Quand la politique se mêle de sécurité routière

Vous avez probablement pu voir, cette semaine dans le Journal de Montréal, un article relatant qu’il est dorénavant défendu de se stationner à moins de 1,3 mètres du trottoir sur Christophe Colomb, sur le Plateau Mont-Royal.

L’objectif ? Ralentir la vitesse des véhicules qui y circulent. Je dois vous avouer que j’ai été tout simplement stupéfait en lisant cet article.

Tout d’abord stupéfait que ce soit la solution privilégiée pour faire ralentir le trafic. Les têtes pensantes se sont dites : créons une circulation plus dense, en obligeant les usagers de la route à rouler sur une voie au lieu de deux (ce qui créera inévitablement du trafic), pour empêcher ceux-ci de conduire au-delà des limites permises. Après tout, si les voitures se suivent toutes une en arrière de l’autre, elles ne pourront pas accélérer…

Or, des nouvelles bornes ont été installées pour s’assurer que les automobilistes se stationnent à au moins 1,3 mètres de la borne de trottoir. Ces mêmes automobilistes qui recevront des contraventions partout ailleurs, s’ils se stationnent à plus de 30 centimètres de la chaine de trottoir.

Photo: GUILLAUME PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

Et ce qui me semble encore plus préoccupant, c’est qu’il y a pourtant tellement d’autres solutions à envisager. Comme, entre autre, une présence policière accrue, des opérations radar fréquentes, un radar photo mobile, des indicateurs de vitesse simulant les couleurs de sirènes policières quand un automobiliste circule trop rapidement, pour ne nommer que ceux-là.

Qu’arrivera t’il avec ces nouvelles mesures? Les automobilistes vont tout simplement emprunter une autre artère qui circule à deux voies. Du moins jusqu’à ce que l’arrondissement en question adopte la même mesure…

Encore une fois je prône simplement pour une présence policière accrue! Il s’agit là de la solution la plus efficace, la plus dissuasive. Et à défaut, pourquoi pas un radar photo mobile? Après tout, ces machines n’ont-elles pas le profil parfait pour ralentir la circulation?

Bref, avant de vous aventurer sur l’Île de Montréal, n’oubliez pas votre ruban à mesurer pour vous assurer que vous vous stationnez à plus de 1,3 mètres de la borne de trottoir sur Christophe-Colomb entre Rachel et Laurier, mais à au plus 30 centimètres des autres bornes de trottoir de la ville, qui elles ne sont pas visées par ces nouvelles mesures. N’oubliez pas non plus que vous devez respecter un corridor de sécurité d’au moins 1,5 mètres pour les vélos !

En conclusion, considérant tous les problèmes liés à la circulation à Montréal, je pense qu’il y a beaucoup de chose à revoir, en passant par la configuration des nos rues et la clarté de notre signalisation. Une chose est certaine, le type de mesure choisie par l’arrondissement du plateau pour faire ralentir le trafic routier contribue, selon moi, davantage au problème qu’à la solution.

---------------------------------------------

Pour toutes questions, nous vous recommandons notre expert, Me Éric Lamontagne :
E.Lamontagne@contraventionexperts.ca|http://www.contraventionexperts.ca
514 578-2982

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

JuridiqueDistraction au volant : quelle est la limite tolérée?
Une fois de plus cette semaine, je vais revenir sur l’infraction de distraction au volant, car cette dernière ne cesse de faire l’objet de reportages médiatiques. Nous n’avons qu’à penser à la tragédie de l’autoroute 15/440 à Laval, qui a coûté la vie à quelques usagers de la route, possiblement …
JuridiquePeut-on recevoir une amende pour s'être stationné à reculons?
Thierry revient de faire quelques commissions à Longueuil. Pour ce faire, il s’est stationné dans un stationnement payant de la ville, où il doit payer à un horodateur. À son retour, il est stupéfait de constater qu’il a reçu une contravention en vertu d’un règlement municipal interdisant, à Longueuil, le …
JuridiqueAlcool au volant : ce que dit la Loi
Hier soir, Maxime a été arrêté pour avoir conduit un véhicule alors que ses capacités étaient affaiblies par l’alcool. En effet, la police est allée sonner chez lui vers 23 H, suite à la dénonciation d’un citoyen qui l’aurait vu sortir d’une taverne et conduire de manière erratique. Maxime est …
Commentaires