Mercedes-Benz GLE - Toujours lever la barre

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

En 2018, Mercedes-Benz a écoulé 7 480 GLE au Canada, ce qui fait de lui le deuxième VUS intermédiaire de luxe le plus vendu au pays, tout juste derrière le Lexus RX.

Pour sa quatrième génération, Mercedes-Benz a donc mis le paquet. Ce nouveau GLE ne fait pas seulement face à des concurrents de taille, il doit aussi honorer la réputation du constructeur. Après tout, le GLE est signé Mercedes, il doit par conséquent lever la barre en matière de progrès technologique et de sophistication, chose qu’il accomplit sans faille.

Technologies de pointe

Le GLE 2020 repose sur la nouvelle plate-forme nommée Modular High Architecture (MHA) de Mercedes, lui permettant d’être plus long, plus large et plus solide en général.

Il revêt quatre déclinaisons : le GLE 350 est alimenté par un quatre cylindres turbo de 2,0 litres, alors que le GLE 450 déploie 362 chevaux grâce à un son six cylindres turbo, associé à un système hybride léger de 48 volts. L’AMG GLC 53 4MATIC+ mise également sur un six cylindres en ligne turbocompressé avec assistance électrique EQ Boost, bon pour 429 chevaux, et le GLE 580 marie moteur V8 biturbo au système hybride, produisant un total de 483 chevaux. Comme avant, la transmission intégrale figure de série pour l’étendue de la gamme. Celle-ci est associée à une boîte automatique à neuf rapports. De plus, le GLE peut remorquer jusqu’à 7 716 lb (3 500 kg), le positionnant à la tête de sa catégorie, kif-kif avec le Porsche Cayenne.

Afin d’être bien armé pour affronter l’Audi Q7, le BMW X5, le Porsche Cayenne, le Range Rover Sport et le Volvo XC90, Mercedes devait injecter tout son savoir-faire technique dans le GLE. Dans ce segment, ce sont les « bébelles » qui parlent, et le GLE n’en manque pas.

La technologie la plus marquante, c’est sa suspension variable E-ACTIVE BODY CONTROL. Une première dans l’industrie, celle-ci permet au GLE d’ajuster la hauteur et la fermeté de sa suspension selon les modes de conduite et faire rebondir le véhicule afin qu’il puisse mieux franchir les obstacles. D’ailleurs, ce dernier est capable d’ajuster la hauteur de chaque roue indépendamment pour mieux se déprendre que ses rivaux de situations coriaces, comme la neige épaisse, la boue et le sable fin.

Il suffit de lui parler

L’autre grande innovation , c’est intégration du système multimédia MBUX de Mercedes-Benz. Grâce à une intelligence artificielle et une série de micros bien positionnés dans l’habitacle, votre GLE vous écoute en temps réel. Il suffit de dire « Bonjour Mercedes » pour lui parler. Ainsi, il est possible de régler la climatisation du véhicule par la simple phrase « Bonjour Mercedes, il fait chaud », d’ouvrir le toit ouvrant, de trouver un restaurant ou de s’informer sur les conditions météorologiques.

Le système, incorporé à un tableau de bord désormais entièrement numérique, apporte au GLE un vent de fraîcheur et de modernité. Toutefois, ce dispositif s’avère maladroit lorsque plusieurs occupants discutent dans l’habitacle. Et faites attention de ne pas prononcer le mot « Mercedes » dans vos conversations avec vos passagers, car il se mettra automatiquement en marche!

Nous pourrions continuer d’énumérer les multiples « gadgets » offerts dans un GLE, mais nous n’aurions tout simplement plus assez de place sur ces pages. Par exemple, ses sièges avec fonction de massage ont été conçus par une physiothérapeute, et il est même possible de synchroniser un système de détection du rythme cardiaque à notre montre de type Fitbit. Nous pourrions passer la journée à vous expliquer les différentes facettes de son système de conduite autonome niveau 3. Bref, tout est y dans un GLE!

Sur la route, le quatre cylindres nous a impressionnés par ses reprises plus qu’acceptables et son couple à bas régime qui permet de réaliser des dépassements sans trop de tracas. Hélas, comme dans les autres produits de la gamme, sa sonorité n’est pas vraiment plaisante, particulièrement à l’arrêt où le moteur sonne comme un diesel. De plus, bien que la boîte automatique se marie harmonieusement avec le six cylindres, elle se montre un peu moins raffinée lorsqu’elle est associée au 2,0 litres. Les passages de rapport sont parfois saccadés et la boîte est pourvue d’un fâcheux délai de réaction.

Au moment d’écrire ces lignes, la déclinaisons AMG GLE 63 n’est pas encore sur le marché. Toutefois, nous savons qu’il sera propulsé par un V8 biturbo de 4,0 litres. Ce monstre est prévu pour une commercialisation nord-américaine durant l’année-modèle 2020.

Nous ne pouvons faire autrement que de féliciter Mercedes-Benz pour son dernier VUS. Le GLE est non seulement l’un des VUS les mieux accomplis du segment actuel, il redéfinit nos attentes envers une Mercedes. À nos yeux, il a rempli sa mission.

Feu vert

  • Excellente capacités de remorquage
  • Habitacle confortable et silencieux
  • Technologie marquée
  • Déclinaison AMG féroce

Feu rouge

  • Délai de réaction de la boîte automatique (avec moteur quatre cylindres)
  • Troisième banquette serrée
  • Système MBUX encore au stade BETA
  • Aucune version hybride rechargeable

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires