Déconfinement : les comportements dangereux sont en hausse

Les automobilistes déconfinés regagnent leurs mauvaises habitudes. C’est du moins ce que révèle un nouveau sondage pancanadien mené au début de juin pour le compte du CAA.

Malgré les avertissements de l’organisme, 59% des répondants disent avoir observé une hausse des comportements dangereux sur les routes ces dernières semaines alors que s’amorce la période estivale, historiquement la plus meurtrière sur les routes du Québec.

Plusieurs ont été témoin de manœuvres agressives ou imprudentes, de l’utilisation d’un cellulaire au volant et surtout d’excès de vitesse : 44 % des Canadiens affirment avoir vu quelqu’un dépasser les limites permises. Les chiffres de la Sûreté du Québec (SQ) confirment d’ailleurs une hausse des excès de vitesse sur l’ensemble du réseau routier.

« Qu’on prenne le volant juste cinq minutes pour aller à l’épicerie ou une trentaine de minutes pour une promenade, il ne faut jamais perdre de vue la sécurité des différents usagers de la route », rappelle vice-président aux affaires publiques du CAA, Ian Jack, qui se désole des résultats du sondage.

Photo: Pexels

« Nous venons d’entrer dans les 75 jours les plus meurtriers de l’année sur les routes, entre la fête nationale du Québec et la fête du Travail. Si tout le monde lève le pied, si tout le monde fait un effort, on peut faire mentir les chiffres », ajoute pour sa part le directeur de la Fondation CAA-Québec, Marco Harrison.

Le sondage du CAA nous apprend tout de même que 72% des automobilistes conduisent moins souvent depuis l’instauration des mesures sanitaires liées à la COVID-19 et que 15% ont davantage recours au vélo.

En vidéo: acheter une voiture au temps de la COVID-19

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéPrudence sur la route durant le déconfinement, dit CAA-Québec
Ce n’est pas encore un retour à la vie normale, mais le déconfinement se poursuit de plus en plus à la grandeur de la province. On le voit très bien sur les routes, où la circulation s’intensifie. Cherchant à sensibiliser les automobilistes, CAA-Québec tient à rappeler plusieurs consignes de sécurité …
JuridiqueDistraction au volant : ce que dit la jurisprudence
Vous êtes pris dans le trafic. Les voitures sont immobilisées et vous êtes en retard pour une importante réunion dans laquelle vous devez faire une allocution. Votre cellulaire sonne dans votre manteau. Vous ne courez pas le risque d’y répondre. Cependant, vous prenez votre GPS dans votre main pour le …
ActualitéMoins d’automobilistes, mais autant de morts sur les routes
Par Clara Loiseau La pandémie n’a pas freiné les ardeurs des automobilistes imprudents puisqu’on enregistre autant de décès depuis le début de l’année sur les routes du Québec que l’an dernier, malgré une baisse majeure de l’achalandage. En date du 1er juin, la Sûreté du Québec (SQ) avait recensé 56 …
JuridiqueDistraction au volant : quelle est la limite tolérée?
Une fois de plus cette semaine, je vais revenir sur l’infraction de distraction au volant, car cette dernière ne cesse de faire l’objet de reportages médiatiques. Nous n’avons qu’à penser à la tragédie de l’autoroute 15/440 à Laval, qui a coûté la vie à quelques usagers de la route, possiblement …
ActualitéQuelles sont les routes les plus dangereuses au Québec?
Par Annabelle Blais et Philippe Langlois Malgré toutes les interventions policières, les échangeurs autoroutiers sont les endroits où les automobilistes courent le plus grand risque de collision, révèle une analyse inédite de quelque 435 000 accidents survenus au Québec entre 2014 et 2019. Le Bureau d'enquête du Journal de Montréal …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires