Cadillac XT6 - Des ingrédients bien connus

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

En deux ans, Cadillac aura doublé le nombre d’utilitaires dans sa gamme, une stratégie logique compte tenu des prévisions de vente en hausse pour ce type de véhicule. Le constructeur n’a pas abandonné le marché de la voiture, mais avec ces VUS, il devrait normalement voir sa part de marché prendre de l’expansion.

Et pour y parvenir, la marque attaque deux créneaux dans lesquels elle n’était toujours pas présente. Celui des VUS sous-compacts avec le petit XT4 – lancé pour 2019 – et celui des VUS intermédiaires à trois rangées de sièges avec le XT6 2020.

Ce modèle arrive à point, car Lincoln s’apprête à faire de même avec son tout récent Aviator, alors qu’Acura devrait dévoiler la dernière génération de son MDX sous peu. Par chance, on a pu utiliser des ingrédients déjà sous la main pour concocter une nouvelle recette. Une recette gagnante, souhaite assurément Cadillac.

Architecture partagée

Si le XT4 a probablement nécessité plus de temps à concevoir, lui qui repose sur une plate-forme inusitée pour un VUS chez GM, le XT6 mise sur l’architecture du Cadillac XT5, du Chevrolet Blazer et du GMC Acadia. Ce nouveau modèle sera assemblé à l’usine de Spring Hill au Tennessee, justement aux côtés du XT5 et de l’Acadia. On obtient donc un véhicule beaucoup plus spacieux que le Lexus RXL, et nez à nez avec les Acura RDX, Audi Q7, et Infiniti QX60.

N’aurait-il pas été mieux d’utiliser la plate-forme plus longue du Chevrolet Traverse et du Buick Enclave, pour ainsi planter la concurrence en ce qui concerne l’habitabilité? Peut-être, mais on a probablement décidé que l’agrément de conduite d’un véhicule moins imposant et plus léger était important.

Le XT6 n’était pas encore disponible pour en faire l’essai au moment de mettre le Guide de l’auto 2020 sous presse, nous ne pouvons donc que spéculer sur son comportement routier. Toutefois, le Blazer et l’Acadia affichant tous les deux des qualités dynamiques intéressantes, il est permis de croire que ce Cadillac sera aussi agréable à conduire.

Deux déclinaisons du XT6 seront proposées, dont Luxe haut de gamme adoptant une conduite plus feutrée et Sport procurant une tenue de route rehaussée. Les deux moutures sont équipées d’un V6 de 3,6 litres développant 310 chevaux et un couple de 271 livres-pied, assorti d’une boîte automatique à neuf rapports et d’un rouage intégral. Un système de désactivation de cylindres coupe deux des six pistons en conduite plus relaxe, bonifiant l’économie de carburant. La cote mixte ville/route devrait se situer aux alentours de 11,5 L/100 km, et la capacité de remorquage maximale devrait être similaire à celle de l’Acadia, soit 1 814 kg (4 000 lb).

Les deux versions incluent un système de modes de conduite qui, selon Cadillac, disposent de leurs propres calibrations. Le XT6 Sport reçoit également des amortisseurs à réglage en continu et un ratio de direction plus rapide afin de remplir ses promesses de prétentions sportives.

En toute sécurité

À bord du XT6, on a droit au système multimédia Cadillac User Experience avec écran tactile de huit pouces et molette multifonction fixée sur la console centrale – dans le XT4, cette interface est somme toute conviviale. L’intégration Apple CarPlay et Android Auto figure de série, mais l’on aurait aimé avoir la rangée de boutons physiques pour régler la climatisation au lieu de la surface tactile dans le XT6.

On retrouve aussi le jumelage rapide d’un téléphone intelligent grâce à la technologie NFC (Near Field Communication), six ports USB et une borne Wi-Fi (forfait de données en sus). Le système de navigation est livrable, tout comme la nouvelle radio SiriusXM 360L, une zone de recharge par induction et la fonction Teen Driver – afin de bloquer certaines fonctionnalités et permettre la surveillance de votre jeune lorsqu’il prend le volant avec ses amis.

De série, le Cadillac XT6 comprend plusieurs caractéristiques de sécurité avancées, telles que le freinage autonome d’urgence avec détection de piétons, la surveillance des angles morts avec alerte de trafic transversal arrière, la prévention de sortie de voie et le siège d’alerte pour le conducteur de GM, qui vibre pour avertir le conducteur d’un danger imminent. Sur la liste des options se trouvent le régulateur de vitesse adaptatif, l’aide active au stationnement, le système de caméras à 360 degrés, l’affichage tête haute et la vision nocturne.

Il y a quelques distinctions esthétiques entre les deux versions du XT6, dans lesquelles on peut ajouter une sellerie de cuir semi-aniline, une planche de bord enveloppée de cuir ainsi que des garnitures en bois véritable ou en fibre de carbone.

Le Cadillac XT6 ne révolutionne pas son segment, mais le simple fait d’y être présent devrait être payant pour la marque, et son prix de base est intéressant. Évidemment, on pense déjà à une version XT6-V plus performante…

Feu vert

  • Design attrayant
  • Bon espace intérieur
  • Prix raisonnable

Feu rouge

  • Motorisation correcte sans plus
  • Beaucoup d’équipements en option
  • Fiabilité de la marque perfectible

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires