Jeep Gladiator Rubicon 2020 : jusqu’où voulez-vous aller?

Points forts
  • Puissance et polyvalence
  • Systèmes et capacités hors route d’exception
  • Une cabine comme aucune autre
Points faibles
  • Prix élevé
  • Plus ou moins agréable en ville
  • Consommation et insonorisation un peu décevantes
Évaluation complète

Le groupe FCA s’y connaît en camionnettes et la presse automobile ne tarit pas d’éloges. Le Ram 1500 de nouvelle génération est le meilleur achat du Guide de l’auto dans la catégorie des camionnettes pleine grandeur pour une deuxième année de suite et le tout nouveau Jeep Gladiator est notre meilleur achat pour 2020 du côté des intermédiaires.

Ces deux modèles ont même remporté successivement le prix du Camion nord-américain de l’année, ce qui est tout un exploit!

Des capacités exceptionnelles

Si le Gladiator mérite de tels honneurs, c’est en grande partie grâce à ses capacités exceptionnelles au travail comme en conduite hors route. Muni du réputé V6 Pentastar de 3,6 litres, il revendique le meilleur remorquage (7 650 livres) et la meilleure charge utile (1 600 livres) pour une camionnette intermédiaire à quatre roues motrices.

Notre plus récent essai s’est déroulé à la fin de l’hiver avec un modèle Rubicon, le summum des aventuriers tout-terrain. Celui-ci se démarque avec un système 4x4 Rock-Trac, des essieux plus robustes avec différentiels verrouillables, une suspension relevée comprenant des amortisseurs FOX spéciaux, une barre antiroulis avant que l’on peut désengager électroniquement pour une meilleure articulation du camion, des plaques de protection, des crochets de remorquage, un pare-chocs avant compatible avec un treuil et une caméra intégrée à la calandre en option.

Cette dernière s’avère fort pratique pour bien voir où l’on s’avance dans un sentier. Et lorsqu’elle est sale, un bouton sur l’écran tactile déclenche un jet pour la nettoyer, c'est très pratique.

La belle vie loin de la ville

FCA a créé un véritable jouet grandeur nature que l’on apprécie beaucoup moins en ville et sur l’autoroute qu’en campagne et en dehors des chemins battus. Si vous désirez une camionnette intermédiaire confortable, silencieuse et économe d’essence, ce n’est clairement pas le bon choix.

Bien sûr, comme la neige et la glace recouvraient encore une bonne partie du paysage, il nous a été impossible d’exploiter le plein potentiel du Gladiator Rubicon. Ce que l’on peut vous dire, par contre, c’est qu’il encaisse drôlement bien les chocs sur des chemins défoncés et raboteux.

Le châssis très rigide et la suspension renforcée avec des bras provenant du Ram font de l’excellent travail pour contrôler les mouvements du véhicule, mais n’oublions pas les gros pneus tout-terrain Goodyear Wrangler de 33 pouces.

Le Gladiator ne manque pas de puissance avec ses 285 chevaux et son couple de 260 livres-pied. La boîte automatique à huit rapports en option (une manuelle à six rapports est incluse de série, même en version Rubicon) aide le moteur à livrer des résultats fort convaincants en pleine accélération. D’un autre côté, on sent quelques hésitations en conduite normale à basse vitesse. Autre bémol : le levier du boîtier de transfert 4x4 gagnerait à être plus fluide.

Par ailleurs, nous avons beaucoup aimé la garde au sol accrue (11,1 pouces) ainsi que les angles d’attaque (43,4 degrés) et de départ (26 degrés) très avantageux du Gladiator Rubicon. Son freinage, bien dosé, entraîne moins d’effet de plongée que ce que l’on craignait, et nous avons apprécié son bel équilibre entre stabilité et agilité.

En mode deux roues motrices, faire valser le derrière du véhicule sur un chemin de gravier désert et boueux est une partie de plaisir.

Points bonis pour le système Hors Route+ exclusif au modèle Rubicon, qui règle automatiquement les paramètres de l’accélérateur, de la boîte de vitesses et de l’antidérapage en fonction du terrain. Il fournit en plus de nombreux renseignements pratiques à l’écran, comme l’inclinaison latérale et longitudinale.

Un seul format

Le Jeep Gladiator est disponible uniquement avec une cabine à quatre portes et une caisse de cinq pieds entièrement en acier. En rabattant le hayon, il est possible de charger deux motocross ou un VTT pour aller s’amuser encore plus loin dans l’arrière-pays.

Son habitacle, l’un des dix meilleurs de l’industrie selon Wards, se démarque joliment de toutes les autres camionnettes de la catégorie. Le rangement est moins abondant, certes, mais le design et l’espace plaisent. Les commandes sont bien placées et simples à utiliser, les matériaux de la version Rubicon sont dignes de mention et le système Uconnect ne s’attire pratiquement aucun reproche (Apple CarPlay et Android Auto sont aussi inclus). Ce sera encore mieux l’an prochain avec l’ajout de Uconnect 5.

En revanche, les sièges sont plutôt fermes et manquent de soutien pour les cuisses, le bruit du vent est très présent à haute vitesse et la visibilité pourrait être meilleure. Au risque de diminuer la garde au sol, l’ajout de marchepieds latéraux est recommandé pour faciliter l’accès à la cabine et éviter de salir vos pantalons en sortant.

Vu le temps froid, nous n’avons pas roulé sans les portières ni le toit (ou même le pare-brise baissé!), mais sachez que les deux panneaux avant du toit rigide Freedom Top optionnel sont faciles à enlever au moyen de loquets, tandis que celui à l’arrière nécessite des outils et idéalement l’aide d’un proche.

En avez-vous vraiment besoin?

Il faut absolument terminer en parlant du coût du Jeep Gladiator, qui est sans doute le plus gros frein pour les acheteurs potentiels. En effet, le PDSF de base s’élève à 45 495 $ et celui de la version haut de gamme Rubicon, à 52 495 $.

Ajoutez les ensembles cuir, temps froid, éclairage à DEL, navigation et sécurité, le toit rigide, la boîte automatique et d’autres options comme sur notre modèle d’essai et vous obtenez une facture finale de 69 040 $, transport et préparation inclus.

Ouch! Imaginez si vous optez en plus pour le V6 EcoDiesel (260 chevaux, 442 livres-pied) qui rejoindra bientôt la gamme!

Évidemment, le Gladiator Rubicon reste un produit très niché qui ne s’adresse pas à n’importe qui. C’est le camion intermédiaire le plus redoutable sur tous les terrains, conçu pour les inconditionnels de Jeep qui souhaitaient une caisse de chargement sur leur Wrangler de même que les mordus qui prennent leurs excursions de fin de semaine au sérieux et qui sauront tirer profit de ses capacités inégalées.

Un peu moins cher et sans doute plus fiables à long terme, les Toyota Tacoma TRD Pro et Chevrolet Colorado ZR2 Bison méritent assurément votre considération aussi. Mais prenez bien le temps de réfléchir à vos besoins et sachez qu’un Gladiator de base est déjà plus compétent que la majorité de ses rivaux.

En vidéo : l'essai du Jeep Gladiator 2020

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

TorontoLe Gladiator Mojave, un premier Jeep « Desert Rated »
FCA a profité du Salon de l’auto de Toronto 2020 pour dévoiler en première canadienne le nouveau Jeep Gladiator Mojave, une version encore plus extrême du camion intermédiaire. Vous connaissez l’appellation « Trail Rated » de Jeep? C’est ce qui certifie qu’un modèle a les caractéristiques et les compétences requises …
guideauto.tvFace-à-Face : le Jeep Gladiator 2020 mis à l'essai
De par ses lignes qui attirent l’attention et la particularité du toit modulable qui en fait la seule camionnette décapotable sur le marché, le Jeep Gladiator 2020 vise des acheteurs qui veulent se démarquer du lot. Il faut comprendre que pour 50 000 $, on peut faire l'acquisition d'un camion …
ActualitéJeep confirme la venue d’un Gladiator EcoDiesel dès l’an prochain
Alors que les rumeurs qui couraient à cet effet étaient nombreuses, Jeep a confirmé que le Gladiator sera livrable avec la motorisation EcoDiesel dès l’année prochaine. C’est ce qu’a annoncé Jim Morrison, gestionnaire en chef de la marque Jeep en Amérique du Nord, lors de la période de questions suivant …
EssaisJeep Gladiator 2020 : une camionnette unique
Une camionnette de taille moyenne à quatre portes offrant des capacités de charge et de remorquage importantes, qui bénéficient de surcroît d’excellentes aptitudes hors route, ça ne peut porter qu’un nom : Jeep Gladiator! Depuis les années 90, le marché automobile a changé radicalement. Il est plus juste désormais de …
ActualitéProblème de suspension: recours collectif contre Jeep et RAM
Si vous êtes un amateur ou un propriétaire de Jeep , vous n’êtes pas sans savoir que certains véhicules sont munis d’un système électronique qui permet de désaccoupler la barre stabilisatrice avant dans certaines situations. C’est pratique notamment en conduite hors route quand on recherche une meilleure articulation des roues …
ActualitéMeilleurs achats 2020 du Guide de l’auto : Jeep Gladiator
Comme à chaque année, le Guide de l’auto publie ses Meilleurs achats dans une multitude de catégories de véhicules. Nous poursuivons aujourd’hui notre revue des gagnants de 2020 avec les camionnettes intermédiaires . Ayant reçu le titre de camion nord-américain de l’année, l’incomparable Jeep Gladiator (PDSF à partir de 45 …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires