Étude : les véhicules électriques sans danger pour les stimulateurs cardiaques

Les personnes qui ont des implants cardiovasculaires, par exemple un stimulateur cardiaque, doivent se méfier des appareils qui génèrent un fort champ magnétique, comme les détecteurs de métal, les téléphones cellulaires et certains chargeurs de batterie.

Qu’en est-il des véhicules électriques? Des chercheurs de l’Université technique de Munich en arrivent à la conclusion qu’ils sont sans danger.

Leur étude, publiée en début d’année, s’est penchée sur une centaine d’appareils différents provenant de sept fabricants. Les participants devaient prendre place à bord d’un véhicule électrique (une Nissan LEAF, une Tesla Model S, une BMW i3 ou une Volkswagen e-Up) et les effets ressentis étaient enregistrés par un électrocardiogramme, puis analysés par deux cardiologues indépendants.  

Résultat : les chercheurs n’ont décelé aucun impact sur le fonctionnement ou la programmation des appareils cardiaques en conduisant ou en prenant place à bord du véhicule. Le niveau d’interférence est jugé cliniquement négligeable, et ce, même en pleine accélération alors que les effets électromagnétiques sont au maximum.

Cela dit, l’étude s’est concentrée sur ce qui se passe dans la voiture et non autour de celle-ci. Les chercheurs avertissent que les personnes greffées d’un stimulateur cardiaque devraient quand même se montrer prudentes près des bornes de recharge de niveau 2 (240 V) et de niveau 3 (400 V), qui utilisent un fort courant électrique. Par extension, ça inclut également le câble de recharge et la prise sur le véhicule.

En somme, il n’y a pas de contre-indication à voyager à bord d’un véhicule électrique si vous possédez un appareil cardiaque. Par contre, vous devriez laisser une autre personne brancher et débrancher le véhicule et rester à l’écart dans l’intervalle.

En vidéo : peut-on remorquer avec une voiture électrique?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueGM et Ford feront moins de véhicules électriques en 2026 que Tesla en 2019
Les constructeurs américains General Motors et Ford ont annoncé dans les dernières années des plans ambitieux en matière d’électrification. Le premier compte doubler ses ressources d’ici 2021 et lancer 20 nouveaux modèles à l’échelle mondiale d’ici 2023 (dont plusieurs qui ont été présentés secrètement il y a quelques semaines). Le …
BlogueLes véhicules électriques : de plus en plus verts
Lorsqu’on doit analyser l’impact écologique d’un véhicule électrique VS celui d’un véhicule à essence, on se doit d’être vigilant, la situation évoluant très rapidement. Luc Gagnon a abordé le sujet récemment dans La Presse . Selon lui, « deux facteurs importants affectent la performance environnementale : la source d’électricité et …
ÉlectriqueDes véhicules électriques de plus en plus verts - 2e partie
Lorsqu’il est question de véhicules électriques, certains se posent des questions sur l’impact que peut avoir l’exploitation minière nécessaire à la fabrication des batteries sur l’environnement. Mettons une chose au clair : aucune exploitation minière est sans impact. Qu’il s’agisse d’exploitation pour de l’or, du fer, du titane, du zinc, …
ActualitéSondage Deloitte 2020 : les voitures électriques prennent du galon
La firme Deloitte a récemment sondé plus de 35 000 consommateurs dans 20 pays, dont le Canada, afin de mieux connaître leurs opinions par rapport aux véhicules électrifiés, autonomes, connectés et partagés. Les résultats sont compilés dans le Sondage automobile mondial 2020 et fournissent un éclairage sur les tendances des …
ActualitéQuelles sont les routes les plus dangereuses au Québec?
Par Annabelle Blais et Philippe Langlois Malgré toutes les interventions policières, les échangeurs autoroutiers sont les endroits où les automobilistes courent le plus grand risque de collision, révèle une analyse inédite de quelque 435 000 accidents survenus au Québec entre 2014 et 2019. Le Bureau d'enquête du Journal de Montréal …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires