Ford Flex - Étirer la sauce

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

Rendu en 2020, il n’y a plus grand-chose à dire au sujet des Ford Flex et Lincoln MKT. Le Flex en est à sa douzième année modèle de sa seule et unique génération tandis que le MKT, introduit un an plus tard, célèbre sa onzième année.

Si vous magasinez un véhicule familial bien équipé, sachez que pour le même prix qu’un VUS compact à cinq places avec un moteur quatre cylindres, vous pourriez vous procurer un Flex à sept places avec un moteur V6, et ce, avant tout rabais et incitatif de la part de Ford!

Petit prix, grande pénalité

Est-ce que l’on vous encourage à acheter un véhicule dont vous avez réellement besoin? Non, par contre, on tente souvent de faire des économies qui se transforment en compromis. Les dimensions intérieures du Flex vous permettront de profiter pleinement de votre nouveau véhicule familial. À vrai dire, il y aura une importante pénalité à payer à la pompe.

De série, le Flex continue d’offrir le V6 de 3,5 litres qui, comme le Flex lui-même, date. Malgré son âge, il réalise d’honnêtes performances. Mais avec la boîte automatique à six rapports, attendez-vous à un indice de consommation moyenne de 13 L/100 km pour la version à roues motrices avant. Ajoutez 1 L/100 km pour la transmission intégrale optionnelle. L’hiver, dans la neige et la gadoue, 1 L/100 km de plus. Notons que c’est le seul moteur disponible dans le Lincoln MKT, qui profite également du rouage intégral de série.

Donc, en gros, un Ford Flex consommera facilement 50% de plus qu’un Escape ou un Honda CR-V, et environ 25% de plus qu’un VUS contemporain à trois rangées de sièges. Et le moteur EcoBoost V6 disponible en option? N’y pensez même pas! Oui, les performances du Flex sont fort agréables, mais la consommation est indécente et le prix d’achat grimpe rapidement.

Les suspensions du Flex sont complètement indépendantes, conférant un gros véhicule une tenue de route correcte. « Gros » car il pèse plus de 2 000 kg et fait plus de cinq mètres en longueur. La direction électrique et les freins suffiront à la tâche... si l’on ne s’attend qu’au strict minimum. En revanche, équipé de l’attelage en option, la capacité de remorquage s’élève à 2 041 kg (4 500 lb), ce qui est tout de même intéressant.

Boîte à pain ou corbillard, un design toujours original

Le Ford Flex a été conçu pour ceux qui recherchent un véhicule différent, un moyen de transport unique. En fait, au lancement du Flex, Ford avait comparé l’originalité de son design à celui de la Taurus de 1986. Contrairement au Flex, la Taurus fut un succès in extremis pour Ford, catapultant les ventes de la berline au sommet de l’industrie. On ne pourra jamais affirmer que le Flex a comblé les attentes, et ce, en dépit d’un « climat automobile » résolument favorable aux VUS.

Il faut néanmoins admettre que même après plusieurs années sur le marché, le Flex demeure original et sans égal au niveau du design. Son look de corbillard ne fait plus tourner les têtes comme autrefois, mais vous risquez de ne jamais chercher votre véhicule dans une aire de stationnement.

C’est l’habitacle qui trahit le plus les origines datées du Flex. Placé aux côtés des nouveaux Escape et Explorer, le Flex semble provenir d’une autre époque. On peut excuser sa forme de boîte à pain, en revanche, la planche de bord et sa partie centrale ne sont ni esthétiques ni fonctionnelles. L’écran de huit pouces avec SYNC 3 aide quelque peu la cause quoique la version de base continue d’être livrée avec un minuscule affichage des plus élémentaires.

La force de ce VUS ne se mesure vraiment que par son énorme habitacle. Selon les déclinaisons et les options sélectionnées, le Flex peut accueillir six ou sept passagers. Le dégagement pour les jambes impressionne tout comme l’espace du coffre une fois la troisième et deuxième rangée rabattue.

Si le Ford Flex reste un choix original au sein de la catégorie, son cousin Lincoln MKT passe largement inaperçu. Tout aussi spacieux que le Flex, celui-ci avait comme mission de remplacer la Town Car en tant que limousine d’appoint, un mandat qu’il a si bien rempli que l’on n’a que très rarement remarqué un exemplaire avec une plaque d’immatriculation privée. Le nouveau Aviator, avec son concept résolument plus moderne et sa motorisation hybride, se chargera de reléguer le MKT davantage dans l’ombre.

Si vous prévoyez acheter un VUS de luxe à trois rangées, un MKT Ultra à environ 60 000 $ est un choix original, c’est le moins que l’on puisse dire. En dépit d’un roulement confortable et silencieux, en plus de son V6 EcoBoost de 365 chevaux, la majorité de ces concurrents offrent un design général plus moderne et un groupe

Feu vert

  • Habitacle spacieux
  • Design toujours original (Flex)
  • Grand confort
  • V6 EcoBoost performant

Feu rouge

  • Consommation désolante
  • Un des véhicules les plus vieux sur le marché
  • Troisième rangée difficile d’accès
  • Ergonomie de la planche de bord

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires