Ford Transit Connect - Les commerçants avant les familles

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

Avec le nombre toujours grandissant de commandes passées en ligne, les camions de livraison compacts sont promis à un brillant avenir.

Ainsi, la commercialisation d’un véhicule comme le Ford Transit Connect n’a jamais été aussi logique. Parce que même s’il est offert en version aménagée pour des passagers, c’est majoritairement des variantes commerciales qui sont vendues par le constructeur à l’ovale bleu.

Rival direct à des modèles comme le Nissan NV200, le Mercedes-Benz Metris et le Ram ProMaster City, le Transit Connect ne manque pas de raisons pour se faire aimer des commerçants. Étonnamment spacieux malgré un format compact qui lui permet de se faufiler en ville, ce modèle se démarque aussi par un comportement routier surprenant.

Le diesel abandonné

En version de base, le Transit Connect 2020 fait appel à un moteur à essence de 2,0 litres de 150 chevaux. Grâce à une boîte automatique à huit rapports qui lui a été greffée l’année dernière, cette motorisation d’entrée de gamme permet une consommation combinée ville/route plus que raisonnable, à 9,2 L/100 km.

Pour ceux qui auraient besoin d’un peu plus de puissance, il y a un bloc de 2,5 litres jumelé à une boite automatique à six rapports. Cela dit, celle-ci est réservée aux flottes et ses avantages par rapport au moteur de base sont trop maigres pour que l’on puisse la considérer sérieusement.

L’année dernière, Ford avait également ajouté un quatre cylindres diesel de 1,5 litre au carnet de commandes de son Transit Connect. Cependant, une très faible demande pour ce petit moteur a forcé le constructeur à le laisser tomber pour 2020. Cette mécanique est restée si peu longtemps au catalogue que Ford n’a jamais eu le temps d’en dévoiler les cotes de consommation officielles!

De toute façon, la vraie raison d’être du Ford Transit Connect se retrouve à l’intérieur, où le modèle commercial permet un espace de chargement qui dépasse 4 000 litres. Bien sûr, les commerçants qui ont besoin de plus d’espace peuvent toujours se tourner vers le Transit, mais le gabarit du Transit Connect demeure l’idéal pour plusieurs.

Peu importe le type de véhicule dans lequel on s’installe, la sécurité est évidemment une priorité. En ce sens, Ford ajoute son ensemble de sécurité active Ford Co-Pilot 360 à la liste d’équipements du Transit Connect pour 2020. Celui-ci est désormais offert en option avec les versions d’entrée de gamme XL et de série pour les variantes XLT.

Amalgame de plusieurs technologies d’aide à la conduite, Ford Co-Pilot 360 intègre un système de maintien de voie, un détecteur de présence dans les angles morts, un ajustement automatique des feux de route ainsi qu’un système de freinage automatique en cas de collision frontale imminente.

À l’avant, le poste de conduite a été modernisé l’année dernière et comprend maintenant un écran tactile de 6,5 pouces qui héberge SYNC 3, la plus récente version du compétent système multimédia de Ford. À bien des égards, l’habitacle du Transit Connect demeure toutefois très conservateur. En fait, plusieurs composantes semblent avoir été empruntées à l’ancienne génération de l’Escape, que Ford a décidé d’envoyer aux oubliettes. Reste que pour un véhicule à la vocation principalement commerciale, c’est plus que suffisant.

Et pour les familles?

Avec un véhicule aussi spacieux, on peut se demander pourquoi Ford ne vend pas davantage de Transit Connect en configuration pour passagers. Le constructeur pourrait se servir de ce modèle pour tenter d’aller piquer des parts de marché aux autres fourgonnettes du marché, lui qui a abandonné ce segment il y a plus de 10 ans, après le départ de la Freestar.

Peu de gens le savent, mais Ford vend bel et bien des variantes du Transit Connect destinées au transport des passagers. En plus des XL et XLT mentionnées plus haut, on propose même une version Titanium, avec un look rehaussé par des jantes noircies de 16 pouces et un vaste assortiment d’équipements à bord.

Le problème, c’est que la disponibilité de ces Transit Connect capables d’accueillir sept occupants est très limitée. Plusieurs concessionnaires tenteront même de vous convaincre d’opter pour autre chose au lieu d’essayer de vous en commander un exemplaire. Parce qu’à moins d’un miracle, ils n’en auront pas en stock.

Bref, Ford laisse le champ libre à ses quelques rivaux qui n’ont pas encore jeté l’éponge avec le créneau des fourgonnettes. Pourtant, avec un peu d’efforts, on pourrait facilement augmenter les ventes de ce modèle en exploitant sa configuration dédiée aux passagers. En attendant, le Transit Connect demeure axé sur les besoins des commerçants. Ce n’est pas le moins cher de sa catégorie, mais c’est assurément l’un des plus compétents.

Feu vert

  • Volume intérieur épatant
  • Comportement routier surprenant
  • Plus sécuritaire pour 2020

Feu rouge

  • Disponibilité problématique (version pour passagers)
  • Prix peut rapidement grimper
  • Présentation intérieure vieillissante

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires