Mini Vision Urbanaut : le multisegment du futur?

Alors que BMW a récemment présenté son nouveau VUS 100 % électrique iX, Mini s’est lancé dans une tout autre direction. En dévoilant le concept Vision Urbanaut, la marque se projette plus loin dans le temps, en proposant sa propre interprétation de l’automobile du futur.

Le véhicule est évidemment entièrement électrique, une voie que la majorité des constructeurs prennent présentement. À mi-chemin entre une fourgonnette et un multisegment, il se rapproche des célèbres Volkswagen Type 2 Split Window. Sauf qu’au lieu des deux petits pare-brise ouvrants, c’est la vitre entière qui peut se soulever pour faire entrer l’air frais dans le véhicule.

Les designers ont intégré des lumières dans les roues qui peuvent changer de couleur en fonction de l’utilisation du véhicule. Les phares et les feux arrière peuvent aussi varier en intensité selon le même schéma. Toutefois, ce délire issu des bureaux de design pourrait être difficile à homologuer sur la route…

Photo: Mini

Original à l’intérieur

Si le design extérieur est réussi, on ne peut pas dire qu’il soit révolutionnaire. En revanche, les solutions techniques retenues sont plus insolites.

D’abord, l’intérieur a été pensé comme un lieu à mi-chemin entre un habitacle et un salon, où on pourrait se relaxer avec des amis après le travail, tout en se déplaçant où on le souhaite. Pour ce faire, Mini a imaginé des sièges qui se font face, qui s’apparentent à des sofas. Il y a également un petit lit! Une arche au-dessus des occupants projette une image qui ressemble à un sous-bois tandis que l’on retrouve une plante aux pieds des passagers assis à l’arrière...

Photo: Mini

Un des sièges peut se retourner pour permettre au conducteur de voir la route. Le Vision Urbanaut offre ensuite deux choix au conducteur : laisser le pilote automatique prendre les commandes, ou utiliser un petit volant télescopique pour conduire le véhicule. Ce concept serait évidemment entièrement connecté et capable de guider le conducteur vers les points d’intérêt qu’il souhaite visiter.

Enfin, la clé de contact est remplacée par un cercle coloré qui peut être placé à différents endroits sur une tablette dans le véhicule. Les fonctionnalités de l’auto changent en fonction de l’endroit choisi et le mobilier bouge pour s’adapter aux désirs du conducteur. Il serait aussi possible de jouer de la musique, des balados ou des vidéos.

Photo: Mini

Est-ce vraiment la voiture du futur?

Pour l’instant, ce concept n’existe pas en tant que tel. Il s’agit d’un exercice de style des designers, qui ont exprimé leur vision du futur automobile. Mais il ne faut pas oublier que dans les années 50, les constructeurs envisageaient l’arrivée de voitures volantes ou à propulsion nucléaire en l’an 2000.

Et si les prédictions faites par BMW semblent plus réalistes qu’une bagnole qui vole, il n’est pas garanti que les voitures changent drastiquement de fonction et deviennent une sorte d’extension de notre propre maison. Surtout si le partage de véhicules autonomes prend finalement le pas sur la voiture individuelle.

En vidéo: Toyota imagine la ville du futur

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMini ne renouvellerait pas sa Cooper Cabriolet
Il semblerait que la Mini Cooper Cabriolet en serait sur ses derniers milles. En effet, Automotive News nous apprend qu’elle vivrait actuellement sur du temps emprunté et que l’actuelle génération serait la dernière. Autrement dit, elle ne survivra pas au changement de génération et son assemblage devrait prendre fin en …
ActualitéMINI : beaucoup de nouveau pour les modèles 2022
La troisième génération de la MINI moderne reçoit une mise à jour importante après celle de 2019, confirmant ainsi qu’une refonte complète n’est pas prévue à court terme. Les MINI 3 portes , 5 portes et Cabriolet 2022 redessinées et améliorées arriveront sur le marché canadien ce printemps. Cela comprend …
ActualitéMINI veut abandonner le cuir dans ses voitures
Les efforts environnementaux des constructeurs automobiles ne se limitent pas à l’électrification de leurs moteurs, bien entendu. Pour quelques-uns, ça passe aussi par l’intégration de matériaux écoresponsables. C’est le cas de MINI , qui songe à éliminer complètement le cuir dans ses modèles. Cette tendance s’observe notamment chez des fabricants …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires