Fin de grève en vue chez General Motors aux États-Unis

Washington | Après presque cinq semaines de grève aux États-Unis, le syndicat UAW a annoncé mercredi un accord préliminaire avec la direction du groupe automobile General Motors qui pourrait mettre fin au mouvement sans précédent depuis plus d’une décennie.

Le texte doit encore être approuvé par le Conseil national du syndicat lors d’un vote jeudi avant qu’il ne soit soumis aux adhérents, précise un communiqué de l’UAW. Le Conseil national décidera alors si la grève continue jusqu’à l’adoption finale du texte ou si elle s’arrête le 17 octobre.

«Les négociateurs nationaux élus ont voté pour recommander au Conseil national UAW GM d’accepter cet accord préliminaire parce qu’il apporte des gains importants aux membres du syndicat», selon le communiqué.

Pour l’heure le syndicat n’a donné aucun détail sur l’accord lui-même, en attendant que le Conseil national l’approuve.

Si le feu vert est donné, le texte de l’accord préliminaire sera partagé avec tous les membres pour qu’ils puissent se prononcer dessus. «Cet accord ne sera ratifié que si les membres UAW-GM l’adoptent», souligne le communiqué. Après des hoquets ces derniers jours, les choses se sont décantées entre direction et syndicat.

Mary Barra, la PDG de GM avait rejoint mardi la table des négociations, laissant à penser qu’un dénouement était proche pour une grève qui paralyse la production du constructeur automobile aux États-Unis depuis le 16 septembre, et qui a forcé à la mise au chômage technique de milliers d’employés y compris au Canada et au Mexique.

GM et l’UAW avaient repris leurs négociations lundi, après une impasse due au rejet, la semaine dernière, de l’offre du constructeur sur les intérimaires et la pérennisation des emplois. Les négociations achoppaient notamment sur le traitement des intérimaires ayant travaillé pour GM pendant quatre ans au moins.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne grève qui atteint le milliard de dollars chez GM
La grève inédite en cours chez General Motors (GM) aux États-Unis a déjà coûté au moins un milliard de dollars au constructeur automobile, estiment des analystes. Ce mouvement social, le premier depuis 2007, a entraîné l’arrêt de la production de voitures dans les usines américaines et perturbé des sites du …
ActualitéDes milliers d’employés en arrêt de travail chez GM
Avec la collaboration de Frédéric Mercier En raison d’une grève chez General Motors (GM) aux États-Unis, l’assemblage des véhicules à l’usine d’Oshawa, en Ontario, a été suspendu jusqu’à nouvel ordre. Cela force ainsi environ 2600 travailleurs ontariens à rester à la maison. Les employés affectés à la fabrication des camionnettes …
ActualitéLes employés américains de GM sont en grève, une première depuis 2007
NEW YORK | Les dizaines de milliers de salariés américains de General Motors (GM) étaient en grève lundi, en raison de l’impasse dans laquelle se trouvent des négociations salariales avec le groupe automobile, a-t-on appris de sources concordantes. La production de voitures du géant de Detroit était complètement interrompue aux …
ActualitéGM rappelle près de 3,5 millions de voitures
General Motors (GM) a décidé de rappeler près de 3,5 millions de voitures pour un problème de pompe à vide affectant le freinage, selon des documents publiés par l’agence fédérale de la sécurité routière (NHTSA). Le constructeur automobile explique, dans ces documents consultables mercredi sur le site internet de NHTSA, …
ActualitéLa production du Chevrolet Blazer est arrêtée
General Motors a dû arrêter la production de son Chevrolet Blazer à l’usine de Ramos Arizpe au Mexique vendredi dernier. Le tout s’explique par des difficultés en approvisionnement de pièces en raison de la grève des employés du géant américain. C’est ce qu’a affirmé Dan Flores, porte-parole de General Motors, …
ActualitéGeneral Motors : la grève est finie!
Les adhérents du syndicat américain UAW ont approuvé vendredi un accord salarial, valable pendant 4 ans et négocié au forceps avec General Motors (GM), qui met fin à la plus longue grève chez le constructeur automobile depuis 50 ans. « Avec la ratification de ce contrat, la grève des membres …
Commentaires