Le Granby International sur la glace

Amateurs de voitures, faites votre deuil. L’incontournable rendez-vous estival de l’Estrie n’aura pas lieu. En effet, le comité organisateur du Granby International qui a lieu depuis 38 ans au parc Daniel-Johnson, toujours au dernier week-end de juillet, a choisi à contrecœur d’annuler l’événement.

Une décision réfléchie, mentionne le président du VAG (Voitures Anciennes de Granby), qui comme plusieurs, craint le pire au cours des prochaines semaines, voire des prochains mois.

En tant qu’invité d’honneur de cet événement depuis maintenant quatre ans, inutile de vous dire que la nouvelle m’a déçu. Parce que le Granby International fait pour moi partie des incontournables de l’été, et que cette nouvelle me laisse croire que plusieurs événements suivront le pas.

Le rassemblement des Belles d’Autrefois, événement d’envergure de la région de Québec, et qui doit avoir lieu cette année à l’Expocité, fin juin, va-il subir le même sort?

Pour l’heure, nous savons déjà que le Salon Auto-Sport Québec sera reporté et que la plupart des organisateurs d’événements remettent leurs activités en question. Cela signifierait-il donc une saison morte pour les amateurs de voitures?

Photo: Marc-André Gauthier

Bien sûr, j’ai l’impression d’être un tantinet nombriliste en écrivant ces lignes, étant bien sûr conscient que la gravité de la situation actuelle prime sur toute forme de déception individualiste. Cela dit, pour l’amateur de voiture que je suis, c’est un peu comme si on m’annonçait que l’hiver allait durer un an. Que les cinq mois d’attente allaient se prolonger indéfiniment.

Certains pourraient comparer la chose à l’abandon de la saison de hockey, sauf qu’on savait déjà que le Canadien ne ferait pas les séries. Et puis, les amateurs de hockey ont tout de même eu droit à la majeure partie de leur saison!

Maintenant, pourquoi est-ce que le comité du Granby International a tout de suite pris une décision qui à première vue, semble prématurée? D’abord, parce que cet événement d’envergure implique des centaines de bénévoles, incluant des personnes âgées, qui craignent la situation. Parce qu’on est persuadé qu’une majorité d’exposants pourrait décliner l’invitation, et qu’il en serait de même pour les gens qui viennent exposer leur voiture.

Il faut aussi comprendre que l’insuccès d’un tel événement (lire, absence d’exposants et de public) pourrait signifier de lourdes pertes financières. Rappelons que le Granby International, qui ne se déroule que sur trois jours, attire chaque année 35 000 visiteurs.

Il faut donc comprendre qu’en tenant compte de ces chiffres, il est impossible de se contenter pour cette année d’une assistance que de 5 000 ou 10 000 personnes, les chiffres actuellement estimés par le comité si l’événement avait lieu.

En vidéo : le Granby International 2019 en compagnie d'Antoine Joubert

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéCOVID-19 et automobile au Québec : qui est ouvert ou fermé?
Tel qu’annoncé hier, le gouvernement du Québec ordonne la fermeture, à compter du mercredi 25 mars à 00:01 et jusqu’au 13 avril, de l’ensemble des commerces et services non essentiels. Le télétravail et le commerce en ligne restent cependant permis en tout temps pour toutes les entreprises. Comment cela affectera-t-il …
BlogueMa première fois au volant : Passport Optima 1988
Dans cette série d’articles « ma première fois », les journalistes du Guide de l’auto vous racontent leurs premiers pas derrière le volant. Après une Renault 5 dont le plancher a fini dévoré par la rouille, ma mère a acheté une Passport Optima 1988…enfin pas tout à fait. Il s’agissait …
BlogueAcheter une voiture, oui ou non?
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la définition de ce qui est « essentiel » en matière de transport est à l’image de l’éclairage d’un phare rempli d’humidité. Flou et inefficace. D’ailleurs, encore à ce jour, on ne sait trop quel type d’entretien peut être fait sur un …
BlogueMa première fois au volant : Renault 18 1981
Dans cette série d’articles « ma première fois », les journalistes du Guide de l’auto vous racontent leurs premiers pas derrière le volant. J’ai 14 ans. L’année scolaire est sur le point de terminer et je me suis trouvé, par l’entremise d’un ami, un petit boulot d’été sur une ferme …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires