coup d'accélérateur pour ne pas briser le rythme).

Pour ce qui est du design, la Subaru BRZ 2022 est légèrement plus longue et plus basse que sa devancière, accentuée par des ailes plus musclées et des vitres latérales plus étroites. Dans l’ensemble, on la reconnaît assez facilement. Notons que les ouvertures fonctionnelles sur les flancs réduisent l’effet de traînée en évacuant l'air piégé sous le capot et les ailes vers le déflecteur moulé dans le seuil.

Photo: Subaru

L’habitacle de la BRZ a été modernisé lui aussi. Les sièges sport aux appuis prononcés et aux coutures rouges s’accompagnent d’un nouvel écran personnalisable de sept pouces derrière le volant. Le conducteur peut choisir les informations qu’il souhaite voir et, en mode Track, le compte-tours s'affiche automatiquement sous forme de graphique linéaire en couleur.

Au centre de la planche de bord, le nouvel écran d'infodivertissement de huit pouces est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, auxquels s’ajoutent les Services connectés SUBARU STARLINK pour une assistance, une surveillance et un contrôle à distance de la voiture.

Photo: Subaru

Enfin, pour la première fois, la BRZ sera disponible avec la technologie d'aide à la conduite EyeSight, qui inclut entre autres le freinage automatique précollision, le régulateur de vitesse adaptatif, l'alerte de franchissement involontaire de ligne et l'aide au maintien dans la voie.

La Subaru BRZ 2022 se déclinera en deux versions. Les prix seront annoncés à l’approche de sa mise en vente l’an prochain. On attend maintenant la nouvelle Toyota 86!

En vidéo: Antoine Joubert présente la Subaru BRZ 2020

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

guideauto.tvCombien coûte… la Subaru BRZ 2020?
Sur le marché depuis maintenant huit ans, la Subaru BRZ ne fait pas l’unanimité dans l’univers automobile. Si certains l’adorent pour le plaisir de conduire qu’elle procure, d’autres la critiquent pour sa trop faible puissance et sa présentation intérieure désuète. Équipée d’un moteur à quatre cylindres à plat de 2,0 …
EssaisSubaru BRZ 2020 : plaisir à bas prix
Il suffit de publier une image et quelques mots concernant la Subaru BRZ sur les réseaux sociaux pour que se cumulent très rapidement les commentaires négatifs à son égard. « Moteur de moulin à coudre, manque 50 chevaux, où est le moteur de la WRX, fait plus de bruit qu’elle …
2020Subaru BRZ/Toyota 86 - On aimerait aimer
Le duo composé des Subaru BRZ et Toyota 86 est le résultat d’une coentreprise entre Subaru et Toyota. Du côté du géant japonais, la voiture a d’abord été commercialisée par la défunte marque Scion, en Amérique du Nord seulement, pour ensuite migrer chez Toyota. Sur le plan technique, ces deux …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires