Volkswagen Atlas Cross Sport 2020 : deux font la paire

CHATTANOOGA, Tennessee – Alors que les consommateurs nord-américains s’arrachent les VUS, il est tout à fait logique pour un constructeur d’en offrir le plus possible et de couvrir davantage de catégories. Actuellement, Volkswagen propose deux véhicules utilitaires au Canada et aux États-Unis, mais un troisième s’ajoutera pour 2020, et un quatrième apparaîtra plus tard.

Entre les segments de VUS compact et intermédiaire à trois rangées de sièges, on retrouve la catégorie des intermédiaires à cinq passagers qui gagne en popularité avec la commercialisation récente du Honda Passport et du Chevrolet Blazer. Et n’oublions pas les joueurs déjà établis comme le Ford Edge, le Nissan Murano, le GMC Acadia, le Jeep Grand Cherokee et le Hyundai Santa Fe. De façon discutable, on peut également inclure la Subaru Outback et le Toyota 4Runner.

Le nouveau Volkswagen Atlas Cross Sport 2020 les concurrencera presque tous.

Il partage sa plate-forme et plusieurs composants mécaniques avec le Volkswagen Atlas déjà existant. D’un point de vue financier, c’est tout indiqué, puisque les coûts de développement sont séparés en deux – ou déjà payés, peut-être, dans ce cas-ci. Honda a fait le même exercice avec le Pilot et le Passport. VW investit tout de même 340 $ millions US supplémentaires dans l’usine d’assemblage de Chattanooga, en préparation de la production de ce nouveau VUS.

Photo: Michel Deslauriers

Comme son nom l’indique, celui-ci se décrit comme un véhicule plus dynamique, avec une ligne de toit rappelant celle d’un coupé pour une apparence plus sportive. Sa calandre à trois barres verticales diffère de celui de l’Atlas, toutefois le résultat n’est pas aussi frappant que le design du Volkswagen Atlas Cross Sport Concept présenté au Salon de l’auto de New York en 2018. Par rapport à l’Atlas plus gros, il repose sur le même empattement et s’avère tout aussi large, alors que sa longueur hors tout diminue de 71 millimètres, et sa hauteur a été abaissée de 58 mm.

Évidemment, il n’y a pas de troisième rangée, et l’angle de dossier de la deuxième rangée peut être incliné de 14 degrés pour un meilleur confort. Dans toutes les déclinaisons sauf celle de base, on obtient un accoudoir central repliable. L’espace de chargement est évalué à 1 141 litres avec les dossiers en place, et 2 203 litres lorsque les sièges arrière sont rabattus. C’estune grande différence comparativement à l’Atlas ordinaire, affichant un volume maximal de 2 741 litres. Dans son segment, le Volkswagen Atlas Cross Sport 2020 bat tous ses rivaux sauf l’Acadia et le Passport.

Un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres ronronne sous le capot du Trendline de base. Il développe 235 chevaux et un couple de 258 livres-pied, alors que dans les Comfortline et Execline, on mise plutôt sur le V6 de 3,6 litres de la marque, avec 276 chevaux et 266 livres-pied. Une boîte automatique à huit rapports gère les deux moteurs, et au Canada, le rouage intégral 4MOTION figure de série. Il est possible qu’une version Trendline à moteur V6 soit également offerte.

Photo: Michel Deslauriers

Le Trendline comprendra des jantes en alliage de 18 pouces, des phares et des feux arrière à DEL, un climatiseur, des sièges avant chauffants, une surveillance des angles morts et un freinage autonome d’urgence avec détection de piétons. Le Comfortline, qui devrait représenter environ 50% des ventes selon Volkswagen, obtient un toit ouvrant panoramique, une clé intelligente avec démarreur à distance, des sièges avant à réglage électrique, un climatiseur automatique bizone, une sellerie en similicuir perforé ainsi qu’un écran tactile de huit pouces avec intégration Apple CarPlay et Android Auto.

La version Execline dispose de roues de 20 pouces, de cuir perforé, de sièges avant ventilés et arrière chauffants, d’un éclairage d’ambiance, d’un système de caméras à vue périphérique, d’une prévention de sortie de voie, d’un écran tactile de 10 pouces et d’une chaîne Fender à 12 haut-parleurs. Un ensemble R-Line figure en option, comprenant des roues en alliage de 21 pouces, des pare-chocs d’apparence sport et un volant chauffant.

Les prix ne sont pas encore disponibles, cependant lorsqu’il sera en vente au printemps prochain, on croit que le Volkswagen Atlas Cross Sport 2020 se détaillera à partir d’environ 40 000 $ avant les frais de transport et de préparation. Soit en plein centre du segment des VUS intermédiaires à cinq passagers. Avec l’Atlas, il forme une paire de véhicules utilitaires similaires, mais différents à la fois, qui sont prêts à se battre ensemble contre une foule d’adversaires en Amérique du Nord. Par ailleurs, on accueillera bientôt un quatrième VUS chez Volkswagen, qui se positionnera sous le Tiguan.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHonda Passport 2019 : le quatrième du trio
Avec six modèles, Nissan est actuellement le constructeur qui propose le plus grand nombre de VUS/multisegments. C’est un de plus que Chevrolet, Ford, Jeep et Toyota, et deux de plus que Subaru et les marques coréennes. Honda se devait de réagir en comblant le vide laissé depuis plusieurs années entre …
EssaisChevrolet Blazer 2019 : et de six...
Chevrolet relance le Blazer. Un choix stratégique, puisque ce nom évoque beaucoup de souvenirs aux amateurs. En effet, de 1969 à 2005, le nom Blazer s’est retrouvé sur un ou plusieurs modèles Chevrolet. Or, ces noms de modèles ont toujours été attribués à de vrais camions. Des véhicules montés sur …
Commentaires