Subaru Outback - Conservatrice au coton

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

Après avoir reçu de subtiles améliorations en 2019, la Subaru Outback nous revient en force pour 2020. Désormais construite sur une plate-forme différente, l’Outback a droit à de nouvelles motorisations, plus d’espace et un habitacle redessiné doté d’un écran central plus moderne et imposant.

Cependant, on ne sait pas que le modèle a changé quand on regarde rapidement l’Outback 2020. Il faut être attentif pour remarquer quelques nouveautés comme les phares antibrouillards ronds remplacés par une barre de feux à DEL et un nez plus prononcé. Sur le côté, les jupes arborent un dessin plus agressif tandis qu’à l’arrière le revêtement grimpe afin d’entourer la partie inférieure du hayon. Comme avant, la garde au sol est fixée à 220 mm.

Subaru a toujours été un constructeur conservateur, et l’Outback en est la preuve la plus concrète. L’Outback n’est pas laide, mais dire qu’elle a été entièrement redessinée serait faux.

Les vraies améliorations là où ça compte

On ne peut juger la qualité d’un véhicule sur son style uniquement. Certains aimeront et d’autres non, et les deux opinions sont valables. La mission de la Subaru Outback n’est pas de faire tourner les têtes (ça n’arrivera pas), mais plutôt d’offrir l’espace, la sécurité et la polyvalence nécessaire à une famille active qui n’a aucun intérêt pour un gros VUS. L’Outback, c’est le choix des acheteurs pragmatiques qui ont besoin de place.

Une nouvelle plate-forme globale Subaru qui sert à tous les modèles neufs de la marque à quelques exceptions près se trouve désormais sous l’Outback. Cette plate-forme a plusieurs avantages, à commencer par des dimensions augmentées pour le véhicule. Le coffre peut accueillir environ 100 litres de plus que la génération précédente et son ouverture plus carrée facilite son utilisation. Un hayon automatique mains libres ajoute de la polyvalence également.

Le tableau de bord reçoit une amélioration plus notable avec l’ajout d’un écran tactile de 11,6 pouces disponibles dans la majorité des versions. L’écran est vaste et donne à l’habitacle de l’Outback une allure plus moderne, plus luxueuse et mieux achevée. Le futur propriétaire pourra aussi démarrer sa voiture à distance avec une application mobile. Plus techno, cette Outback? Certainement!

Plus sécuritaire aussi. Déjà l’un des modèles les plus sûrs de sa catégorie, l’Outback profite de sa plate-forme plus rigide pour mieux protéger les occupants. Les systèmes d’assistance à la conduite du groupe EyeSight – maintenant de série dans toutes les déclinaisons – sont de retour avec quelques ajouts. Le régulateur de vitesse adaptatif a droit à une fonction de maintien au centre de la voie, tandis que le système DriverFocus introduit dans le nouveau Forester est aussi offert. Ce dernier cherche à identifier des signes de fatigue chez le conducteur et l’avertir qu’il est peut-être temps de se reposer, mais grâce à la reconnaissance faciale, il peut également mémoriser les préférences de cinq conducteurs, comme le réglage des sièges électriques et les postes de radio favoris.

Transmission intégrale inégalée

Évidemment, la Subaru Outback 2020 propose la transmission intégrale de série. Le système symétrique de Subaru figure parmi les plus perfectionnés au monde et en combinaison avec des systèmes comme X-Mode (essentiellement un régulateur de vitesse pour conduite hors route), il peut mener l’Outback et ses passagers à peu près partout.

Sous le capot, le moteur six cylindres à plat est remplacé par un quatre cylindres turbo de 260 chevaux et un couple de 277 lb-pi. Il sera monté dans les nouvelles variantes XT et sera certainement plus performant que l’ancien six cylindres tout en étant plus économique. Il peut remorquer jusqu’à 1 588 kilos, ce qui n’est pas rien. Le moteur d’entrée de gamme est un fidèle quatre cylindres de 2,5 litres développant 182 chevaux et 176 lb-pi.

Bien qu’au moment d’écrire ses lignes la nouvelle Outback n’était pas encore en vente, il faut s’attendre à une conduite toujours aussi raffinée de la part du multisegment Subaru, mais pas dynamique pour un sou. Peut-être la version XT sera-t-il en mesure d’ajouter un peu de piquant à un véhicule qui mise avant tout sur un comportement confortable et linéaire, mais il serait surprenant que l’Outback devienne un véhicule sportif.

Elle se démarque plutôt par son confort, sa polyvalence et sa sécurité avec des nouveautés technologiques appréciables. Malgré son style anonyme et sa conduite ennuyante, il s’agit de l’un des meilleurs véhicules disponibles pour une famille active en quête d’espace.

Feu vert

  • Grande polyvalence
  • Sécurité exemplaire
  • Nouvel écran central réussi
  • Excellent rouage intégral de série

Feu rouge

  • Style toujours anonyme
  • Puissance de série un peu juste
  • Conduite probablement toujours fade

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires