COVID-19 : des offres « comme on n’en a jamais vu à partir de maintenant » - Robert Poëti

À l’aube d’une réouverture totale des concessionnaires, Robert Poëti s’est entretenu avec l’équipe du Guide de l’auto.

L’ancien ministre des Transports du Québec, maintenant à la tête de la Corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ), est confiant que le protocole des bonnes pratiques sanitaires produit par l’organisation est une mesure suffisante pour assurer le retour au travail de l’ensemble des employés de l’industrie.

Rappelons que les garages et ateliers de mécanique se sont ajoutés à la liste des services essentiels le 15 avril dernier. Or, la vente dans sa forme traditionnelle d’un véhicule par un commerçant ne sera permise qu’à partir du 4 mai, sauf pour la région de Montréal où la date a été fixée au 11 mai.

Un protocole qui fait du chemin

Afin de rendre possible la réouverture partielle des concessionnaires pour assurer l’entretien des véhicules, la CCAQ a mis sur pied un protocole incluant diverses mesures ayant pour but de mettre de l’avant les bonnes pratiques sanitaires afin de protéger à la fois les employés et les consommateurs. La CCAQ se positionne comme un leader dans le domaine.

« Ce protocole-là a été diffusé à la CADA, qui est notre grand frère canadien. Et ils l’ont transmis à l’Ontario qui l’ont utilisé intégralement et quelques autres provinces », se félicite Robert Poëti. « Ensuite, il a été soumis à la NADA, ce qui représente 16 000 concessionnaires aux États-Unis, et puis ils l’ont pris intégralement copié-collé. Et depuis une semaine, même le Mexique l’utilise » exprime fièrement M. Poëti.

Des aubaines à venir

Pour le consommateur désirant changer son véhicule, des offres intéressantes pourraient se présenter à lui prochainement. « Le printemps est la période où on fait le plus d’affaires, c’est-à-dire qu’on a le plus de modèles en inventaire sur les terrains. Actuellement, il y a des centaines de millions de dollars [sur les terrains]. Il y a des véhicules 2020 qui sont arrivés, et vous savez comme moi qu’à l’automne, ce sont les 2021 qui rentrent », explique M. Poëti.

Ainsi, en raison d’une offre qui pourrait être plus grande que la demande, il est légitime de croire que les manufacturiers et les concessionnaires devront user de créativité afin rattraper le temps perdu au cours des dernières semaines d’inactivité.

Sans préciser la nature des aubaines qui s’offriront aux consommateurs en quête d’un nouveau véhicule, M. Poëti est catégorique. « À partir de maintenant et dans les mois à venir, il y aura des programmes comme on n'en a jamais vu. »

La vente en ligne, une option envisageable?

Afin de limiter les interactions humaines, la vente en ligne d’un véhicule neuf fait partie des solutions qui ont été proposées à maintes reprises.

En revanche, la législation québécoise en place ne le permet pas. À cet égard, Robert Poëti se montre ouvert à repenser la façon de faire actuelle. « Minimalement pour la signature électronique, je pense qu’on est rendu là à bien des égards. Je pense qu’il y a une très grande partie de la transaction qui peut être faite en ligne. »

Pour les consommateurs qui voudraient minimiser leurs déplacements et les interactions physiques, il pourrait s’agir d’une brillante alternative. Cela dit, le PDG de la CCAQ demeure convaincu que la livraison du véhicule en concession est toujours idéale.

Un coup dur pour l’industrie automobile

Les dernières semaines ont été particulièrement éprouvantes pour les concessionnaires de la province, qui réalisent habituellement leurs ventes les plus importantes au cours du printemps.

Si la date de réouverture potentielle du 4 mai devait être repoussée, M. Poëti affirme être « très inquiet » quant à la survie des concessionnaires de l’ensemble de la province.

« Actuellement, si cet inventaire-là ne sort pas, le poids économique, et je parle même de grands groupes […], est en péril et certains pourraient ne pas passer à travers la crise complètement et devoir fermer leurs portes. »

On retrouve pas moins de 40 000 emplois permanents dans l’industrie automobile au Québec. Parmi ceux-ci, au moins 35 000 se trouvent actuellement en arrêt de travail temporaire. Quant aux emplois indirects, leur compte s’élève à 100 000.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéCOVID-19 : l’usine GM d’Oshawa va fabriquer des masques
General Motors du Canada vient tout juste d’annoncer que des parties de son usine d'Oshawa, en Ontario, serviront à produire des masques faciaux afin de combler un besoin urgent au pays, notamment du côté des professionnels de la santé. Ces masques seront identiques à ceux déjà produits par le constructeur …
MontréalCOVID-19: le Salon de l’auto de Montréal garde le cap
Alors que plusieurs Salons automobiles à travers le monde ont été forcés de reporter ou d’annuler leur édition 2020, celui de Montréal s’en tire plutôt bien. Après avoir été épargnés par la crise sanitaire en janvier dernier, les organisateurs du Salon regardent maintenant vers l’avant et comptent être de retour …
ActualitéCOVID-19: des mesures strictes pour les concessionnaires
À l’approche de la réouverture du département des ventes des concessionnaires automobiles de la province, de nombreuses mesures sont mises en place afin d’assurer la sécurité des clients et du personnel. Dans le but de guider ses membres vers les bonnes pratiques à adopter, la Corporation des concessionnaires d’automobiles du …
ActualitéCOVID-19 : les constructeurs automobiles s'impliquent dans la communauté
Comme vous le savez, la pandémie de COVID-19 a forcé les constructeurs automobiles à interrompre leur production de véhicules et plusieurs se sont tournés vers la fabrication de respirateurs ou d’équipements de protection. Des mesures ont aussi été prises pour aider les clients existants et les nouveaux acheteurs, mais ce …
ActualitéCOVID-19: bonnes affaires en vue chez les concessionnaires
L’automobile fait partie des secteurs qui ont été touchés de plein fouet par la COVID-19. Les concessionnaires, pratiquement à l’arrêt depuis plusieurs semaines, doivent maintenant écouler les véhicules qu’ils ont en stock. Leur inventaire est au plus haut, sans oublier les modèles 2019 qu’ils ont encore sur les bras. Pour …
ActualitéBaisse dramatique des ventes de véhicules neufs en avril
Après une baisse historique de 48,3% en mars, un mois partiellement affecté par la crise de la COVID-19, les ventes de véhicules neufs au Canada auraient chuté de 74,6% en avril par rapport au même mois de l’année précédente, selon lce que rapporte Automotive News Canada . Plus exactement, le …
ConcessionnairesCOVID-19 et achat de voiture: la vente en ligne à la rescousse
Les concessionnaires automobiles, même s’ils sont généralement grands, demeurent des commerces fermés, où l’on rencontre des gens dans un cadre de proximité, et où, en temps de pandémie, il y a un risque de contamination. Pas surprenant, alors, que les concessionnaires aient été fermés lors de la crise sanitaire. L’économie …
BloguePlus de place aux concessions...
Pour les concessionnaires automobiles regroupés dans les 82 municipalités du Grand Montréal, c’est maintenant la rage qui prend le dessus sur le vent de panique qui règne sur l’industrie. En effet, le Gouvernement Legault annonçait jeudi dernier le report d’ouverture des concessions au chapitre des ventes automobiles, menant ainsi à …
ActualitéCOVID-19 : les acheteurs sont toujours là, mais plus patients
En raison de la pandémie et des mesures de confinement, les ventes de véhicules ont beaucoup souffert au premier trimestre et encore plus au mois d’avril , mais il semble que ce ne soit que partie remise. Selon un sondage mené par CarGurus, 87% des consommateurs canadiens ayant prévu de …
Actualité« C’est le meilleur temps d’acheter une voiture »
À la réouverture des ventes automobiles dans le Grand Montréal, le lundi 25 mai, des concessionnaires tenteront de vous attirer en vous offrant d’importants incitatifs à l’achat de leurs voitures. L’idée sera vraisemblablement d’écouler un inventaire de voitures beaucoup plus volumineux qu’en temps normal, alors que beaucoup de véhicules attendent …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires