Volvo S60 2020 : elle mérite de se vendre plus

Points forts
  • Roulement stable et sécuritaire
  • Motorisation souple et efficace
  • Habitacle très confortable et élégant
Points faibles
  • Fiabilité encore à travailler
  • Système multimédia plus ou moins convivial
  • Visibilité un peu déficiente
Évaluation complète

Les berlines ont perdu beaucoup d’acheteurs au profit des VUS, mais dans le segment des compactes de luxe, la lutte est toujours chaude. Complètement transformée pour 2019, la Volvo S60 a vraiment fait un bond de géant avec sa nouvelle plate-forme, son esthétique et sa conduite très raffinées ainsi que sa sécurité de plus en plus à l’avant-plan.

Même si la réputée BMW Série 3 se renouvelait en même temps, c’est la S60 qui s’est retrouvée parmi les trois finalistes pour le prix de la Voiture mondiale de l’année… en compagnie des Audi e-tron et Jaguar I-PACE, deux VUS électriques!

L’impact sur les ventes a été direct. Au Canada, si l’on englobe la familiale V60, la compacte de Volvo est passée de 1 245 unités en 2018 à 1 950 unités en 2019 – une hausse fulgurante de 56%, et ce, pendant que la majorité des rivales enregistraient un recul. Cela dit, elle n’obtient pas mieux que la neuvième place dans la catégorie, loin derrière les Mercedes-Benz Classe C (6 824), BMW Série 3 (5 908), Tesla Model 3 (4 800) ainsi que les Audi A5 (4 273) et A4 (3 917).

Visiblement, trop de peu de clients potentiels donnent une chance à la S60 de se faire valoir durant leur magasinage. Est-ce parce que plusieurs se méfient de la fiabilité encore décevante des produits Volvo? C’est tout à fait possible. En l’essayant, par contre, on découvre une voiture réellement surprenante.

Photo: Volvo

À la fois chic et sportive

D’abord, juste par son look extérieur, la Volvo S60 2020 impressionne. Les lignes sont fort jolies, tout comme les phares avec leurs feux de jour à DEL en forme de marteau de Thor (c’est ainsi que les décrit Volvo). Sa posture large et athlétique lui confère un aspect sportif qui contraste avec l’ancienne génération et peut attirer un nouveau public. Points bonis pour la peinture Rouge fusion.

En version R-Design, c’est encore plus réussi. Les touches extérieures au fini noir lustré (notamment la calandre) et les jantes en alliage au design unique (18 ou 19 pouces au choix) s’agencent avec un profil abaissé résultant d’une suspension plus ferme. À bord, elle nous accueille avec des sièges en cuir Nappa/tissu alvéolé aussi enveloppants que confortables et des garnitures distinctives, par exemple sur la planche de bord et pour la doublure de plafond.

Il est possible que les conducteurs de grande taille manquent un peu d’espace au niveau de la tête, mais pour le reste, le poste de pilotage est bien conçu, avec un volant agréable en main et une interface centrale (console et bloc de commande) magnifiquement épurée par rapport à certaines rivales.

Photo: Volvo

Vous aurez compris que beaucoup de fonctions et de réglages passent par l’écran tactile vertical de neuf pouces. Or, le système d’infodivertissement de Volvo est plus ou moins convivial, avec quelques caprices et singularités. On s’y habitue après un certain temps, gageons cependant que plusieurs préféreront le remplacer par Android Auto ou Apple CarPlay. Rien à redire toutefois sur l’excellente chaîne audio Bowers & Wilkins à 15 haut-parleurs de 1 100 watts, à part son prix (3 750 $)...

Une berline sûre, capable de foncer

Puisque l’on parle d’une Volvo, l’équipement de sécurité est très complet, en particulier pour l’évitement actif de collisions. Un système de conduite soi-disant semi-autonome appelé Pilot Assist est aussi disponible pour rendre moins fatigants les longs déplacements sur l’autoroute et dans le trafic, mais attention, il faut quand même garder les deux mains sur le volant. En vérité, il s’agit davantage d’un régulateur de vitesse adaptatif jumelé à une assistance à la direction qui nous garde centrés dans la voie. N’oublions pas par ailleurs les nombreux services d’assistance Volvo on Call.

Sur la route, toutes les Volvo S60 2020 démontrent une grande stabilité et un comportement souple. Seule la version Momentum T5 de base se contente de roues motrices avant et d’un moteur turbocompressé de 247 chevaux (très correct, en passant). Les autres bénéficient d’un rouage intégral et d’une puissance drôlement plus avantageuse.

La S60 R-Design T6 que nous avons testée ajoute un surcompresseur pour un total de 316 chevaux, appuyé par un couple de 295 livres-pied. Les accélérations sont vives et sans décalage (ou presque), la boîte automatique à huit rapports faisant bien son travail.

Pour le summum de la performance, optez pour la motorisation hybride rechargeable T8 qui ne déploie rien de moins que 400 chevaux et 472 livres-pied de couple. Ou encore la nouvelle S60 T8 Polestar Engineered ajoutée pour 2020, qui gonfle ces chiffres à 415 et 494, respectivement. Ne manquez pas la vidéo ci-dessous pour en savoir plus! Quant à l’autonomie électrique, elle s’élève à 35 kilomètres, mais on en aurait souhaité une vingtaine de plus.

La S60, un bon achat?

La Volvo S60 2020 est offerte à partir de 42 400 $, plus les frais de transport et de préparation (notre modèle d’essai R-Design équipé de plusieurs options valait environ 58 000 $). C’est un prix assez concurrentiel qui devrait permettre en théorie d’attirer plus de consommateurs. Et il est vrai qu’en soi, cette voiture représente une bonne affaire. Croyez-nous, elle a une foule de qualités et saura vous surprendre!

En revanche, vu les problèmes de fiabilité qui persistent chez Volvo, il est sans doute plus sage de louer sur 48 mois (ce qui correspond à la période de garantie) que d’acheter pour du long terme. N’oubliez pas non plus que la Cadillac CT5 s’est rajoutée à la gamme de GM et que les Acura TLX et Lexus IS sont entièrement repensées pour 2021. Vous devriez peut-être attendre d’essayer ces nouveaux modèles avant d’arrêter votre choix sur une S60.

En vidéo: quel avenir pour les berlines?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

guideauto.tvEn vidéo : la Volvo S60 Polestar Engineered à l’essai
Quoi, une berline hybride rechargeable de 415 chevaux chez Volvo? Eh oui, c’est bien le cas! Trop de gens l’ignorent, mais Volvo propose son alternative aux puissantes berlines allemandes. En s’associant avec Polestar, l’entreprise suédoise a développé un bolide assez exceptionnel. À la fois surcompressé et turbocompressé, le moteur à …
2020Volvo S60/V60 - Taillées sur mesure
Volvo poursuit la métamorphose de sa gamme, amorcée il y a quatre années déjà avec le lancement du XC90 qui fut le premier à utiliser son architecture adaptable SPA. Cette fois, c’est au tour de la berline S60 et des familiales V60 de taille intermédiaire d’afficher un style, une présentation, …
guideauto.tvSur la route : Volvo S60 T8 Polestar Engineered 2020
Au volant de la troisième génération de la berline compacte Volvo S60 T8 Polestar Engineered 2020 , l’équipe du Guide de l’auto évalue les points forts et faibles de cette voiture très attendue par les consommateurs du Québec. Sur les routes sinueuses de la Californie, on constate rapidement les qualités …
EssaisVolvo S60 2019 : tout pour être concurrentielle
Après plusieurs années dans la tourmente, le constructeur Volvo accouche d’une série de nouveaux modèles fort attrayants et le dernier en lice, c’est la berline S60 qui fait un retour cette année sous une toute nouvelle génération. Le véhicule devient également le premier modèle assemblé en Amérique du Nord, fait …
RappelsProblème de ceinture de sécurité: rappel massif de véhicules Volvo
Le constructeur automobile suédois Volvo , propriété du chinois Geely, rappelle près de 2,2 millions de véhicules dans le monde, dont 69 000 en France, pour régler un problème de ceinture de sécurité sur dix de ses modèles. Sont concernés les modèles S60 , S60L, S60CC, V60, V60CC, V70, XC70, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires