Nissan Rogue 2021: nouveau départ?

Le constructeur Nissan, qui traverse actuellement une période critique, a le levé le voile sur le Nissan Rogue 2021 de nouvelle génération. Un produit connu de tous, vendu à l’internationale et qui se situe dans la catégorie la plus populaire au Canada, celle des VUS compacts.

D’entrée de jeu, il est important de savoir que le Rogue représentait pas moins de 30% des ventes totales de la marque en 2019, et cela dans un contexte où le vieillissant produit était en grande perte de vitesse. Pour un fabricant qui propose cette année 18 gammes de modèles, vous aurez compris que le Rogue est jugé essentiel.

Ainsi, pas de place à l’erreur avec ce nouveau Rogue 2021, qui débarquera vraisemblablement à l’approche de la saison froide. D’autant plus que ce dernier devrait donner le ton à cette série de VUS qui seront tous prochainement renouvelés chez Nissan. Pensez au Qashqai, au Pathfinder, au Murano, à l’Armada, ainsi qu’au futur Ariya, que deviendra vraisemblablement le premier VUS 100% électrique de la marque. Parallèlement, Nissan choisit de faire le ménage en abandonnant certains produits impopulaires, comme les fourgons utilitaires NV et NV200. Est-ce que d’autres modèles pourraient suivre? Sans doute.

Convaincant, le nouveau Rogue?

D’abord, admettons-le, le nouveau Rogue 2021 en jette sur le plan esthétique. Fortement inspiré du concept X-Motion présenté en 2018, il propose une ligne plus angulaire, costaude et qui vient se démarquer de celle de ses rivaux. Une ligne qui sera sans doute grandement appréciée des acheteurs, et ce même si certains traits de design s’inspirent de modèles de la compétition. Pensez notamment aux phares avant qui rappellent ceux du Hyundai Santa Fe ou du précédent Jeep Cherokee.

Plus aérodynamique, mieux insonorisé et adoptant des ailes avant, un capot et des portières d’aluminium, le nouveau Rogue repose également sur une nouvelle plateforme plus rigide. Doté d’une suspension arrière multibras complètement repensée, le Rogue 2021 devrait aussi offrir un comportement routier plus inspirant. Un peu à la façon de la récente Altima, qui n’a tout de même pas la fougue de certaines de ses rivales.

Est-ce que le Rogue, qui manquait jusqu’ici cruellement de personnalité, pourrait donc transmettre un peu plus d’émotions que par le passé? Il semble que oui. Maintenant, ne vous attendez pas à de foudroyantes performances puisque le Rogue ne gagne que 11 chevaux de puissance et 6 livres-pied de couple, par rapport au modèle 2020. C’est donc 181 chevaux et un nombre égal de couple en livres-pied que le Rogue 2021 proposera, utilisant la même motorisation que la récente Altima. En clair, un quatre cylindres de 2,5 litres avec injection directe de carburant, qu’on jumelle à une boîte Xtronic CVT, laquelle aurait été révisée pour en réduire la résistance et l’effet d’élasticité. Est-ce que la fiabilité jusqu’ici problématique de cette boîte a aussi été améliorée? Seul l’avenir le dira.

Une approche conservatrice

Jusqu’ici, le Rogue ne s’est jamais démarqué de la compétition en proposant des innovations suffisamment convaincantes. Le succès de modèle de précédente génération, qui s’est d’ailleurs retrouvé au sommet des ventes québécoises en 2018, n’en tenait qu’à sa qualité honnête, sa polyvalence et surtout, à son prix très attrayant. Le Rogue n’est donc pas celui qui se démarquait par son agrément de conduite, ses performances, sa technologie ou son niveau de luxe.

Pour 2021, quelle est donc la stratégie de Nissan? Encore une fois, il n’y a pas d’innovations qui pourraient faire en sorte que Nissan se démarque. Comme on le fait avec la nouvelle Sentra, Nissan cible la clientèle de masse avec un produit joliment tourné, élégant sous tous les angles, et qui promet d’offrir le maximum au meilleur prix. Chez Nissan, pas question pour le moment d’aller jouer sur des terrains plus glissants, en rivalisant par exemple avec des modèles de la compétition coûtant bien au-delà des 40 000 $. On souhaite offrir une gamme de modèles efficace, mais simplifiée, ce qui facilitera le choix pour le consommateur, mais aussi pour le concessionnaire devant placer les commandes.

Vous aurez ainsi compris qu’il n’y a pour l’instant pas de place à une version plus performante, qui aurait pu faire compétition au Mazda CX-5 Turbo, au Ford Escape 2,0 L Ecoboost ou au Kia Sportage SX. À l’opposé, pas de signe non plus d’une version hybride, qui a été offerte jusqu’en 2019 sur le marché américain, mais qui n’a connue qu’un succès mitigé. Pour l’heure, Nissan considère ce marché comme marginal et souhaite se concentrer sur la clientèle de masse, sachant aussi qu’un VUS 100% électrique sera prochainement commercialisé. À ce sujet, on peut aussi imaginer que l’approvisionnement des batteries demeure un défi, surtout dans l’optique d’une offre à prix compétitif. Car, vous l’aurez sans doute constaté, les Ford Escape Hybrid et RAV4 Hybrid ne sont pas donnés!

Testé au Canada

En matière de fiabilité, Nissan a fait ses devoirs afin d’éviter les problèmes rencontrés avec le modèle actuel. En effet, en situation hivernale intense, le Rogue voyait parfois son système d’admission d’air et son radiateur obstrué par la neige et la glace, ce qui avait pour effet d’occasionner un échauffement mécanique, parfois même une panne. Le Rogue, qui adopte désormais une grille de calandre active et qui hérite d’une admission d’air repensée, pourra donc mettre cette histoire derrière lui.

Qui dit hiver canadien dit froid intense. Et parce que le constructeur répond cette fois aux exigences de la clientèle, sièges avant, volant et rétroviseurs extérieurs chauffants seront désormais offerts de série. Certaines versions pourront aussi bénéficier des sièges arrière chauffants, même d’un système de chauffage/climatisation à trois zones.

Alors oui, les consommateurs auront droit à une foule de nouveaux gadgets à bord du Rogue 2021. Nissan se targue même de mentionner que la version S de base offrira plus d’équipement de série que la version Special Edition actuellement proposée. Glaces teintées, jantes d’alliage, phares à DEL et application AppleCarPlay/AndroidAuto seront offerts de série, de même que la technologie Safety Shield 360, qui consiste en une foule d’éléments de sécurité actifs aujourd’hui très populaire.

Montez en gamme vers la version SV et vous profiterez notamment du toit ouvrant panoramique, du démarreur à distance, de la conduite semi-autonome ProPILOT Assist et de jantes de 18 pouces. Puis, en passant à la version Platinum, sellerie de cuir à diamant, jantes de 19 pouces, écran tactile de 12,3 pouces ainsi qu’un système audio Bose à dix haut-parleurs s’ajouteront. Celle-ci bénéficiera aussi du système ProPILOT Assist avec Navi-Link, ce qui signifie une conduite autonome suivant un itinéraire préalablement programmé au système de navigation.

Comme il se doit, les versions S et SV seront proposées avec l’option des quatre roues motrices, qui seront livrées de série sur le modèle Platinum. Il faut aussi mentionner que le Rogue hérite désormais d’un sélecteur de mode de conduite, proposant « Normal, Sport ou Eco », auxquels s’ajouteront les modes « Neige et Hors-Route » sur les versions à quatre roues motrices.

À bord, un siège plus confortable et offrant plus de latitude au niveau des réglages attendant le conducteur, qui bénéficiera également d’un poste de conduite plus ergonomique, et où les espaces de rangement sont désormais innombrables. Encore plus spacieux, l’habitacle clairement mieux ficelé que par le passé voit aussi son accès facilité par un angle d’ouverture des portes arrière à 85 degrés, ainsi que par un hayon à ouverture par le pied, dans le cas de la version Platinum. Puis, à la demande de la clientèle et parce que l’industrie ne fait qu’en rajouter davantage chaque année, le Rogue propose désormais jusqu’à 32,1 po d’écran, en combinant l’écran central, l’instrumentation numérique et l’affichage tête haute, offerts encore une fois sur la version Platinum.

Le marché du VUS compact

En 2019, près de 420 000 VUS compacts trouvaient preneur au pays. Parmi les quelque 20 joueurs du segment, Honda et Toyota s’accaparaient pratiquement un tiers du marché, avec leur CR-V et RAV4. Deux modèles de fabrication canadienne, très populaires et qui jouissent d’une enviable réputation. Où se situe le Rogue dans tout ça? Au quatrième rang des ventes, avec 37 530 unités, juste derrière le Ford Escape, lui aussi en perte de vitesse. À titre indicatif, Toyota écoulait à lui seul 65 248 unités du RAV4, alors que Jeep, en cave du classement, ne vendait que 7 652 copies de son Compass.

Nissan, qui voit ses parts de marché fondre à vue d’œil depuis le début de l’année, devra donc réussir à convaincre un maximum de gens avec ce nouveau Rogue, plus joli et plus raffiné. Bien sûr, le prix jouera un rôle important dans cette équation. Ce dernier sera dévoilé quelques semaines avant son arrivée, mais attendez-vous à un prix d’entrée autour des 28 000 $. Ou plutôt…27 998 $ !

Je me permets de conclure en mentionnant que Nissan considère ce nouveau Rogue comme une révolution. Un « game changer » comme disent les Anglais. Or, bien que ce produit fasse clairement un pas de géant par rapport à son devancier, il n’innove pas. En fait, aucun élément offert sur ce nouveau Rogue ne lui est exclusif, ce qui vous en conviendrez, va à l’encontre d’un produit qu’on pourrait qualifier de révolutionnaire. Certes, Nissan réussit à offrir des ensembles et des versions méticuleusement étudiées afin de satisfaire l’acheteur canadien. Et il me semble évident que ce nouveau Rogue connaîtra beaucoup de succès.

Maintenant, il faudra que Nissan réagisse rapidement et le fasse évoluer afin de demeurer dans la course. Parce que la plupart des produits rivaux le font, mais aussi parce qu’on ne peut certainement plus se permettre de s’asseoir sur ses lauriers comme on l’a fait pendant les sept années de commercialisation du précédent modèle.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéC'est confirmé, une nouvelle Nissan Z s'en vient
C'est maintenant officiel, une toute nouvelle génération de la Nissan Z s’en vient. Jusqu’à maintenant, elle se limitait à des spéculations et à des croquis d’artistes, mais le constructeur japonais vient de publier une vidéo officielle dans laquelle on peut l’entrevoir aux côtés des autres produits futurs de la marque.
ActualitéCoupures majeures chez Nissan
En perte pour la première fois depuis 11 ans, Nissan a annoncé jeudi la fermeture d’une usine espagnole dans le cadre d’un nouveau plan stratégique visant à réduire d’environ 20% ses capacités mondiales de production d’ici mars 2023. Le constructeur automobile japonais, touché de plein fouet par la crise du …
BlogueNissan, le télétravail et le futur
La semaine dernière, j’ai reçu un courriel de Nissan plutôt inhabituel. Alors que tous les événements de presse sont annulés, à la grandeur de l’Occident, on nous proposait un événement de presse virtuel. En fait, il s’agissait d’une table ronde organisée sur le populaire logiciel de vidéoconférence, Zoom , propulsé …
SurvolNissan Rogue 2021: cinq choses à savoir
Le Nissan Rogue figure parmi les VUS les plus populaires au Québec. Cependant, le modèle actuel se fait vieillissant et rivalise de moins en moins avec des produits comme le Toyota RAV4 , le Ford Escape ou le Honda CR-V . Cela s’apprête à changer puisque le Nissan Rogue 2021 …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires