Cadillac Escalade - En attendant la suite

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

Le Cadillac Escalade de génération actuelle en est à ses derniers tours de roue. Que ce soit le consommateur, le concessionnaire ou la marque Cadillac elle-même, nul ne sera triste de voir ce VUS entièrement redessiné l’an prochain. Le nom Escalade a toujours un certain attrait dans le marché et le pionnier des gros VUS de luxe a encore sa réputation, mais c’est peut-être le seul élément qui lui reste.

La génération actuelle du Cadillac Escalade date de plus de cinq ans. Son habitacle était moderne à l’époque et sa calandre imposante assurait une présence fière sur la route, une caractéristique dûment recherchée par les acheteurs de ce type de véhicule. On reconnait aisément un Escalade sur la route et ses dimensions imposent toujours le respect, toutefois ce n’est plus suffisant pour rivaliser avec une concurrence en plein renouvellement, qui comprend les nouveaux Lincoln Navigator, BMW X7 et Mercedes-Benz GLS.

Aux côtés de ces trois modèles, l’Escalade n’a tout simplement aucune chance de se démarquer à moins qu’il soit offert à fort rabais, ce qui pourrait survenir. Les concessionnaires Cadillac sont impatients de liquider leur Escalade dans la salle d’exposition. Montrez-vous un tantinet hésitant et vous n’aurez pas de problèmes à obtenir un bon prix. Autrement dit, vous pourriez payer plusieurs dizaines de milliers de dollars de moins pour un nouveau Escalade comparativement à un Navigator ou bien un BMW X7. Voilà l’attrait du VUS phare de Cadillac. À prix égal, il n’a cependant pas les outils pour rivaliser avec ses adversaires plus jeunes, plus technologiques et plus luxueux.

Conception dépassée

L’architecture du Cadillac Escalade date d’une autre époque. Construit sur la plate-forme K2 de General Motors, qui a servi sur les camionnettes GMC Sierra HD et Chevrolet Silverado HD, il utilise une suspension magnétorhéologique pour camoufler le fait que l'on conduit essentiellement un pickup. Le résultat était correct en 2015 et il l’est encore aujourd’hui, cependant nous sommes loin du raffinement sur la route offert par un Navigator ou un BMW X7. Ces deux VUS de luxe de grand format demeurent plus doux en ligne droite et plus agiles en virage.

La plate-forme robuste du Escalade lui donne néanmoins une pleine confiance au moment de remorquer et l'on a encore l’impression que le VUS Cadillac est solide comme le roc. Soyons clairs, l’Escalade demeure agréable sur la chaussée. N’allez pas croire qu’il a le même comportement qu’un camion pleine grandeur. Il est plus silencieux (de beaucoup), plus à l’aise sur une route en piètre état et assure un niveau de confort intéressant pour ses passagers. On est loin d’un Chevrolet Tahoe ou un GMC Yukon endimanché également. Il suffit de conduire un Escalade après avoir été derrière le volant d’un Navigator ou d’un X7 pour que l’âge du Cadillac remonte à la surface.

Moteur puissant, consommation monstre

Seule la version la plus puissante des V8 à essence de General Motors a le droit de propulser le Cadillac Escalade. Le gros V8 de 6,2 litres développe 420 chevaux et un couple de 460 lb-pi, conçu pour déplacer les grosses masses avec énergie et l’Escalade est un très bon exemple. Atteindre 100 km/h en 6,6 secondes au volant d’un véhicule d’environ 2 500 kilos représente une expérience assez unique.

Accélérer et dépasser avec un Escalade n’est pas un problème. Le problème, c’est la consommation de carburant qui va avec. D’accord, notre budget essence est probablement capable d’en prendre quand on achète un VUS de plus de 100 000 $, par contre ce n’est pas parce qu’on peut faire quelque chose qu’il faut le faire. On a peut-être les moyens de continuellement nourrir en carburant un VUS qui consomme plus de 15,0 litres aux 100 kilomètres d’essence en moyenne sans qu’on pousse trop la machine, mais on n’a plus besoin de le faire.

Peu importe le modèle que vous nommez, du Navigator au Mercedes-Benz GLS, en passant par le BMW X7 ou même le gros Range Rover, ils sont tous aussi performants sinon plus en étant plus économiques en carburant.

C’est une autre preuve indéniable que le Cadillac Escalade actuel s’approche d’une retraite bien méritée. La boîte automatique à 10 rapports arrivée l’année dernière rend la puissance du véhicule plus efficace à exploiter et permet une légère réduction au chapitre de la consommation, néanmoins ce n’est pas suffisant. Il faut un tout nouveau modèle avec une nouvelle architecture, et c’est ce qui nous attend l’an prochain. Si vous ne pouvez pas attendre, n’hésitez surtout pas à négocier.

Feu vert

  • Excellente capacité de remorquage
  • Confort routier suprême
  • Réputation de prestige

Feu rouge

  • Consommation importante
  • Design intérieur vieillot
  • Manque d’espace

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires