De New York à Los Angeles en 27 heures et demie!

Traverser l’Amérique en voiture le plus rapidement possible est un défi qui obsède de nombreux conducteurs passionnés depuis des décennies, surtout avec la création de l’épreuve appelée « Cannonball Run »

Officiellement, cette dernière n’existe plus aujourd’hui, car elle implique de dépasser les limites de vitesse permises et d’enfreindre plusieurs autres lois du code de la route. Ça n’empêche toutefois pas certains de tenter le coup.

Arne Toman, Doug Tabutt et Berkeley Chadwick l’ont récemment fait en un temps record de 27 heures et 25 minutes, partant du Red Ball Garage de Manhattan pour terminer leur aventure à Redondo Beach, en Californie.

Ils ont maintenu une vitesse moyenne d’un peu plus de 165 km/h – incluant les arrêts pour faire le plein et aller à la toilette – et ont atteint une pointe de 310 km/h.

L’ancienne marque datant de 2013 était de 28:50 heures. Au moins une vingtaine d’autres équipes ont essayé de faire mieux au cours des six dernières années, mais aucune n’avait réussi.

La voiture utilisée par le trio américain était une Mercedes-Benz E 63 AMG 2015 (tant qu’à traverser le continent, aussi bien que ce soit confortable!). La suspension et les freins n’ont pas été touchés, mais le moteur turbocompressé a été modifié pour générer environ 700 chevaux.

Ce n’est pas tout : on retrouvait deux détecteurs de radars, un scanner de police, un système de brouillage et le même genre de technologie d’évitement de collision employée par les avions – tout ça pour éviter de se faire prendre en flagrant délit. Et question de déjouer le trafic, c’est l’application Waze qui leur a prêté main forte.

Finalement, Toman, Tabutt et Chadwick ont pu compter sur 18 de leurs amis le long du chemin qui leur préparaient le terrain en dégageant la voie et en repérant les voitures de police.

Partager sur Facebook
Commentaires