Atlanta songe à rendre les courses de rue légales

Avec les mesures de confinement imposées en raison de la COVID-19, les rues et les routes moins achalandées incitent un plus grand nombre de conducteurs téméraires à faire la course ou à tenter différentes manœuvres dangereuses.

Dans les derniers jours, pas moins de 44 individus ont été arrêtés et 114 constats d’infraction ont été remis par les forces de l’ordre de la région d’Atlanta, aux États-Unis, lors d’une opération de grande envergure.

Bien sûr, le problème ne date pas d’hier et il est généralisé dans la plupart des grandes villes nord-américaines. Toutefois, l’exemple d’Atlanta est assez majeur et mérite d’être souligné pour une autre raison.

En effet, les autorités municipales songent à rendre les courses de rue légales en désignant un endroit précis où ce type d’événement pourrait se dérouler. Ceux qui voudraient faire des shows de boucane et des beignes en auraient aussi le loisir.

La mairesse Keisha Lance Bottoms a eu l’idée de son fils de 18 ans et la Ville fait maintenant équipe avec la firme Bloomberg Associates (fondée par l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg) pour trouver la meilleure façon d’aller de l’avant dans cette direction.

La ville de Detroit a tenté l’expérience dans une certaine mesure il y a quelques mois avec le feu vert de la police (photo ci-dessous). Sacramento et Kansas City auraient aussi eu des discussions en ce sens.

Photo: YouTube

Avoir un endroit spécifique et sécuritaire pour les amateurs aurait certes quelques avantages, notamment les empêcher de bloquer illégalement des artères, contrôler les rassemblements et prévenir des accidents avec d’autres usagers de la route.

Mais qui s’occuperait de la surveillance? Quelle serait la logistique? Que faire avec le bruit pour les résidents locaux? Où prendre l’argent? Autant de questions qui demanderaient des réponses. De plus, il est loin d’être garanti qu’une telle initiative permettrait d’enrayer complètement le phénomène des courses illégales. Une partie du plaisir pour les adeptes vient justement du fait que c’est interdit et caché.

Par surcroît, les conducteurs qui désirent pousser leurs bolides à fond et brûler du caoutchouc peuvent déjà se rendre sur des pistes d’accélération et autres circuits de course, bien que ceux-ci soient souvent éloignés des centres-villes.

Que pensez-vous de cette solution? En avez-vous d’autres? N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires là-dessus.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne piste de karting québécoise lance des courses virtuelles
La crise liée à la COVID-19 a des répercussions dans tous les domaines, et le sport automobile n'est pas épargné. Les pistes de karting, dont l’activité reprend habituellement au printemps, font partie des victimes. Pour continuer à courser, de nombreux adeptes se sont tournés vers les courses en ligne. On …
ActualitéVaste rassemblement de voitures modifiées à Laval malgré la pandémie
Par Étienne Paré LAVAL | Malgré les consignes de la santé publique, plus de 200 amateurs de voitures modifiées se sont rassemblés dans le stationnement d’un centre commercial de Laval, samedi soir. Selon un témoin, qui n’a pas voulu être nommé, plusieurs ne respectaient pas les mesures de distanciation sociale, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires