McLaren enlève les vitres et le toit avec la nouvelle Elva

La division routière de McLaren vient de présenter un nouveau modèle qui s’inspire du passé. La nostalgie bat son plein chez les constructeurs automobiles, et McLaren n’échappe pas à cette tendance.

La nouvelle Elva tire son nom de l’entité qui construisait des voitures de course avec Bruce McLaren dans les années 1960. Une histoire qui a débuté avec la M1A (voir galerie photo), une auto à l’habitacle ouvert destinée à la piste.

Ce n’est pas le cas de la Elva 2020 qui pourra rouler sur la route. Mais elle se passe de toit, de vitres latérales et le pare-brise est optionnel!

Photo: McLaren

Toutefois, pour éviter que les passagers soient trop dérangés par le vent, McLaren a développé un système actif de diminution des turbulences. Grâce à une aérodynamique étudiée finement et des éléments mobiles, le bruit et les turbulences sont fortement diminués dans l’habitacle.

Un cœur de McLaren Senna

Pour motoriser l’auto comme il se doit, McLaren réutilise le moteur de la Senna, un V8 de 4 L de cylindrée. Sous le capot de la Elva il gagne 15 chevaux pour culminer à 815 chevaux! Le couple est inchangé et s’élève toujours à 590 livres-pied de couple.

Ainsi motorisée, l’auto passe de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes et n’a besoin que de 6,7 secondes pour atteindre les 200 km/h depuis l’arrêt! Et pour encore améliorer les performances, l’aileron arrière est doté d’un DRS (Drag Reduction system) comme en Formule 1. Il s’agit d’un aileron arrière mobile qui peut favoriser l’appui aérodynamique ou la vitesse maximale en fonction des besoins.

Photo: McLaren

Le Châssis en fibre de carbone est composé de seulement trois éléments principaux. Un système d’arceau est prévu pour sortir automatiquement en cas de capotage.

Selon McLaren, la Elva est la voiture la plus légère jamais produite par le constructeur, bien que son poids total n’ait pas été annoncé. Mais la McLaren Senna pèse 1 345 kg sur la balance, on peut donc supposer que l’auto pèse légèrement moins.

La McLaren Elva sera disponible en 2020 et produite à seulement 399 exemplaires. Le prix annoncé s’élève à 2,25 millions de dollars canadiens.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisMcLaren 720S Spider 2019 : extase en plein soleil
S’il existe maintenant une version Spider de la 720S appartenant à la Super Series de McLaren, c’est en raison de la demande de la clientèle désireuse de rouler à bord d’une voiture exotique de haut calibre en version décapotable. Comme la marque anglaise est très à l’écoute de sa richissime …
2019McLaren Senna 2019: L’esprit d’Ayrton est toujours vivant
Ayrton Senna da Silva fut l’un des plus grands pilotes de F1. Son immense talent, jumelé à sa recherche constante de l’excellence, l’ont amené à remporter trois fois le titre de Champion du monde avec l’écurie McLaren, à gagner 41 Grand Prix et à signer 65 positions de tête. Si …
Voitures anciennesUne McLaren F1 vendue pour 19,8 M$
Une McLaren F1 de 1994 a été vendue durant la Monterey Car Week en Californie pour 19,8 millions de dollars américains. Cela constitue la voiture la plus chère vendue aux enchères cette année. L’automobile, avec 21500 kilomètres de vécu sous le capot, est très rare, car elle a notamment reçu …
guideauto.tvSur la route : La McLaren 720S est une merveille exotique… et décapotable
Parfois, le métier de journaliste automobile demande certains sacrifices. Antoine Joubert s’est récemment porté volontaire et s’est dirigé en Arizona pour conduire une voiture précédée d’une excellente réputation. Construite sur un châssis entièrement fabriqué en fibre de carbone, la McLaren 720S décapotable propose un rapport poids/puissance plus performant que la …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires