BMW X5 2020 : le minimum suffit

Points forts
  • Conduite relevée
  • Six cylindres compétent
  • Poste de pilotage invitant et convivial
Points faibles
  • Prix élevé des options
  • Poids à la hausse
  • Un peu trop semblable aux autres VUS de la marque
Évaluation complète

Complètement redessiné et amélioré l’an dernier, le BMW X5 fait surtout parler de lui cette année avec sa version ultraperformante X5 M qui développe jusqu’à 617 chevaux – oui, vous avez bien lu.

Et pour 2021, on nous ramène l’option hybride rechargeable avec 389 chevaux et une autonomie électrique de près de 50 kilomètres.

Tout ça est bien beau, mais dans les faits, combien de gens vont acheter un X5 pour s’amuser sur un circuit ou même économiser de l’essence? Le modèle de base n’est-il pas suffisant, quitte à ajouter bien sûr quelques options?

Bien de son temps

Il a été abondamment question du nouveau design, de la nouvelle plate-forme CLAR et des autres changements apportés par le constructeur allemand dans nos précédents du BMW X5, alors contentons-nous ici de dire que ce VUS intermédiaire de luxe arbore un look moderne et racé qui lui permet de tenir tête aux nombreux concurrents récemment redessinés ou tout nouveaux, par exemple l’Audi Q7, le Mercedes-Benz GLE, le Porsche Cayenne, le Lexus RX, le Cadillac XT6 et le Lincoln Aviator.

Des caractéristiques optionnelles comme les phares au laser avec accents bleutés, les jantes bicolores M Sport de 22 pouces et l’éclairage d’accueil lui donnent un air encore plus distingué. Et sur une note pratique, le hayon assisté en deux parties (incluant un petit battant qui abaisse le seuil de chargement) est bien apprécié. Par contre, s’il y a un reproche à faire au X5, c’est qu’il ressemble un peu trop à ses frères, surtout le grand X7.

Photo: BMW AG

Technologie encore plus présente et efficace

L’habitacle du BMW X5 2020 n’est pas en reste. Le système iDrive 7.0 est assez convivial et on peut le contrôler soit par l’écran tactile, la molette sur la console, des commandes vocales ou même par une fonction de reconnaissance gestuelle (il suffit de tourner le doigt près de l’écran pour jouer avec le volume de la radio, par exemple). À propos, Android Auto s’ajoutera enfin à compter de cet été.

L’interface principale mesure 12,3 pouces, tout comme l’instrumentation numérique disponible derrière le volant, et ce ne sont pas les informations, réglages et services de connectivité qui manquent. Points bonis pour l’excellent système ambiophonique Bowers & Wilkins Diamond en option.

Il faut de plus souligner que la visibilité est très bonne, que l’insonorisation et l’éclairage d’ambiance favorisent une conduite relaxante et que les sièges confort de notre modèle d’essai n’avaient rien à envier à ceux de Volvo ou de Lexus, souvent considérés comme une référence. Le choix de selleries et de finitions est vaste, mais permettez-nous de vous recommander le cuir Vernasca couleur café – très chic. Quant à l’espace, les places avant sont généreuses et nous n’avons eu aucun problème pour asseoir trois personnes à la deuxième rangée (le X5 est toujours offert aussi à sept places).

Photo: BMW AG

Un six cylindres qui fait bien le travail

Contrairement à certains de ses adversaires, le BMW X5 2020 n’offre pas de moteur à quatre cylindres. La gamme débute avec un six cylindres turbocompressé de 3,0 litres développant 335 chevaux et 331 livres-pied de couple, marié à une boîte automatique Steptronic Sport à huit rapports.

Pour au moins quatre acheteurs sur cinq, c’est amplement suffisant. Jugez-en par le temps d’accélération de 5,7 secondes pour le 0-100 km/h. Et en prime, ce colosse de 2 258 kilogrammes consomme de l’essence (super) avec modération, soit 10,5 L/100 km en moyenne.

Entre la version xDrive40i et le redoutable X5 M, vous trouverez le X5 M50i dont le V8 biturbo de 4,4 litres génère 523 chevaux et complète le même sprint en 4,3 secondes. À quel point êtes-vous pressé de vous rendre au bureau?

Photo: BMW

L’avantage sur la concurrence

Sur la route, le X5 se démarque encore par sa maniabilité plus sportive. Comparable à une voiture? N’allons pas jusque-là, mais c’est quand même impressionnant. Si vous désirez de meilleures sensations, l’échappement sport M en option fera plaisir à vos oreilles et sachez que les modes de conduite font une grande différence, du moins entre les deux extrêmes Confort et Sport+. Soyez averti, tant en mode Sport que Sport+, le moteur déteste les bas régimes et nous encourage fortement à le pousser à fond.

Si nous n’avons rien à redire sur le fonctionnement du rouage intégral xDrive, la suspension pneumatique optionnelle (cinq hauteurs) mérite deux ou trois mots. Elle est bien calibrée et capable de masquer plusieurs imperfections de la chaussée, mais saura-t-elle tenir le coup longtemps? Dans la négative, il faut prévoir des réparations très coûteuses.

Photo: BMW AG

Un prix digne des VUS allemands

Disponible à partir de 73 500 $, le BMW X5 xDrive40i 2020 se situe au même niveau de l’échelle que ses rivaux allemands à six cylindres et propose inévitablement un grand nombre d’options. Attention, car le prix peut grimper très rapidement, comme avec l’ensemble Excellence Premium qui à lui seul coûte 17 000 $ (intérieur en cuir Merino, toit ouvrant panoramique, sièges avant avec massage, aides à la conduite plus poussées et on en passe). Comme on dit, en avez-vous vraiment besoin?

D’un autre côté, les ensembles Assistant de conduite avancée (2 000 $), xOffroad (2 950 $) et Sport M (3 000 $) sont intéressants si vous recherchez plus de sécurité, de meilleures capacités hors route ou tout simplement un peu plus de style et de caractère.  

Finalement, le BMW X5 2020 est un produit de très grande qualité, sans lacune majeure, qui marie une conduite et des performances relevées avec un habitacle luxueux à la fine pointe de la technologie. Honnêtement, à part son coût, il est bien difficile de lui reprocher quoi que ce soit.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsBMW X5 M et X6 M 2020 : les monstres gentils
PHOENIX, Arizona - La fiche technique du X5 M est presque intimidante, à l’image de ses ailes élargies, de ses gros pare-chocs et de ses grandes roues. Imposant par sa taille, le nouveau VUS signé BMW impressionne aussi par ses performances. Sous le capot, le gros V8 biturbo de 4,4 …
Questions des lecteursÀ la recherche du VUS de luxe idéal
Je changerai de véhicule en juin 2020 et j’hésite entre trois modèles : le BMW X5 xDrive50i , le Range Rover Sport V8 ou le nouvel Audi SQ8 . Plaisir de conduire et confort sont mes priorités. Sachez également que je loue pour une période maximale de quatre ans. ----------------------- …
EssaisBMW X5 xDrive50i 2019 : ajouter un peu de sel à une bonne recette
Contrairement à ses berlines, les VUS de BMW n’ont pas la pression de devoir surpasser une panoplie de générations précédentes. Célébrant ses 20 ans d’existence cette année, le BMW X5 n’est pas très vieux, mais il a, jusqu’à présent, bien su jouer son rôle au sein de la gamme. Ainsi, …
2019BMW X5 2019: On a fait le tour
S’il y a un constructeur qui prouve hors de tout doute qu’il comprend l’importance des véhicules utilitaires sport pour assurer sa rentabilité , c’est bien BMW. Le constructeur allemand a introduit le X2 et le X7 en plus de redessiner ses X1, X3 et X4, tout ça au cours des …
ActualitéBMW va supprimer 6000 emplois cette année
Le constructeur automobile allemand BMW va supprimer 6000 emplois cette année, notamment via des départs en retraite anticipée, a-t-il annoncé vendredi, sur fond de crise liée au nouveau coronavirus. Alors que le groupe avait fait état dans la matinée d’un accord avec les syndicats et annoncé des suppressions de postes …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires