COVID-19 : Uber modifie ses pratiques et services

Le géant Uber a annoncé mardi une suspension indéterminée des déplacements en groupe pour ses utilisateurs au Canada et aux États-Unis dans le but de limiter la propagation du coronavirus.

Autrement dit, lorsqu’on ouvre l’application, il n’est plus possible de profiter de l’option qui permet à plus d'un passager (maximum de quatre) d’emprunter la même voiture Uber afin d’économiser sur le coût du transport.

« Notre but est d’aider à aplatir la courbe de la propagation dans les villes que nous desservons », a déclaré par voie de communiqué le vice-président sénior, déplacements et plateformes, Andrew Macdonald.

Il faut préciser que les déplacements groupés ne représentent qu’une mince portion des services Uber utilisés par le public.

Photo: Uber

Les déplacements réguliers à un seul utilisateur ainsi que les livraisons de nourriture via la plateforme Uber Eats restent disponibles. Toutefois, un message est ajouté pour rappeler aux gens de voyager uniquement lorsque c’est nécessaire. Il est possible en outre de laisser une note dans l’application Uber Eats pour que le livreur dépose la commande au pied de la porte. Et autre bonne nouvelle : afin de « soutenir l’industrie canadienne de la restauration », Uber suspend les frais de livraison jusqu’à nouvel ordre pour toutes les commandes passées dans des « restaurants indépendants » (pas les grandes chaînes).

L’entreprise s’efforce de fournir aux chauffeurs des désinfectants pour garder les véhicules propres et sécuritaires, mais comme l’approvisionnement est limité, la priorité va aux villes qui en ont le plus besoin selon Uber.

On demande également, par respect pour la santé de tous, incluant les chauffeurs, de se laver les mains avant et après un déplacement, de s’assoir à l’arrière et de baisser une vitre pour améliorer la ventilation.

Uber offrira par ailleurs une compensation financière aux chauffeurs et aux livreurs qui contractent le coronavirus ou qui doivent se placer en quarantaine pour 14 jours.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéCOVID-19 : un répit de paiement pour les propriétaires de Ford
La divison de crédit de Ford vient d’annoncer qu’elle allait offrir un répit aux propriétaires et aux locataires de ses véhicules qui sont touchés par la COVID-19. Au Canada, une ligne téléphonique a été mise en place afin que les consommateurs affectés puissent discuter des solutions possibles au sujet du …
ActualitéCoronavirus : Ford suspend sa production en Amérique du Nord
Le constructeur automobile américain Ford a annoncé mercredi suspendre sa production de voitures en Amérique du Nord en réponse à la pandémie du nouveau coronavirus. Les usines de la marque à l’ovale bleu aux États-Unis, au Canada et au Mexique seront à l’arrêt à compter de jeudi 19 mars jusqu’au …
ActualitéHonda ferme ses usines nord-américaines pour six jours
En même temps que Ford et General Motors, le constructeur japonais Honda a annoncé aujourd’hui des mesures drastiques en réponse à la pandémie de COVID-19, qui entraînera assurément une baisse des ventes automobiles. Toutes ses usines de véhicules, de moteurs et de transmissions au Canada, aux États-Unis et au Mexique …
ActualitéCOVID-19 : GM, Ford et Tesla offrent de fabriquer des respirateurs
Alors que le président américain Donald Trump a déclaré que l’Amérique est dans une « guerre médicale », les constructeurs automobiles américains proposent de se mettre à fabriquer… des respirateurs. Rappelons qu’à plusieurs endroits dans le monde, la pénurie de matériel médical – des masques, bien sûr, mais aussi des …
ActualitéDe l’aide pour les clients de Hyundai, Nissan et Toyota au Canada
Quelques jours après Ford , c’est au tour d’autres compagnies d’annoncer des mesures visant à aider leurs clients actuels et à convaincre les autres de visiter leurs salles d’exposition en période de pandémie du coronavirus (COVID-19). Hyundai D’abord, Hyundai Canada offre un report de paiement d’un mois pour les clients …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires