Chevrolet Spark 2019 : de plus grandes responsabilités

Points forts
  • Système multimédia complet de série
  • Roulement raffiné pour une citadine
  • De la place pour quatre adultes
Points faibles
  • Système multimédia complet de série
  • Roulement raffiné pour une citadine
  • De la place pour quatre adultes
Évaluation complète

Affichant un PDSF de 9 995 $ avant les frais de transport et de préparation, la Chevrolet Spark est la voiture la plus abordable au Canada en ce moment. Bien que cet attribut soit suffisant pour attirer l’attention des consommateurs, la mission de la voiture a changé quelque peu chez Chevrolet.

D’abord, elle concurrence ses rivales dans le segment des citadines, dont son ennemie jurée la Nissan Micra, mais aussi la Mitsubishi Mirage, la Fiat 500 et la smart EQ fortwo. Les deux dernières se retireront du marché canadien après le millésime 2019.

Le segment des sous-compactes est également en train de dégonfler avec le départ de la Chevrolet Sonic l’an dernier, alors que la Ford Fiesta, la Nissan Versa Note et la berline Hyundai Accent seront également mises au rancart. De plus, la catégorie des compactes a perdu la Ford Focus après 2018, et la Chevrolet Cruze vient tout juste de tirer sa révérence.

La Spark devient donc la seule voiture chez Chevrolet offerte dans la gamme de prix de 10 000 $ à 25 000 $, sous la Chevrolet Malibu. C’est un grand terrain à couvrir pour une minivoiture à quatre passagers. De plus, combien devrait-on payer une Spark?

Photo: Michel Deslauriers

Sous le capot, chaque déclinaison de la Chevrolet Spark 2019 obtient un moteur à quatre cylindres de 1,4 litre développant 98 chevaux et un couple de 94 livres-pied. Des chiffres modestes, mais avec un poids d’à peine 1 019 kilogrammes (2 246 livres) à traîner, ce moteur est assez musclé pour la conduite urbaine et les trajets sur l’autoroute.

Avec la boîte manuelle à cinq rapports de série, la cote mixte ville/route est de 7,2 L/100 km, et avec la boîte automatique à variation continue en option, la moyenne baisse à 7,1 L/100 km. La Mirage est moins énergivore, c’est d’ailleurs la seule qualité de son tricylindre de 78 chevaux. Le moteur de 109 chevaux de la Micra consomme un peu plus que celui de la Chevrolet. Lors de notre essai hivernal, nous avons observé une moyenne de 7,4 L/100 km, un bon résultat.

Le problème, c’est que des compactes comme la Honda Civic, la Kia Forte, la Toyota Corolla et la Volkswagen Jetta peuvent afficher une moyenne similaire. Peut-être même mieux.

Photo: Michel Deslauriers

L’habitacle de la Chevrolet Spark 2019 ne coupera le souffle à personne, mais le design est de bon goût et la qualité de construction est supérieure à nos attentes. Quatre adultes voyageront en confort, et il n’y a pas de place centrale sur la banquette arrière, contrairement à la Mirage et la Micra équipées de cinq ceintures de sécurité. Soyons réalistes – asseoir trois personnes à l’arrière d’une citadine est un défi que personne ne voudra relever. L’espace de chargement s’élève à 313 litres avec les dossiers en place, parfait pour quelques sacs d’épicerie, et 771 litres avec les sièges arrière rabattus. Par contre, la Micra et la Mirage à hayon sont plus accommodantes.

Photo: Michel Deslauriers

L’attraction principale de la Spark, c’est son système multimédia de série comprenant un écran tactile de sept pouces, une connectivité Bluetooth ainsi qu’une intégration Apple CarPlay et Android Auto. Cette dernière n’est pas disponible dans la Micra, et livrable dans la Mirage.

De plus, l’interface du système de GM est facile à utiliser, avec de grosses zones de boutons à l’écran et une disposition simple des menus. La Spark propose également une borne Wi-Fi 4G LTE de série, mais on doit payer un forfait mensuel de données pour y avoir accès.

D’un point de vue technologique, la Spark surpasse ses rivales. Des caractéristiques de sécurité avancées peuvent aussi être ajoutées dans la Chevrolet, comme l’avertisseur de précollision frontale, le freinage autonome d’urgence à basse vitesse et l’avertisseur de sortie de voie.

Photo: Michel Deslauriers

Outre le système multimédia complet, la Chevrolet Spark LS 2019 est plutôt dégarnie, ce qui n’est pas une surprise considérant son prix d’entrée. Donc, pas de climatiseur et une boîte de vitesses manuelle. L’autre désagrément au moment d’écrire ces lignes, c’est que la version LS peut être louée à 8,99% ou financée à 5,49%. En passant aux versions 1LT et 2LT, le taux de location chute à 1,0% sur 48 mois et celui du financement à l’achat, 0,49% sur 72 mois. En somme, à moins de payer comptant, on devrait éviter la Spark LS.

Une 1LT avec le climatiseur, la boîte automatique, les jantes en alliage de 15 pouces, le télédéverrouillage des portes, le régulateur de vitesse et plus se détaille à 15 895 $. C’est la meilleure proposition en ce qui concerne la Spark. Notre 2LT à l’essai comprenait une sellerie en similicuir, un toit ouvrant, une clé intelligente, des sièges avant chauffants et les dispositifs de sécurité mentionnés plus tôt, pour 19 095 $.

Photo: Michel Deslauriers

La Micra S de base à 10 488 $ affiche également des taux d’intérêt élevés, tandis que la Mirage ES à 10 998 $ peut être louée ou financée pour seulement 0,99% et 0% respectivement.

La Chevrolet Spark 2019 est notre citadine préférée sur le marché pour sa conduite raffinée – vu son gabarit – et pour son système multimédia complet. Elle est la plus moderne des trois citadines restantes chez nous. La Mirage coûte moins cher par mois et sa garantie est plus longue, alors que la Micra est plus amusante à conduire. En revanche, demander à la Spark de couvrir tous les segments de petites voitures chez Chevrolet représente une tâche colossale, et pour quelques dollars de plus par mois, on peut se procurer une berline compacte plus confortable et tout aussi écoénergétique.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa Chevrolet Malibu cessera d’être produite en 2024
Le glas commence à sonner pour la Chevrolet Malibu , cette berline intermédiaire américaine qui ne figurait pas parmi les six voitures abandonnées par General Motors l’automne dernier dans le cadre de son processus de rationalisation en Amérique du Nord. Selon ce qu’avance Automotive New s , la Malibu restera …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires