Audi Q4 Sportback e-tron concept : une nouvelle variante de VUS électrique

Il y a un peu plus d’un an, Audi dévoilait le Q4 e-tron concept au Salon de l’auto de Genève.

C’est au tour de la variante Sportback aux allures de coupé de ce même concept de faire son entrée sur scène, mais cette fois au cours d’un dévoilement virtuel qui s’est déroulé sur Internet.

Ce n’est donc pas un seul VUS électrique de luxe de taille compacte qui sera proposé par Audi en 2021, mais bien deux, l’acheteur faisant son choix entre le look plus conventionnel du Q4 e-tron, ou celui plus sportif du Q4 Sportback e-tron. De ce côté, la marque allemande reprend la stratégie développée pour son VUS e-tron quattro, auquel s’est ajoutée une variante Sportback au début de 2020.

Un pari ambitieux

Pour Audi, le pari de l’électrification est ambitieux, le manufacturier comptant produire 30 véhicules électrifiés d’ici 2025, dont 20 seront à motorisation purement électrique. Audi s’attend également à ce que ses véhicules électrifiés représentent 40% de ses ventes à l’échelle mondiale en 2025, ce qui est énorme. Cela explique pourquoi il va concevoir quatre plates-formes dédiées à la motorisation électrique au cours des prochains mois.

On connaît déjà la plate-forme MLB Evo, sur laquelle sont construits les VUS e-tron quattro et e-tron Sportback. Deux autres sont développées en collaboration avec Porsche, soit la plate-forme J1 servant déjà la Porsche Taycan, laquelle servira de base à la Audi e-tron GT. Cette dernière étant de conception modulaire, cela signifie qu’elle pourra convenir aussi bien à des berlines, des coupés ou des VUS de toutes tailles.

Les Q4 sur la plate-forme MEB

La quatrième plate-forme, la MEB, servira de base aux deux versions du Q4 de Audi, ainsi qu’aux Volkswagen ID 3 et ID 4. Sur le plan technique, les Q4 mesurent 4,6 mètres de longueur, 1,6 mètre en hauteur et sont dotés d’un empattement de 2,77 mètres. Cet empattement très long permet d’accueillir la batterie de 82 kWh dans le plancher, et fait aussi en sorte que le volume d’espace intérieur du Q4 est comparable à celui d’un véhicule de taille supérieure même si ses dimensions extérieures sont compactes.

Photo: Audi AG

De plus, comme il s’agit d’un véhicule électrique dont le rouage intégral est électronique plutôt que mécanique, le Q4 n’a pas de tunnel de transmission, ce qui libère de l’espace dans l’habitacle.

Côté look, les deux variantes du Q4 possèdent une calandre Singleframe, laquelle est cependant dépourvue d’ouvertures et dont le pourtour est noir, alors que les blocs optiques, dont les phares de jour sont paramétrables, permettent d’afficher la signature visuelle désirée par l’acheteur.

Vu de profil, le Q4 arbore  des ailes musclées, évoquant la présence du rouage intégral, alors que les bas de caisse stylisés soulignent la présence de la batterie. On remarque également les porte-à-faux très courts et les jantes de grand diamètre, le modèle Sportback se distinguant par sa ligne de toit fuyante vers l’arrière et sa configuration évoquant la RS 7 Sportback à moteur thermique. Notons aussi que les modèles de production seront dotés de poignées de portière conventionnelles, lesquelles sont absentes sur les concepts du Q4.

Photo: Audi AG

Deux moteurs électriques

Les deux versions du Q4 sont animées par deux moteurs électriques, soit un pour chaque train de roues, et la répartition de couple entre ces deux moteurs est gérée par un ordinateur de contrôle signifiant que le rouage intégral est de nature électronique plutôt que mécanique.

En temps normal, seul le moteur arrière est mis à contribution, afin de préserver l’autonomie, mais l’entrée en action du moteur électrique avant se fait en une fraction de seconde si les conditions d’adhérence l’exigent. La capacité de la batterie étant de 82 kilowatts/heure, l’autonomie du Q4 est chiffrée à 450 kilomètres selon le standard WLTP (World Light-Vehicle Test Procedure), lequel est très optimiste.

La puissance combinée des deux moteurs électriques est de 225 kilowatts, ce qui correspond à 302 chevaux, et le couple maximal, disponible dès le démarrage, est de 310 newtons-mètres (229 livres-pied). Ces valeurs de puissance et de couple permettent au Q4 d’abattre le 0-100 km/h en 6,3 secondes, selon Audi, et la vitesse maximale est fixée à 180 km/h. Audi entend éventuellement commercialiser un modèle de base du Q4 qui sera animé par un seul moteur arrière et dont l’autonomie, toujours selon le standard WLTP, est évaluée à 500 kilomètres.

Photo: Gabriel Gélinas

Un habitacle numérique

Le cockpit virtuel, déjà présent dans plusieurs Audi , est mis à contribution dans le Q4 et permet d’afficher la vitesse du véhicule, le niveau de charge de la batterie et les indications du système de navigation, entre autres.

Le Q4 innove aussi avec un nouveau dispositif de visualisation tête haute avec réalité augmentée. Ce système projette les flèches indiquant le trajet à suivre sur la base du pare-brise, mais le conducteur les perçoit comme étant projetées directement sur la surface de la route.

Comme le Q4 est dépourvu d’un levier de transmission et d’un frein d’urgence, la console centrale en est libérée, ce qui a permis aux designers d’y loger un compartiment de rangement avec chargeur par induction pour un téléphone intelligent. Le volant comporte des touches multifonctions, et un deuxième écran tactile de 12,3 pouces sert d’interface avec le système d’infodivertissement.

Les deux variantes de série du Q4 devraient faire leur entrée sur le marché dès 2021.

En vidéo: Sur la route avec le Audi RS Q8 2020

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

GenèvePremière mondiale du Audi Q4 e-tron concept
GENÈVE (Suisse) – Au Salon de l’auto de Genève , Audi présente le nouveau Q4 e-tron concept à motorisation 100% électrique dans un kiosque où seules des voitures électrifiées sont en montre. Ce concept de VUS électrique à rouage intégral est élaboré sur la plate-forme MEB du groupe Volkswagen et …
ActualitéAudi enregistre les noms SQ2, SQ4, Q9 et f-tron
La marque aux anneaux vise à commercialiser des versions tonifiées de certains de ses modèles à venir, en plus de commercialiser des véhicules à pile à conbustion. Pour ce faire, la direction d’Audi vient d’enregistrer les noms SQ2, SQ4, Q9 et f-tron. Des noms très révélateurs: - SQ2: version plus …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires