Kia Forte - 20 ans après la Sephia…

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

L’hiver dernier, Kia Canada dévoilait, dans un environnement urbain et très branché, la nouvelle génération de sa Forte5. Un modèle 2020 qu’allaient pouvoir contempler quelques journalistes automobiles, mais surtout, des influenceurs, présents pour partager la « bonne nouvelle » sur les réseaux sociaux. Un festival de publications et d’égoportraits déferlant sur Instagram et Facebook allait soi-disant faire connaître la voiture à un public bien ciblé. Hélas, la Forte5 2020 est passée sous le radar. Et six mois après son dévoilement, il nous était impossible d’en obtenir les détails.

Chose certaine, Kia Canada n’anticipe pas un gros volume de ventes avec ce modèle, qui vise à séduire l’acheteur des Civic Hatchback, Mazda3 Sport, Volkswagen Golf et oui, de l’Elantra GT, de laquelle elle dérive.

De ce modèle, attendez-vous à des performances intéressantes, surtout si l’on se fie au rendement de l’Elantra GT. Un comportement routier surprenant, une belle présentation intérieure et un moteur nerveux, quoi que plus ou moins bien servi par cette boîte séquentielle à double embrayage qui, selon toute vraisemblance, serait la seule proposée pour la Forte5 à moteur turbo. Sachez par ailleurs que la berline Forte sera elle aussi offerte en version GT à moteur turbo de 201 chevaux. Suspension indépendante aux quatre roues, pneus Michelin Pilot Sport de 18 pouces, freins plus performants ainsi que choix de boîte manuelle et à double embrayage sont au menu. Voyez donc cette berline comme une rivale de la Civic Si, de L’Elantra GT berline et de la Jetta GLI.

Évidemment, la majorité des acheteurs continueront d’opter pour la berline traditionnelle qui, même en version LX de base, propose un équipement des plus complets. Par exemple, sièges et volant chauffants, climatisation, intégration Apple CarPlay/Android Auto et téléphonie mains libres. Cela dit, la version EX Limitée, exigeant un déboursé de 11 000 $ supplémentaire, vous offrira un niveau de luxe drôlement plus élaboré, comprenant la très performante chaîne audio Harman Kardon, la navigation, les sièges de cuir synthétique ventilés et tous les systèmes de sécurité actifs et d’assistance à la conduite.

Du sérieux

Avec l’arrivée de cette troisième génération de la Forte, Kia a remis les pendules à l’heure. Voilà donc une voiture intéressante à conduire, qui se démarque par une ergonomie qui devrait inspirer toute concurrence. L’espace y est généreux, devant comme derrière, la disposition des accessoires est optimale, les compartiments de rangement sont nombreux et, finalement, l’ajustement de l’assise permet une excellente position de conduite. Même le coffre impressionne par son volume, quasi identique à celui de la Civic, mais plus facilement exploitable.

Héritant d’une nouvelle structure, la Forte témoigne désormais d’une conduite plus inspirée. L’impression de solidité et de qualité règne donc à bord, un facteur également attribuable à une meilleure insonorisation. S’ajoute également une nouvelle direction drôlement plus précise, dont la fermeté peut varier en fonction du mode de conduite choisi. Bien sûr, ne vous attendez pas, en sélectionnant le mode sport, à une augmentation drastique du niveau de performance. Or, la gestion électronique se chargera de modifier le rendement de la boîte de vitesses pour un peu plus de dynamisme.

Il est possible d’obtenir une boîte manuelle à six rapports pour la berline de base ou la GT à moteur turbo. Et, tel que mentionné précédemment, la boîte séquentielle à double embrayage est disponible sur la GT. Autrement, toutes les Forte s’accompagnent d’une automatique à rapport continuellement variable, laquelle est baptisée IVT (pour Intelligent Variable Transmission). Sa particularité? Un fonctionnement par chaîne et non par courroie, ainsi qu’une programmation visant à recréer le rendement d’une boîte conventionnelle, pour ainsi éliminer l’effet d’élasticité tant critiqué sur ce type de boîte. Et vous savez quoi? Ça fonctionne! Pas étonnant que Hyundai l’ait choisie pour l’Elantra 2020.

Le grand défi de Kia

Malgré tout, la Forte demeure toujours l’une des moins populaires du segment. Pourquoi? Parce que Honda et Toyota renouvellent leur clientèle en claquant des doigts et que la concurrence, y compris Hyundai, est un tantinet plus agressive en location, conséquence d’une meilleure valeur résiduelle. Cela dit, l’étau se resserre énormément et la Forte est aujourd’hui plus sérieuse que jamais. Compétitive en matière d’équipement et de prix, intéressante pour sa garantie et sa grande économie d’essence, mais également convaincante parce qu’il s’agit aujourd’hui d’une voiture de qualité, bien construite et fort agréable au quotidien.

Feu vert

  • Comportement routier étonnant
  • Confort et aménagement de l’habitacle
  • Construction sérieuse
  • Garantie convaincante

Feu rouge

  • Rendement de la boîte à double embrayage (turbo)
  • Valeur résiduelle plus faible que la moyenne
  • Boîte manuelle non offerte (Forte5)
  • Lignes un peu tristes

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires