COVID-19: bonnes affaires en vue chez les concessionnaires

L’automobile fait partie des secteurs qui ont été touchés de plein fouet par la COVID-19.

Les concessionnaires, pratiquement à l’arrêt depuis plusieurs semaines, doivent maintenant écouler les véhicules qu’ils ont en stock. Leur inventaire est au plus haut, sans oublier les modèles 2019 qu’ils ont encore sur les bras.

Pour séduire les acheteurs, il va donc falloir faire des propositions fort alléchantes. Tous les acteurs de l’industrie que nous avons contactés misent sur le financement plutôt que sur le prix de vente. Une décision logique, puisque les véhicules achetés comptant sont minoritaires.

C’est le cas, entre autres, de Nissan : « Les études que nous avons réalisées montrent que les acheteurs sont intéressés par des financements qui permettent de profiter de petits paiements » explique Marc-André Nault, vice-président des ventes de Nissan Canada. Et pour diminuer les mensualités, il faut allonger la durée des financements. Une tendance qui se généralise dans l’industrie depuis plusieurs années déjà.

Financement à 0% jusqu’à 84 mois

Pour relancer l’achat de véhicules neufs, les constructeurs vont aussi miser sur des taux avantageux à 0% d’intérêt. Chez Nissan, le Qashqai 2019 est offert à 0% pendant 72 mois et le Rogue 2020 est proposé à un taux de 0% durant 84 mois.

Du côté de General Motors, la totalité de la gamme profite d’un taux à 0% à l’exception de la Chevrolet Bolt EV. Et pour les gros VUS et les camionnettes (Chevrolet Silverado, GMC Sierra, Chevrolet Tahoe, GMC Yukon, etc.), la durée atteint 84 mois.

Chez Kia, on pousse l’audace à payer les six premiers mois du prêt (taxes incluses) en plus du financement à 0% pendant 84 mois. Il s‘agit là d’offres très intéressantes si vous magasinez un véhicule présentement, car cela vous permet de profiter d’un rabais conséquent en plus d’un financement avantageux.

Pour ce qui est de la location, la tendance est également à l’allongement pour diminuer les mensualités. Certains incitatifs sont aussi proposés. Par exemple, General Motors paye le premier mois de location, peu importe le montant, pour inciter les consommateurs à reprendre un bail.

Trop de véhicules usagés?

Les mesures incitatives des différents constructeurs devraient permettre de relancer, du moins partiellement, les ventes de véhicules neufs après des semaines difficiles. Sauf que l’arrivée de ces aubaines pourrait dévaluer les véhicules d’occasion récents, d’autant plus qu’ils ne profiteront pas d’un taux de financement à 0% d’intérêt.

Aussi étrange que cela puisse paraître, acheter une voiture usagée d’un ou deux ans pourrait coûter plus cher qu’une neuve une fois toutes les mensualités payées!

L’autre problème, c’est que si les concessionnaires ont trop de voitures usagées en stock et des difficultés à les revendre, la valeur d’échange de votre véhicule actuel pourrait être moins élevée. Si vous n’avez plus de mensualités à payer, c’est regrettable mais sans risques.

En revanche, faites attention si le financement de votre véhicule actuel n’est pas terminé. Quand la valeur d’échange de votre véhicule est inférieure au montant qu’il vous reste à rembourser, vous pouvez vous retrouver en situation d’équité négative, une « balloune » en bon Québécois. Une situation qu’il faut éviter car elle peut mener à un surendettement.

En vidéo: Robert Poëti, PDG de la CCAQ, en entrevue à Salut Bonjour

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéCOVID-19 : les constructeurs automobiles s'impliquent dans la communauté
Comme vous le savez, la pandémie de COVID-19 a forcé les constructeurs automobiles à interrompre leur production de véhicules et plusieurs se sont tournés vers la fabrication de respirateurs ou d’équipements de protection. Des mesures ont aussi été prises pour aider les clients existants et les nouveaux acheteurs, mais ce …
ActualitéCOVID-19: des mesures strictes pour les concessionnaires
À l’approche de la réouverture du département des ventes des concessionnaires automobiles de la province, de nombreuses mesures sont mises en place afin d’assurer la sécurité des clients et du personnel. Dans le but de guider ses membres vers les bonnes pratiques à adopter, la Corporation des concessionnaires d’automobiles du …
ActualitéCOVID-19: un rideau pour se protéger dans la voiture
Par Louis Cloutier La crise stimule la créativité des entrepreneurs. Un commerçant d'aspirateurs de Trois-Rivières a ajouté à ses activités la fabrication de rideaux de protection pour véhicules. L'écran de plastique transparent est fixé au plafond du véhicule grâce à des bandes adhésives de type Velcro. Ce rideau, conçu par …
ConcessionnairesCOVID-19 et achat de voiture: la vente en ligne à la rescousse
Les concessionnaires automobiles, même s’ils sont généralement grands, demeurent des commerces fermés, où l’on rencontre des gens dans un cadre de proximité, et où, en temps de pandémie, il y a un risque de contamination. Pas surprenant, alors, que les concessionnaires aient été fermés lors de la crise sanitaire. L’économie …
ConcessionnairesCOVID-19 : un concessionnaire de Québec nous parle de sa réouverture
Depuis lundi le 4 mai, les concessionnaires automobiles du Québec à l’extérieur de la grande région métropolitaine peuvent enfin rouvrir les portes de leurs salles d’exposition et accueillir des consommateurs. Évidemment, l’expérience qui attend ces derniers est bien différente de celle avant la crise de la COVID-19, tout comme l’organisation …
BaladoLa COVID-19 et l’automobile : le point avec Gabriel Gélinas
La pandémie de COVID-19 qui frappe le monde entier a des impacts considérables dans l’industrie automobile canadienne. Après des ventes catastrophiques en mars et en avril, on s’attend désormais à des offres alléchantes pour tenter de convaincre les consommateurs de faire repartir les ventes automobiles à la réouverture des concessionnaires.
guideauto.tvEn vidéo : les frustrations des concessionnaires de Montréal
Alors que plusieurs concessionnaires automobiles du Québec ont rouvert leur département des ventes, ceux de la Communauté métropolitaine de Montréal (CCM) sont forcés de demeurer fermés au moins jusqu’au 25 mai. Vous vous en doutez, cela crée de la frustration chez certains commerçants. « C’est un double impact pour les …
ActualitéCOVID-19 : les acheteurs sont toujours là, mais plus patients
En raison de la pandémie et des mesures de confinement, les ventes de véhicules ont beaucoup souffert au premier trimestre et encore plus au mois d’avril , mais il semble que ce ne soit que partie remise. Selon un sondage mené par CarGurus, 87% des consommateurs canadiens ayant prévu de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires