Problèmes de transmission: existe-t-il une action contre Ford?

Existe-t-il une action contre Ford relative aux problèmes de transmission pour ma Ford Focus? Je possède cette voiture depuis 2013 et j’achève les paiements (dans moins d’un an), mais j’aimerais la remplacer par une Honda. Dois-je attendre que le contrat de vente se termine? Je ne me sens plus en sécurité avec cette voiture, avec laquelle j’ai eu de nombreux ennuis avec la transmission et la radio.

--------------------

Bonjour Carolane,

Vous avez raison. Ford a connu de très gros problèmes avec ses transmissions Powershift, offertes sur les Fiesta et Focus. Hélas, bien que le fabricant ait effectué des mises à jour, rien n’a jamais réellement été réglé. Bien sûr, Ford est au courant du problème si bien que les concessionnaires sont autorisés à être « compréhensifs », même si la garantie est échue. Vous pouvez d’ailleurs téléphoner au service à la clientèle du constructeur qui vous donnera davantage d’information sur le sujet, à ce numéro : 1 800 565-3673

Maintenant, cela ne règle nécessairement pas le problème, puisqu’il est possible que même après avoir effectué la réparation, un autre pépin survienne. Vous avez donc raison d’être craintive quant à la longévité de cette transmission, une des pires de l’industrie automobile des dix dernières années, avec la boîte Xtronic de Nissan.

Pour répondre à votre question, il existe un recours collectif qui a été créé en Ontario en 2018, lequel rejoint tous les propriétaires de Fiesta et Focus commercialisées de 2011-2012 à 2016.

En mai 2019, une entente a été approuvée par la Cour supérieure de l’Ontario, donnant droit aux propriétaires canadiens concernés à une remise en argent variant de 65 $ à 2 932 $ ou encore à un certificat de remise d’une valeur allant de 504 $ à 5 864 $ lors de l’achat d’un véhicule.

Photo: Antoine Joubert

En terminant, si vous souhaitez remplacer dès maintenant votre Ford Focus, il vous est possible de le faire. Même si vous avez choisi à l’époque un financement sur 84 mois, vous pouvez changer votre auto avant terme.

On évaluera votre véhicule d’échange dont la valeur devrait se situer entre 4 000 $ et 6 000 $ (une fois la transmission réparée, et pour une revente entre 6 500 $ et 8 500 $) ce qui devrait vous permettre d’être en équité positive par rapport à la dette restante de votre voiture. Vous pourrez à ce moment la remettre au concessionnaire sans inquiétude et repartir avec une Honda Civic toute neuve.

Sachez cependant que la Civic est sur le point de changer de modèle. Cela n’enlève rien à la génération actuelle, qui demeure un excellent produit. Le seul bémol relatif à cette bagnole est le moteur turbocompressé, offert sur la version Touring, qu’il vaut mieux éviter. Du reste, vous aurez une voiture fiable et durable, avec un coût d’entretien minimum.

En vidéo: les voitures compactes vues par Antoine Joubert

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéProblème de suspension: recours collectif contre Jeep et RAM
Si vous êtes un amateur ou un propriétaire de Jeep , vous n’êtes pas sans savoir que certains véhicules sont munis d’un système électronique qui permet de désaccoupler la barre stabilisatrice avant dans certaines situations. C’est pratique notamment en conduite hors route quand on recherche une meilleure articulation des roues …
RappelsUn problème de moteur menace des modèles Toyota récents
Toyota a le vent dans les voiles ces temps-ci, que l’on pense au lancement du nouveau Highlander , vedette de l'une des publicités du Super Bowl, ou encore aux ventes du RAV4 qui continuent de grimper solidement, au point même de dépasser celles de la Honda Civic! On apprend toutefois …
Questions des lecteursLa transmission automatique de la Nissan Micra est-elle fiable?
Je souhaite m’acheter une Nissan Micra mais j’ai entendu dire que la transmission automatique était son point faible. Est-ce bien le cas et devrais-je tout de même considérer son achat? Bonjour Linda, Plusieurs voitures Nissan ont effectivement connu des problèmes de transmission. Versa Note, Sentra, Qashqai, nommez-les. Or, il s’agit …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires