Hercules Alpha : quoi, une autre camionnette électrique?

Une autre semaine commence et une autre camionnette électrique fait parler d’elle.

Beaucoup moins futuriste et spectaculaire que le GMC Hummer EV 2022 dévoilé récemment, le Hercules Alpha n’est pas un produit inédit de A à Z comme bien des rivaux dans ce segment de marché embryonnaire. La jeune compagnie fondée à Detroit en décembre 2018 compte en effet baser sa camionnette sur le Nissan TITAN 2021.

Avec ces deux noms évocateurs issus de la mythologie grecque, on s’attend à un véhicule très puissant et redoutable. Eh bien, d’après les caractéristiques techniques annoncées jusqu’à maintenant, ce sera le cas. Quatre moteurs électriques uniront leurs forces pour générer 1 000 chevaux au total, soit autant que le Hummer EV. L’accélération de 0 à 97 km/h en quatre secondes est cependant moins rapide d’une seconde.

Notons par ailleurs la vitesse de pointe de près de 200 km/h, la charge utile de 2 500 livres et la capacité de remorquage qui s’élève à 12 500 livres, selon les estimations faites par Hercules.

Et puisqu’on parle d’une camionnette électrique, n’oublions pas l’autonomie : 480 kilomètres. Le Hummer EV, rappelons-le, propose plus de 560 kilomètres et le Tesla Cybertruck, jusqu’à 800.

Détail intéressant : il est question d’un diamètre de braquage nul. Autrement dit, grâce aux quatre roues directionnelles, le conducteur pourra effectuer des virages sur place comme avec le Rivian R1T, un autre concurrent.

L’objectif de Hercules en s’associant à un autre constructeur et en misant sur un châssis existant est d’accélérer la commercialisation de son Alpha. Par contre, aucun échéancier de production n’a été donné, aucun prix n’a été avancé et aucun prototype n’a encore été fabriqué, les seules images fournies ayant été réalisées par ordinateur.

Photo: Hercules Electric Vehicles

Malgré cela, le site CarBuzz rapporte que Hercules aurait déjà amassé quelque 27 millions $US avec les réservations des clients. Ils seraient environ 18 000 si l’on considère que le dépôt exigé est de 1 500 $US.

Outre les modèles cités plus haut, le Hercules Alpha viendra rivaliser directement avec les Bollinger B1, Nikola Badger, Lordstown Endurance, Neuron T.One et autres, sans oublier bien sûr le Ford F-150 électrique.

En vidéo: 10 véhicules électriques qu'on a hâte de conduire

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BaladoGMC Hummer EV : l’avis d’Antoine Joubert
Le GMC Hummer EV fait beaucoup jaser depuis son dévoilement hier, et ce n’est pas pour rien. Ce mastodonte 100% électrique promet une puissance de 1000 chevaux et une accélération de 0 à 100 km/h en environ 3 secondes. « C’est de la pure folie! », a déclaré d’entrée de …
ÉlectriqueTesla Cybertruck : un design plus normal n’est pas exclu
Le Tesla Cybertruck ne cesse de faire jaser depuis son lancement, surtout à cause de son design extrêmement futuriste à la Blade Runner qui s’apparente davantage à un concept qu’à un véhicule de production. Selon le PDG de Tesla, Elon Musk, tout ça est bien intentionnel. En fait, dans une …
ActualitéLe Tesla Cybertruck sera construit au Texas
Le Tesla Cybertruck doit entrer en production l’an prochain et commencer à être livré à ses premiers clients vers la fin de 2021. Seul problème : la nouvelle « Gigafactory » d’où il sortira n’est même pas encore construite. En fait, on ignorait jusqu’à hier l’emplacement même de cette usine.

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires