Les voitures de Formule 1 changent de look pour 2021

La Formule 1 aura des voitures radicalement différentes en 2021, de nouvelles règles et un contrôle plus serré des dépenses, ce qui devrait amener une plus chaude lutte entre les pilotes et les écuries au grand bénéfice des amateurs.

Commençons avec les bolides. Leur tout nouveau design présente des lignes profilées, des ailerons avant simplifiés, des ailerons arrière de plus grande dimension, un aérodynamisme optimisé en dessous, une suspension modifiée ainsi que de nouveaux pneus à profil surbaissé chaussant des roues de 18 pouces.

Il est même proposé que ces dernières soient munies d’un affichage à DEL rotatif qui fournit de l’information aux spectateurs – sans blague. Un autre panneau d’affichage est également proposé pour la carrosserie.

Photo: Formula 1

Ensuite, afin de permettre aux voitures de F1 de rouler plus près les unes des autres, le débit d’air qu’elles laissent derrière elles sera plus propre et dirigé plus haut, ce qui affectera moins les pilotes qui suivent de près et leur donnera de meilleures chances de dépasser, promet-on.

Les motorisations demeureront les mêmes, mais chaque pilote n’aura maintenant droit qu’à six systèmes d’échappement et à trois boîtes de vitesses pendant la saison avant d’être pénalisé. La conception desdites boîtes sera plus restrictive et elle ne pourra être revue qu’une fois aux cinq ans.

Les voitures pèseront 25 kilogrammes de plus – et seront donc un peu moins rapides – en raison des nouveaux pneus, des changements apportés au châssis pour réduire les coûts, des mesures de sécurité additionnelles et de l’instauration de pièces standardisées (par exemple les pompes à carburant).

Tel que mentionné plus tôt, les règlements vont changer aussi de façon importante. Pour la première fois de son histoire, la F1 imposera aux écuries un plafond de 175 M$ (US) par année pour tout ce qui touche à la performance en piste (les coûts de marketing, les salaires des pilotes et ceux des trois plus hauts dirigeants sont exclus). C’était devenu inévitable pour mettre fin à l’écart grandissant entre les écuries les plus dépensières et celles disposant de moins de ressources.

Photo: Formula 1

Par ailleurs, le nombre autorisé de modifications aux voitures lors des weekends de Grand Prix et de modifications aérodynamiques en cours de saison sera limité. Idem pour les essais en soufflerie (on priorisera davantage les simulations par ordinateur).

Enfin, la F1 dévoilera dans les prochaines semaines un plan visant à « réduire et éventuellement éliminer l’impact environnement du sport et de l’entreprise ». Voilà de belles paroles politiquement correctes qui nous rendent bien sceptiques…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa F1 perd son directeur de course, Charlie Whiting, mort à 66 ans
Le directeur de course de la Formule 1, le Britannique Charlie Whiting, est mort jeudi à Melbourne (Australie) où doit se courir le premier Grand prix de la saison 2019, a annoncé la Fédération internationale de l’automobile. « C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès soudain de …
Course automobileLa F1 veut devenir carboneutre d’ici 2030
Lors du dévoilement des nouvelles voitures pour la saison 2021 , les dirigeants de la F1 avaient promis d’annoncer sous peu un grand changement sur le plan environnemental. On sait maintenant de quoi il s’agit et, le moins qu’on puisse dire, c’est que le plan est ambitieux. En effet, la …
Commentaires