En route pour conduire le Mazda CX-30 2020

Sur le marché depuis maintenant cinq ans, le Mazda CX-3 n’a pas su séduire adéquatement les Nord-Américains. Son habitabilité restreinte va à l’encontre des désirs des acheteurs, lesquels jettent plutôt leur dévolu sur le Honda HR-V, le Subaru Crosstrek, le Nissan Qashqai, voire même le Chevrolet Trax. Conséquemment, Mazda s’ajuste et débarque avec un véhicule mieux adapté aux besoins des acheteurs de ce segment, en pleine ascension.

Le nouveau CX-30 2020 viendra donc satisfaire une clientèle plus large que celle du CX-3, qui demeurera momentanément sur le marché, pour que Mazda puisse conserver un véhicule à prix plancher. Mazda souhaite d’ailleurs effectuer une transition du modèle à l’autre de façon progressive, afin d’illustrer à sa clientèle l’évolution technique et tout le raffinement que le CX-30 pourra offrir.

Utilisant les bases de la Mazda3, le CX-30 sera sans surprise proposé en version à deux et quatre roues motrices, avec au choix, un moteur SKYACTIV de 2,0 litres ou de 2,5 litres. Trois déclinaisons sont initialement attendues, mais il n’est pas impossible que Mazda pousse l’audace en ajoutant à la gamme une version Signature. Il faut dire que dans le cas du CX-5, la version Signature constitue un franc succès, ce qui inciterait Mazda à prendre de plus en plus la voie du luxe.

En vidéo : le Mazda CX-5 Signature à l'essai

Fait intéressant, si le CX-3 ne connaît que peu de succès à l’échelle nord-américaine, il en va autrement dans la Belle Province. À preuve, approximativement 6 000 ventes ont été enregistrées au Québec en 2018, contre 16 000 pour l’ensemble des États-Unis. Mazda Canada, à l’inverse des Américains, ne considère donc pas le CX-3 comme un échec, étant tout de même conscient qu’un modèle tel que le CX-30 risque de connaître davantage de succès, tout en étant plus profitable.

Un trajet reliant San Diego à Palm Springs en Californie nous permettra d’ici quelques jours d’obtenir une première impression sur ce véhicule qui risque fort de devenir la prochaine coqueluche du constructeur d’Hiroshima. Histoire à suivre…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

SurvolMazda CX-30 : cinq choses à savoir
Dans le cadre du dernier Salon de l’auto de Genève, Mazda a dévoilé un nouveau véhicule utilitaire sport : le CX-30 . Voici cinq choses à savoir sur ce modèle, éventuellement appelé à remplacer l’actuel CX-3. Un entre-deux En tenant pour acquis qu’il s’ajoutera à la gamme déjà existante de …
Los AngelesMazda CX-30 2020 : pour une première fois sur notre continent
C’est au Salon de l’automobile de Los Angeles que le Mazda CX-30 2020 est présenté pour la toute première fois en Amérique du Nord. Rappelons-nous qu’il avait été dévoilé en première mondiale en mars dernier lors du Salon de l’automobile de Genève. À ce moment, certaines rumeurs laissaient entendre qu’il …
guideauto.tvEn studio : Toyota RAV4 ou Mazda CX-5?
Rémi est papa de deux jeunes enfants. Il possède présentement une Mazda3 qui ne convient plus à ses besoins. Voulant la remplacer par un VUS, ce dernier oscille entre le plaisir de conduire que procure le Mazda CX-5 ou l’espace et le confort qu’offre le Toyota RAV4 . Ces deux …
guideauto.tvFace-à-Face : le Mazda CX-5 Signature en vaut-il la peine?
Avec sa variante haut de gamme Signature, Mazda souhaite s'attaque à un nouveau créneau : celui des véhicules de luxe. Vendu à un prix qui dépasse la barre des 40 000 $, le Mazda CX-5 Signature est un VUS surprenant que nos experts analysent dans cette capsule Face-à-Face plutôt harmonieuse.
guideauto.tvAntoine Joubert présente le Mazda CX-5 Signature 2020
Le segment des VUS domine allègrement les ventes, et Mazda n'échappe pas à cette tendance. Cette année, le constructeur risque probablement de vendre plus de CX-5 que de Mazda3 . Lancé en 2013, le Mazda CX-5 est maintenant devenu un incontournable. Le modèle mis à l’essai par le journaliste du …
Premiers contactsMazda CX-30 2020 : CrossMazda3
Mazda lance ces jours-ci son quatrième multisegment, signifiant ainsi que les voitures deviennent minoritaires pour ce constructeur d’Hiroshima. Un quatrième, qui vient se glisser hiérarchiquement entre le CX-3 et le CX-5 . Non, le CX-30 ne remplace pas le CX-3, du moins pour l’instant. La stratégie de Mazda de conserver …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires