Byton : un concurrent chinois veut détrôner Tesla

Byton, un jeune constructeur automobile chinois, est déterminé à détrôner l'américaine Tesla dans le segment des véhicules électriques. L’entreprise a présenté lundi, au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, ses plans pour l’avenir ainsi que son VUS, le M-Byte.

Des passionnés d'automobiles de partout sur la planète sont venus admirer le véhicule utilitaire sport (VUS) conçu par Byton, l’équivalent chinois de la compagnie d’Elon Musk.

«Ce n'est pas une voiture, c'est un bijou technologique», lance le patron de la marque. Et le résultat est convaincant: une tablette tactile dédiée aux différents réglages de la voiture est intégrée au volant. Et que dire du tableau de bord composé d’un écran de 48 pouces capable de se transformer en un véritable ordinateur.

À partir de ce tableau de bord, le conducteur est en mesure de regarder la télévision ou encore de naviguer sur le web lorsque le véhicule est à l'arrêt.

Ne ratez plus un rendez-vous au travail en raison de la congestion routière : stationnez plutôt votre véhicule et démarrez la rencontre par visioconférence grâce à une caméra intégrée à l'habitacle.

Le M-Byte est un véhicule utilitaire sport propulsé entièrement à l’électricité. Son autonomie est de 435 kilomètres, soit mieux que Mercedes et Audi, mais 100 kilomètres de moins que Tesla.

Le modèle de base se détaillera à 45 000 dollars américains. Byton vendra d’abord ses voitures en Chine dès cette année, puis en Amérique du Nord en 2021. L'Europe suivra en 2022.

Pour le constructeur chinois, les voitures deviendront un prolongement de notre vie connectée et de notre téléphone portable, avec toutes sortes d'applications, de la météo aux réseaux sociaux.

Dans le segment de l'électrique de luxe, la concurrence se raffermit. Et à voir la popularité de la M-Byte au CES, Tesla doit regarder dans ses rétroviseurs.

En vidéo : les voitures électriques avec la meilleure autonomie

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéTesla livre son premier lot de voitures «made in China»
Le constructeur automobile Tesla a livré lundi sa première fournée de véhicules fabriqués sur le sol chinois, moins d'un an après l'inauguration de sa première usine hors des États-Unis, à Shanghai. Les premières voitures à être sorties de la chaîne de montage ont été remises à des employés ayant passé …
Blogue2020 : une année prometteuse pour les véhicules électriques
En 2020, les consommateurs commenceront enfin à avoir accès à un peu de choix dans les catégories des VUS et multisegments enfichables compacts à prix raisonnable. En effet, hormis le Mitsubishi Outlander PHEV qui est offert à moins de 45 000 $, les Audi e-Tron , Jaguar I-Pace et Tesla …
CESByton M-Byte, le VUS au tableau de bord entièrement numérique
Byton, un constructeur chinois qui suite à des investissements massifs et au recrutement de plusieurs dirigeants de BMW, prétend devenir le principal concurent de Tesla au cours des prochaines années. Byton est bien présent au CES de Las Vegas depuis quelques années et y a d’ailleurs dévoilé quelques véhicules concepts.
BaladoBalado : Les 1001 curiosités du "Consumer Electronics Show" de Las Vegas
Le Consumer Electronics Show de Las Vegas est l'un des plus grands rassemblements mondiaux en ce qui concerne les percées technologiques de toute sorte. Les multinationales s’y côtoient pour dévoiler en grande pompe leurs dernières innovations. Cette année, le géant de l’électronique Sony a conçu une voiture intuitive munie de …
ActualitéLe conducteur de Tesla décédé jouait à un jeu vidéo
Par Marc-Antoine Turcotte L'employé d'Apple qui est mort en 2018 à la suite d'un accident en Tesla jouait à un jeu vidéo au moment de l'accident, croient les enquêteurs. Le Conseil national américain de la sécurité des transports (NTSB) a ajouté que le véhicule piloté par Walter Huang, 38 ans, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires