Toyota Venza 2021 : un premier contact qui promet

À peine quelques jours après le dévoilement officiel du Toyota Venza 2021, le Guide de l’auto a eu l’occasion d’y jeter un premier coup d’œil de plus près.

Avec le Venza, Toyota compte se tailler une place dans la catégorie des véhicules utilitaires intermédiaires à cinq passagers, aux côtés de modèles comme le Ford Edge, le Nissan Murano et le Hyundai Santa Fe. D’autres constructeurs sont d’ailleurs entrés dans la danse récemment. C’est le cas de Chevrolet avec le Blazer et de Honda avec le Passport.

Chez Toyota, le Venza était pourtant bien établi dans ce créneau il y a quelques années. Commercialisé entre 2009 et 2016, le modèle jouissait d’une certaine popularité au Québec… mais pas aux États-Unis.

« C’est un véhicule qui était en avance sur son temps », analyse Jocelyn Daneau, directeur régional pour le Québec chez Toyota Canada. Cette fois, les grands patrons de Toyota croient bien que le marché nord-américain est prêt à accueillir un véhicule de ce gabarit. Après tout, la transition des voitures vers les véhicules utilitaires s’est accélérée à un rythme effréné au cours de la dernière décennie.

« La Camry a été notre meilleur vendeur pendant tellement d’années aux États-Unis, mais c’est maintenant le RAV4 qui performe le mieux » poursuit Jocelyn Daneau, confiant qu’un modèle comme le Venza pourrait bien devenir un joueur d’importance chez le constructeur japonais.

En effet, la Camry s’est classée huitième parmi les meilleurs vendeurs aux États-Unis en 2019, alors que le RAV4 s’est hissé en quatrième position. L’écart est encore plus important chez nous, où la Camry ne joue désormais qu’un rôle de figuration.

Hybride, et rien d’autre

Contrairement à l’ancienne Venza qui était dessinée et construite aux États-Unis, Toyota s’est plutôt tourné vers un modèle japonais déjà existant pour ce retour en 2021. Baptisé Harrier sur le marché japonais, ce véhicule portera le nom Venza exclusivement pour les consommateurs canadiens et américains.

Sous le capot, une motorisation hybride est à l’honneur, et celle-ci est offerte de série. Au lieu du gros V6 qui équipait l’ancienne génération du Venza, on se retrouve donc avec un moteur à essence à quatre cylindres de 2,5 litres jumelé à trois moteurs électriques (deux à l’avant et un à l’arrière) pour une puissance totale de 219 chevaux

Cela confère de facto au Venza 2021 un rouage intégral de série. Comme avec le RAV4 hybride ou le Highlander hybride, les roues arrière du Venza sont entraînées par un moteur électrique indépendant qui se mettra en marche si les conditions l’exigent. On élimine ainsi la nécessité d’un arbre de transmission.

Grâce à cette motorisation hybride, Toyota annonce une consommation moyenne de 5,9 L/100 km avec le Venza. On a donc affaire à un véhicule qui, malgré son gabarit imposant, consomme moins de carburant qu’une Honda Civic ou une Toyota Corolla de base. Assez impressionnant!

Toyota nous a également confirmé que le Venza 2021 offrira une capacité de remorquage de 1 750 livres. À ce chapitre, plusieurs modèles concurrents font nettement mieux.

Photo: Toyota

Une plate-forme familière

Dans la famille Toyota, le Venza 2021 viendra se placer entre le RAV4 et le Highlander au sein d’une gamme de VUS déjà bien garnie.

D’ailleurs, le Venza est construit à partir de la même plate-forme que le RAV4. Les deux véhicules proposent ainsi un empattement identique, mais le Venza est plus long d’une quinzaine de centimètres.

Malgré cette différence, le Venza propose étonnamment un espace de chargement légèrement moins volumineux que celui du RAV4 dans le coffre, lorsque les sièges arrière ne sont bas rabattus. Cela est attribuable à une ligne de toit fuyante, alors que le RAV4 est doté d’une silhouette nettement plus carrée.

À l’avant, on a toutefois pris les choses en main pour conférer à son Venza une aura de prestige. Les matériaux de l’habitacle sont de bonne facture et agréables au toucher, un élément trop souvent négligé à bord des produits Toyota.

Un écran tactile de 8 pouces est offert de série, mais les variantes plus cossues ont droit à un immense écran de 12,3 pouces. On retrouve également une instrumentation numérique derrière le volant et un système d’affichage tête haute de bonne qualité qui permet au conducteur de garder les yeux sur la route en tout temps.

Avec le Venza, Toyota introduit également un nouveau toit panoramique baptisé Star Gaze, qu’on peut assombrir ou éclaircir à la simple pression d’un bouton. Cette nouveauté est toutefois réservée à la version Limited, la plus haut de gamme parmi les trois variantes qui seront proposées.

Photo: Toyota

La sécurité est aussi de mise alors que le Venza est équipé de série de l’ensemble Toyota Safety Sense 2.0, lequel comprend plusieurs technologies d’aide à la conduite comme un système de freinage automatique avec détection des piétons et des cyclistes, un régulateur de vitesse adaptatif, une alerte de sortie de voie, une aide au maintien de voie ainsi que des phares de route automatiques.

Le Toyota Venza 2021 arrivera chez les concessionnaires du Québec au cours du mois d’août prochain. Sa gamme de prix sera annoncée un peu plus tard cet été.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Hybride/hybride rechargeableLa Toyota Venza renaît pour 2021
Quatre ans après son abandon sur notre marché, la Toyota Venza effectue un grand retour pour 2021, profitant du net engouement des consommateurs pour les véhicules utilitaires. Elle a été dévoilée en primeur aujourd’hui lors d’une présentation virtuelle des nouveaux produits du constructeur japonais. S’insérant entre le RAV4 et le …
ActualitéLa Toyota Sienna devient hybride pour 2021
Voulant répliquer à la Chrysler Pacifica , qui s’attire beaucoup d’attention et d’éloges avec sa version hybride rechargeable et son nouveau rouage intégral en option pour 2021, Toyota a dévoilé la nouvelle Sienna hybride. Tout comme pour la nouvelle Venza 2021 , il n’y a plus de version à essence …
Dossiers et conseilsChez Toyota, l’hybride demeure la solution
Par Marc-André Gauthier et Frédéric Mercier Alors qu’à peu près tous les constructeurs automobiles disent se donner corps et âme dans le développement de véhicules 100% électriques, Toyota continue de faire les choses autrement. Certes, on n’exclut pas la possibilité d’intégrer un modèle entièrement électrique dans un avenir rapproché, mais …
guideauto.tvEn studio : deux nouveaux modèles hybrides arrivent chez Toyota
Pour 2021, Toyota élargira son catalogue de véhicules hybrides. D’abord, le constructeur japonais a confirmé le retour du Venza sur nos routes après une absence de cinq ans. La nouvelle génération du Venza sera offerte de série avec une motorisation hybride permettant une consommation moyenne de carburant de 5,9 L/100 …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires