Hyundai Sonata hybride 2020 : un modèle à découvrir

Points forts
  • Conduite agréable
  • Équipement complet
  • Consommation théorique alléchante
Points faibles
  • Prix élevé
  • Pas assez de réglages pour le siège du passager avant
  • Accès au coffre limité
Évaluation complète

En cette époque où l’électrification des véhicules a rendu primordiale la notion d’autonomie aux yeux de certains automobilistes (souvent à tort), l’avènement d’une Hyundai Sonata faisant miroiter sa capacité à parcourir jusqu’à 1 000 km devrait susciter l’envie de tous!

Il faut préciser, toutefois, qu’il ne s’agit pas d’une Sonata ordinaire. Car sous ses nouvelles formes aérodynamiques, on découvre une motorisation hybride lui permettant en principe, grâce à un réservoir à essence de 50 L et une consommation moyenne de 5,0 L/100 km, d’effectuer deux fois l’aller-retour Montréal-Québec avant qu’il soit nécessaire de faire le plein.

Au premier coup d’oeil, on reconnaît la Sonata de huitième génération, cette élégante berline intermédiaire qui a fait ses débuts au pays l’an dernier. Mais en regardant de plus près, on remarque quelques nuances esthétiques qui la distinguent, à commencer par une calandre différente et un pare-chocs vaguement différent intégrant de petits volets actifs. Ils s’ouvrent et se ferment selon les besoins du moment pour contribuer, avec d’autres déflecteurs, à l’optimisation de la circulation d’air sous la voiture. Cette berline a aussi des roues aérodynamiques en alliage de 17 po exclusives. Résultat, elle affiche le même Cx qu’une Toyota Prius, soit 0,24.

La Sonata hybride n’est pas une nouveauté en soi. Hyundai offre des motorisations thermiques/électriques pour cette berline intermédiaire depuis une dizaine d’années. En 2009, le constructeur sud-coréen a lancé la première Sonata hybride ordinaire, puis en 2015, la première Sonata hybride rechargeable. Pour ce modèle de huitième génération, cependant, seule la version hybride ordinaire figure actuellement au catalogue de la marque, même dans son pays d’origine. 

Motorisation améliorée

Cette berline utilise un groupe motopropulseur similaire à celui du modèle qu’elle remplace. Sous le capot, on retrouve le 4 cylindres de 2,0 L à cycle Atkinson et injection directe, dont la puissance est toutefois passée à 150 ch (- 4) et le couple à 139 lb-pi (-1). À cela s’ajoute un moteur électrique de 38 kW alimenté par une pile au lithium-ion-polymère de 1,62 kWh, deux cotes inchangées. Cette batterie est pourtant nouvelle et elle a été relocalisée devant le réservoir à essence, sous la banquette arrière. En plus d’octroyer 2 L supplémentaires au volume utile du coffre, cela permet de profiter de dossiers rabattables qui permettent de moduler l’aire de chargement.

Photo: Hyundai

Le groupe motopropulseur transmet une puissance nette de 192 ch aux roues avant par le biais d’une boîte de vitesses automatique Shiftronic à 6 rapports dotée d’un mode manuel. A priori, on choisit une voiture à motorisation hybride pour bénéficier d’une consommation de carburant réduite. Mais, dans le cas de cette berline familiale, l’économie d’essence anticipée s’accompagne de performances correctes, puisqu’elle peut abattre les 100 km/h en 8 s.

Cette nouvelle Sonata hybride dispose d’un toit couvert de capteurs solaires. Cet équipement de série, qui peut produire 205 W d’électricité, sert d’abord à recharger la batterie 12 V, mais aussi la batterie du moteur électrique. Il contribuerait avant tout à éviter, par exemple, une panne de batterie 12 V causée par un arrêt prolongé du véhicule. Le constructeur fait également miroiter une autre particularité de cet équipement. Durant une journée d’ensoleillement normal (six heures), il produirait assez d’électricité pour permettre à la voiture de parcourir à peu près 3,2 km. Sur une base annuelle, cela équivaut donc à environ 1 200 km... du moins dans une région jouissant d’un ensoleillement optimal constant!

Photo: Hyundai

Très peu de rivales

Dans le marché actuel, où les berlines intermédiaires ont perdu beaucoup d’attrait, la Sonata hybride n’a que deux rivales directes qui sont aussi écoperformantes : la Toyota Camry hybride (4,9 ou 5,1 L/100 km selon la version) et la Honda Accord hybride (5,0 L). La première est de loin la plus connue et la plus populaire du trio, alors que la seconde passe souvent inaperçue aux yeux des acheteurs, à l’instar de cette Sonata. Cela explique d’ailleurs pourquoi Hyundai n’offre qu’une seule version de cette berline hybride au Canada : l’Ultimate. Cette version haut de gamme « tout équipée » est vendue 40 199 $. Par sa dotation étoffée, Hyundai cible donc les acheteurs des versions plus luxueuses de ses rivales : la Camry XLE hybride (39 690 $) et l’Accord Touring (40 405 $). Certains acheteurs pourraient même considérer cette Sonata comme une alternative bon marché d’une autre hybride de Toyota : la Lexus ES 300h (51 250 $).

Photo: Hyundai

Après tout, cette Sonata n’a pas grand-chose à envier à la Lexus. Élégante comme pas une, son intérieur est moderne, la finition est soignée et l’insonorisation a été grandement améliorée, comparativement au modèle antérieur. Le nouveau tableau de bord a un design contemporain et dégagé avec peu de commutateurs, un écran tactile large (10,25 po) posé au sommet de sa partie centrale et des boutons-pression ergonomiques qui, en remplaçant le levier de vitesses traditionnel, dégagent la console centrale. D’ailleurs, l’espace abonde à bord de cette berline, ce qui en fait un véhicule idéal pour quatre adultes qui souhaitent faire un long voyage. Par contre, si les sièges baquets sont amples et confortables, pour un modèle qui se veut haut de gamme, celui du passager avant pourrait offrir plus de possibilités de réglages.

Le comportement routier est digne d’une berline de luxe. Le roulement est doux, la direction précise et le freinage mordant, mais facile à moduler. De plus, les transitions entre les différents modes de fonctionnement de la motorisation hybride sont imperceptibles. Le conducteur aimera le système d’affichage tête haute pour les nombreuses informations qu’il affiche à la base du pare-brise, alors que ses passagers se délecteront de la qualité de la reproduction sonore de la chaîne audio Bose à 12 haut-parleurs. Cette voiture dispose aussi d’un ensemble très complet de dispositifs d’aide à la conduite.

Photo: Hyundai

Mais encore faut-il que l’acheteur définisse ses besoins et ses moyens pour savoir si cette Sonata est celle qu’il lui faut. Par exemple, s’il parcourt 24 000 km par année ou plus, et qu’il envisage l’achat d’une Sonata Ultimate à moteur à essence (38 749 $), un modèle dont la consommation moyenne serait 7,7 L/100 km d’après ÉnerGuide, l’Ultimate hybride pourrait représenter un choix intéressant (même si sa consommation peut parfois atteindre 7,1 L, comme nous l’avons constaté avec notre véhicule d’essai). Par contre, l’hybride ne ferait pas le poids comparativement au modèle de base Sonata Preferred (27 149 $), si l’acheteur recherche une berline bon marché pour parcourir tout au plus 12 000 km par an. C’est toujours une affaire de chiffres.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisHyundai Sonata hybride 2020 : est-elle à la hauteur?
On a longtemps reproché à Hyundai son design trop sage et sans saveur. Le message a visiblement été entendu par le constructeur coréen, ses dernières créations affichant un style plus osé et distinctif. Que ce soit la nouvelle Elantra , la Sonata ou le futur Tucson 2022 , on constate …
ActualitéLa Hyundai Sonata N Line 2021 se prend pour une voiture sport
Comme promis, Hyundai ajoute à la gamme de sa Sonata de huitième génération une nouvelle version N Line au style plus racé et qui annonce des performances relevées. Celle-ci fait suite à l’ Elantra N Line présentée récemment. Déjà, la berline intermédiaire remaniée pour 2020 frappait fort côté design. Cette …
EssaisHyundai Sonata 2020 : comme un sou neuf
En 1989, un modèle s’ajoutait à la gamme de Hyundai : la Sonata. En plus d’une usine en Corée du Sud, le constructeur automobile en a profité pour s’installer chez nous, à Bromont, pour y assembler sa nouvelle berline. En 2020, l’usine de Bromont n’est plus qu’un lointain souvenir, mais …
EssaisHyundai Sonata 2020 : élégance lumineuse
Pour 2020, la Hyundai Sonata adopte des formes d’une grande élégance. Elle reçoit un intérieur moderne et une dotation sophistiquée pouvant inclure un étonnant système d’aide au stationnement à distance. Depuis quelques années, les constructeurs redoublent d’efforts pour préserver l’attrait des automobiles dans un marché de plus en plus dominé …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires