COVID-19: des mesures strictes pour les concessionnaires

 À l’approche de la réouverture du département des ventes des concessionnaires automobiles de la province, de nombreuses mesures sont mises en place afin d’assurer la sécurité des clients et du personnel.

Dans le but de guider ses membres vers les bonnes pratiques à adopter, la Corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ) leur a fait parvenir un protocole de reprise progressive des ventes.

« Je crois qu’ils ont fait un excellent travail », souligne d’emblée Patrick Dandurand, président de Rive-Sud Chrysler. À son concessionnaire établi à Brossard, M. Dandurand assure avoir suivi à la lettre le protocole de la CCAQ.

Selon le document dont le Guide de l’auto a obtenu copie, la CCAQ incite ses membres à adopter une multitude de mesures afin de permettre la réouverture des salles d’exposition des concessionnaires en toute sécurité dans le contexte de pandémie actuel.

Par exemple, on demande à ce que les clients qui entrent en concession soient pris en charge dès leur arrivée. « On les invite à se laver les mains et on leur pose des questions en lien avec les symptômes du virus », explique Patrick Dandurand, ajoutant que des mesures très similaires ont déjà été mises en place lors de la réouverture du département du service, le 15 avril dernier.

Chez les quatre concessionnaires du groupe Lambert Auto, on ira même jusqu’à proposer aux clients de prendre leur température à l’aide d’un thermomètre infrarouge. « On leur offre aussi de porter un masque, mais on ne force personne à le faire », indique Michel Lambert, président du groupe.

Un environnement contrôlé

Une fois à l’intérieur du concessionnaire, les clients ne pourront pas déambuler librement comme c’était le cas avant la crise.

Au plancher, des collants seront mis en place afin de rappeler aux consommateurs le principe de distanciation. « On s’assure que la norme des deux mètres soit toujours respectée », indique Steffy Theetge, directrice des communications pour les quatre concessionnaires du Groupe Theetge, dans la région de Québec.

Toujours selon le protocole développé par la CCAQ, les véhicules mis en vedette dans les salles d’exposition des concessionnaires devront être verrouillés en tout temps afin d’éviter une contamination potentielle.

« Si quelqu’un veut monter dans un véhicule, c’est un représentant qui va lui ouvrir et il ne pourra s’asseoir que sur le siège du conducteur », indique Steffy Theetge, ajoutant que les clients qui se présenteront dans ses concessions ne pourront pas être accompagnés de plus d’une personne.

Chez le Groupe l’Ami Junior, on a profité de cette situation extraordinaire pour repenser certaines façons de faire. Lors de la réouverture du département des ventes de ses concessionnaires, le groupe proposera des essais routiers « libre-service » grâce à des rencontres par vidéoconférence et à des modules de télémétrie installés à bord des véhicules. « Ça nous a vraiment poussés à nous réinventer », assure le président Jean-Bernard Tremblay, qui mise également beaucoup sur les transactions en ligne.

Un impact à long terme

Si toutes les mesures mises en place chez les concessionnaires ont pour objectif de restreindre la propagation de la COVID-19, il ne faut pas s’attendre à ce que tout redevienne comme avant après la crise.

« De toute évidence, il y a des choses qui vont changer, analyse Patrick Dandurand, qui affirme avoir investi plusieurs milliers de dollars en plexiglas, produits désinfectants et autres produits pour bien s’adapter à la situation. Tout ça ne partira pas du jour au lendemain », poursuit-il.

Chez le Groupe L’Ami Junior, on a aussi réalisé des investissements importants pour acquérir des unités mobiles de décontamination à vapeur sèche. « Ce n’était pas donné, mais c’est la meilleure façon de décontaminer un véhicule, estime Jean-Bernard Tremblay. C’est sûr que ça va demeurer ».

Chose certaine, les recommandations de la CCAQ ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. « Les gens dans le milieu prennent vraiment ça au sérieux, et c’est tant mieux comme ça », indique sagement Michel Lambert.

En vidéo: Entrevue avec Robert Poëti, PDG de la CCAQ

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéCOVID-19 : l’usine GM d’Oshawa va fabriquer des masques
General Motors du Canada vient tout juste d’annoncer que des parties de son usine d'Oshawa, en Ontario, serviront à produire des masques faciaux afin de combler un besoin urgent au pays, notamment du côté des professionnels de la santé. Ces masques seront identiques à ceux déjà produits par le constructeur …
ActualitéCOVID-19 : les constructeurs automobiles s'impliquent dans la communauté
Comme vous le savez, la pandémie de COVID-19 a forcé les constructeurs automobiles à interrompre leur production de véhicules et plusieurs se sont tournés vers la fabrication de respirateurs ou d’équipements de protection. Des mesures ont aussi été prises pour aider les clients existants et les nouveaux acheteurs, mais ce …
ActualitéCOVID-19: bonnes affaires en vue chez les concessionnaires
L’automobile fait partie des secteurs qui ont été touchés de plein fouet par la COVID-19. Les concessionnaires, pratiquement à l’arrêt depuis plusieurs semaines, doivent maintenant écouler les véhicules qu’ils ont en stock. Leur inventaire est au plus haut, sans oublier les modèles 2019 qu’ils ont encore sur les bras. Pour …
ActualitéBaisse dramatique des ventes de véhicules neufs en avril
Après une baisse historique de 48,3% en mars, un mois partiellement affecté par la crise de la COVID-19, les ventes de véhicules neufs au Canada auraient chuté de 74,6% en avril par rapport au même mois de l’année précédente, selon lce que rapporte Automotive News Canada . Plus exactement, le …
ConcessionnairesCOVID-19 et achat de voiture: la vente en ligne à la rescousse
Les concessionnaires automobiles, même s’ils sont généralement grands, demeurent des commerces fermés, où l’on rencontre des gens dans un cadre de proximité, et où, en temps de pandémie, il y a un risque de contamination. Pas surprenant, alors, que les concessionnaires aient été fermés lors de la crise sanitaire. L’économie …
ConcessionnairesCOVID-19 : un concessionnaire de Québec nous parle de sa réouverture
Depuis lundi le 4 mai, les concessionnaires automobiles du Québec à l’extérieur de la grande région métropolitaine peuvent enfin rouvrir les portes de leurs salles d’exposition et accueillir des consommateurs. Évidemment, l’expérience qui attend ces derniers est bien différente de celle avant la crise de la COVID-19, tout comme l’organisation …
BloguePlus de place aux concessions...
Pour les concessionnaires automobiles regroupés dans les 82 municipalités du Grand Montréal, c’est maintenant la rage qui prend le dessus sur le vent de panique qui règne sur l’industrie. En effet, le Gouvernement Legault annonçait jeudi dernier le report d’ouverture des concessions au chapitre des ventes automobiles, menant ainsi à …
BaladoLa COVID-19 et l’automobile : le point avec Gabriel Gélinas
La pandémie de COVID-19 qui frappe le monde entier a des impacts considérables dans l’industrie automobile canadienne. Après des ventes catastrophiques en mars et en avril, on s’attend désormais à des offres alléchantes pour tenter de convaincre les consommateurs de faire repartir les ventes automobiles à la réouverture des concessionnaires.
guideauto.tvEn vidéo : les frustrations des concessionnaires de Montréal
Alors que plusieurs concessionnaires automobiles du Québec ont rouvert leur département des ventes, ceux de la Communauté métropolitaine de Montréal (CCM) sont forcés de demeurer fermés au moins jusqu’au 25 mai. Vous vous en doutez, cela crée de la frustration chez certains commerçants. « C’est un double impact pour les …
ActualitéCOVID-19 : les acheteurs sont toujours là, mais plus patients
En raison de la pandémie et des mesures de confinement, les ventes de véhicules ont beaucoup souffert au premier trimestre et encore plus au mois d’avril , mais il semble que ce ne soit que partie remise. Selon un sondage mené par CarGurus, 87% des consommateurs canadiens ayant prévu de …
ConcessionnairesEn vidéo : acheter une voiture au temps de la COVID-19
Après une fermeture forcée en raison de la crise sanitaire en lien avec la COVID-19, tous les concessionnaires automobiles de la province ont eu le feu vert pour redémarrer leur département des ventes. Mais n’allez pas croire que tout se passe comme avant! Inspirés par un protocole mis sur pied …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires