General Motors annonce la fin de la marque australienne Holden

Le constructeur automobile américain, General Motors, a annoncé lundi la fin de la marque de voitures australienne Holden avec la liquidation dans les prochains mois des activités d’ingénierie, de conception et de vente. Créée il a y plus de 150 ans, Holden avait sorti la première voiture produite en série en Australie, devenant une marque emblématique pour le pays pendant plusieurs décennies.

En 2017, cette filiale de General Motors (GM) avait, après ses concurrents Ford et Toyota, annoncé la délocalisation de sa production, mettant ainsi fin à la fabrication automobile dans le pays. Le premier vice-président responsable des activités à l’international de GM, Julian Blissett, a indiqué qu’environ 600 personnes allaient perdre leur emploi dans les prochains mois après la disparition de la marque en Australie et en Nouvelle-Zélande.

« Cela a été une décision très difficile à prendre pour nous et nous ne l’avons pas prise à la légère et facilement », a-t-il affirmé. M. Blissett a expliqué que GM avait fait le constat qu’il n’était pas en mesure de réaliser « l’investissement significatif » nécessaire pour que Holden soit compétitif et rentable sur le long terme.

« Avec la fusion sur le plan international de l’industrie automobile, il devient de plus en plus difficile pour nous de soutenir une marque et une entreprise qui n’est implantée que sur deux marchés », a-t-il expliqué.

General Motors a précisé qu’il continuerait, pendant au moins dix ans, à garantir le service après-vente ainsi que l’entretien et l’échange des pièces détachées aux propriétaires de Holden. Avec 1,6 million de voitures Holden toujours en circulation, environ 200 personnes devraient conserver leur travail.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

RappelsGeneral Motors rappelle 75 000 camionnettes
General Motors (GM) rappelle 75 208 camionnettes à cause d’un risque d’incendie qui pourrait survenir à cause du déploiement du prétendeur de ceinture lors d’un accident. Le rappel touche les camionnettes Chevrolet Silverado et GMC Sierra des années 2019-2020 ainsi que les versions HD 2020 de ces mêmes véhicules. Sur …
ActualitéGM et Ford frustrés par la flambée boursière de Tesla
Que faire de plus pour se faire entendre? General Motors et Ford ne cachent plus leur frustration face à la flambée boursière de Tesla, qui n'a jamais été rentable depuis sa création en 2003 et construit 20 fois moins de voitures qu'eux. Les dirigeants des deux constructeurs automobiles ont mis …
ÉlectriqueGM investit 2,9 G$ dans sa première usine 100 % électrique
General Motors vient d’annoncer son intention d’investir environ 2,9 milliards $ dans l’usine de Detroit-Hamtramck en vue d’y produire exclusivement ses futurs VUS et camions électriques. Attendu vers la fin de 2021, le premier modèle sur la chaîne de montage sera la fameuse camionnette qui doit ressusciter le nom Hummer …
ÉlectriqueGeneral Motors lance son fourgon de livraison 100% électrique
General Motors lance une nouvelle sous-marque, BrightDrop, et introduit un fourgon de livraison entièrement électrique : l’EV600. Le tout a eu lieu dans le cadre de l’édition virtuelle du salon CES (Consumer Electronics Show), quelques jours après que le géant américain ait dévoilé son logo de nouvelle génération . Doté …
ActualitéGeneral Motors s'attaque au ciel avec une voiture volante
Le constructeur General Motors (GM) a présenté mardi sa dernière offensive sur le créneau des véhicules électriques: une nouvelle filiale, BrightDrop , qui proposera notamment des camionnettes de livraison et des services de logistique. Annoncée à l’occasion du CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, le grand rendez-vous annuel de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires