Mitsubishi Eclipse Cross 2020 : comparaison difficile

Points forts
  • Sièges confortables
  • Excellente garantie
  • Rouage intégral offert de série
Points faibles
  • Performances timides
  • Pourrait être plus spacieux
  • Qualité de finition ordinaire
Évaluation complète

Placé entre le RVR et l’Outlander, le Mitsubishi Eclipse Cross est un VUS sous-compact qui se compare à des produits comme la Subaru Crosstrek, le Mazda CX-30, le Nissan Qashqai ou le Honda HR-V.

Le premier point qui différencie l’Eclipse Cross, pour le meilleur ou pour le pire, c’est son design. Mitsubishi a visiblement souhaité se démarquer nettement dans la catégorie, avec des lignes beaucoup plus osées. Est-ce que cette originalité en fait un premier prix de beauté? Poser la question, c’est y répondre…

Et malheureusement pour Mitsubishi, l’originalité paie rarement dans l’industrie automobile, et de nombreux constructeurs ont payé cher leur audace. Est-ce que le pari est réussi pour l’Eclipse Cross? Les chiffres semblent dire le contraire puisqu’il s’est vendu seulement 1 530 modèles l’année passée au Québec.

Pour vous donner une idée, sur la même période, Honda a vendu 5 000 HR-V, Nissan 6 000 Qashqai et Hyundai presque 11 500 Kona!

Un jeune vieux

L’intérieur semble déjà accuser le poids des années alors que le véhicule est arrivé sur le marché il y a à peine deux ans.

Le design paraît daté, tout comme les commandes et le système multimédia, dont l’interface vous renvoie directement une décennie en arrière. Et bien que plus récent que celui des Outlander et RVR, son maniement est moins intuitif. Sans oublier l’arrivée d’un pavé tactile, similaire à celui d’un ordinateur, qui n’apporte rien en termes d’ergonomie. Un gadget déjà vu chez Acura et Lexus, et qui ne mérite pas de se généraliser.

La qualité de finition n’impressionne guère, et les insertions noires de notre modèle d’essai sont ordinaires, en plus d’accumuler la poussière et les traces de doigts.

Photo: Julien Amado

L’Eclipse Cross se rattrape avec des sièges confortables à l’avant. L’espace pour la tête pourrait être plus important, mais cela reste acceptable. À l’arrière, le moelleux de la banquette est agréable, mais le dégagement plus restreint, sans oublier l’accès difficile par la ligne de toit fuyante, qui pourrait vous compliquer la vie en vue d’une utilisation familiale.

Enfin, le coffre, d’un volume de 640 litres (626 dans la version GT), peut recevoir une bonne quantité d’affaires. Dommage que l’habitabilité soit entravée par le seuil un peu trop haut, mais surtout pas la banquette arrière qui est loin de se rabattre à plat (voir galerie photo). Si vous avez besoin de charger des objets volumineux assez souvent, cela pourrait être un problème au quotidien.

Photo: Julien Amado

Une conduite pragmatique

Sur la route, le Mitsubishi Eclipse Cross se montre pragmatique et efficace. Sous le capot, on retrouve un 4 cylindres de 1,5 litre turbocompressé. Associée à une boîte à variation continue, cette mécanique propose 151 chevaux et 184 lb-pi de couple. Des performances suffisantes dans l’absolu, mais qui manquent d’éclat. Sans oublier la transmission CVT qui fait gémir le moteur dès qu’on le sollicite fortement.

La tenue de route est correcte, pas vraiment enthousiasmante, mais le véhicule fait le travail qu’on lui demande sans sourciller. Les suspensions ménagent un bon confort de roulement, grâce à un réglage qui mise davantage sur la souplesse que la fermeté. Assurément un bon choix pour circuler sur nos routes...

La direction offre une précision honnête, sans égaler celle d’un Kia Seltos ou d’un Mazda CX-30. Même chose en ce qui concerne le freinage, où la puissance de ralentissement est adéquate.

Du côté de la consommation de carburant, Ressources naturelles Canada annonce une moyenne de 9,3 L/100 km. Et c’est exactement le chiffre que nous avons obtenu au terme de notre semaine d’essai.

Photo: Julien Amado

Trop cher pour ce qu’il offre

Dernier point, qui fait partie des plus importants, l’Eclipse Cross est pénalisé par son prix de vente et son placement bancal sur le marché. Présenté comme un VUS compact, il est trop petit pour pouvoir réellement rivaliser avec un Honda CR-V ou un Toyota RAV4 par exemple.

Il faut donc le comparer aux modèles sous-compacts cités au début de cet essai. Et il est alors facturé beaucoup trop cher pour les prestations offertes. Au moment d’écrire ces lignes, le modèle d’entrée de gamme débute à 28 813 $. Pour ce prix, vous pouvez obtenir une Subaru Crosstrek bien équipée, mieux finie et plus agréable à conduire.

Photo: Julien Amado

L’Eclipse Cross le haut de gamme, dont le prix culmine à 36 813 $. C’est ce que coûte un VUS compact comme le Forester, le RAV4 ou le CR-V qui proposent des prestations nettement plus convaincantes.

Il reste tout de même l’argument de la longue garantie de 5 ans/100 000 km, et de 10 ans/160 000 km pour le groupe motopropulseur. Mais on n’achète pas seulement un véhicule pour la durée de sa garantie…

En vidéo: quel avenir pour Mitsubishi?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUn premier aperçu du Mitsubishi Eclipse Cross 2022 redessiné
Mitsubishi , qui compte offrir une gamme de véhicules entièrement renouvelée dans ses salles d’exposition d’ici le printemps prochain, vient de publier un premier aperçu de son Eclipse Cross 2022 redessiné. Celui-ci arrivera chez les concessionnaires canadiens au courant de cet hiver. Ne vous attendez pas à une refonte complète, …
guideauto.tvEn studio : quel avenir pour Mitsubishi?
Alors que les rumeurs sont nombreuses quant à l’avenir de Mitsubishi en Amérique du Nord, le constructeur japonais a pris le monde de l’automobile par surprise récemment en annonçant son retrait progressif du marché européen. Faisant désormais partie d’une alliance avec les constructeurs Renault et Nissan , Mitsubishi dit vouloir …
guideauto.tvCombien coûte… le Mitsubishi Outlander PHEV 2020?
À ce jour, le Mitsubishi Outlander PHEV 2020 demeure l’un des seuls VUS hybrides rechargeables à être offert à un prix raisonnable. Son principal attrait est assurément sa capacité à pouvoir se déplacer en mode 100% électrique pendant environ 35 kilomètres. Mais avec l’arrivée prochaine des Ford Escape PHEV et …
ActualitéUn tout nouveau Mitsubishi Outlander arrivera au printemps 2021
Mitsubishi vient d’annoncer que toute sa gamme de véhicules au Canada sera renouvelée ou mise à jour d'ici un an. Le plus attendu est le VUS compact Outlander de nouvelle génération qui sera finalement mis en vente au printemps prochain, non pas comme modèle 2021 tel qu’on l’anticipait, mais plutôt …
ActualitéMitsubishi peaufine l’Eclipse Cross pour 2022
La publication d'un premier aperçu du futur Eclipse Cross montrait que Mitsubishi préparait un rafraîchissement de son VUS. C’est désormais officiel, avec la parution des premières images du modèle 2022. Le premier changement qui saute aux yeux, c’est évidemment le design revu. À l’avant, il s’agit d’une modernisation mais pas …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires