Volkswagen ID. Buggy Concept : on a pris le volant d'un Dune Buggy électrique!

Monterey, Californie – À l’occasion de l’édition 2019 du Car Week de Monterey, Volkswagen nous a laissés prendre le volant du ID. Buggy Concept à motorisation électrique, présenté en première mondiale lors du Salon de l’auto de Genève en mars dernier.

Il s’agit d’un concept - ce véhicule n’existe qu’en un seul exemplaire - assemblé à la main par une petite équipe de trente personnes en quelques mois, et non d’un prototype de préproduction dont l’exécution est plus fidèle à celle d’un modèle de série.

Il nous est donc difficile, dans ces circonstances, de vous livrer des impressions de conduite détaillées, d’autant plus que notre prise en main du ID. Buggy Concept s’est déroulée sur le 17 Mile Dive de la péninsule de Monterey à une vitesse maximale limitée électroniquement à 50 km/h.

Photo: Ingo Barenschee

Cela étant dit, j’ai craqué pour le ID. Buggy Concept,lequel représente une sorte d’hommage aux célèbres dune buggies des années soixante, mais qui fait aussi la démonstration de la polyvalence de la plate-forme MEB, développée par Volkswagen, pour la production de toute une série de véhicules électriques à venir. Je l’avais bien observé au Salon de l’auto de Genève, mais ce premier contact, dans son « habitat naturel » sur la côte californienne, m’a permis de mieux apprécier sa conception et son design.

On a donc affaire ici à un véhicule biplace, long d’à peine quatre mètres, dont le design peut être qualifié de néo-rétro avec ses formes toutes en courbes. Concernant sa structure, le ID. Buggy Concept est élaboré sur une plate-forme de type « skateboard ». Le plancher de la voiture est constitué d’une batterie de 62 kWh et d’un moteur électrique , lequel entraîne les seules roues arrière, le ID. Buggy étant fidèle au concept original des dune buggies construits à partir d’une Coccinelle, laquelle était également de type propulsion.

Bien évidemment, le ID. Buggy Concept, avec sa structure composée d’aluminium, de plastique et d’acier, est à des années-lumière d’un dune buggy sur le plan technique.

Photo: Volkswagen AG

Un intérieur résistant à l’eau et les sièges de la Volkswagen XL1

Comme le ID. Buggy Concept est dépourvu de portes et de toit, son habitacle est conçu avec des matériaux résistants à l’eau. Il est aussi possible de tendre une toile entre le sommet du pare-brise et l’arceau de sécurité, mais force est d’admettre que cette toile fera plus office de parasol que de parapluie! Le design de l’habitacle est très minimaliste.

Un volant, un combiné d’instruments numériques, deux commutateurs localisés de part et d’autre de la colonne de direction – celui de droite permettant de passer de Park à Reverse et Drive –, et deux pédales, voilà tout. Questionné au sujet des sièges, Dzemal Sjenar, ingénieur responsable des véhicules-concept chez Volkswagen, m’a appris que ceux-ci étaient identiques à ceux de la XL1, l’hybride rechargeable bicylindres diesel produite à 250 exemplaires en 2013.

Photo: Volkswagen AG

Silence, on roule

La mise en route du ID. Buggy Concept se fait dans un silence complet et l’accélération initiale est très satisfaisante puisque ce véhicule ne pèse que 1 500 kilos et que son moteur électrique développe l’équivalent de 201 chevaux et 228 livres-pied.

Selon Volkswagen, le ID. Buggy Concept est capable d’abattre le 0-100 en 7,2 secondes et sa vitesse maximale est fixée à 160 km/h. Impossible pour moi de valider ces chiffres, en raison des circonstances particulières de cette prise en main. Pareillement pour l’autonomie, annoncée à 250 kilomètres par Volkswagen.

Photo: Volkswagen AG

Toutefois, je suis en mesure de préciser que, contrairement à plusieurs autres véhicules-concept que j’ai eu l’occasion de conduire pendant ma carrière, la structure du ID. Buggy Concept m’a paru extrêmement rigide, ce qui devrait le doter d’un comportement routier agréable.

Pour l’instant, le ID. Buggy ne demeure qu’un concept. Cependant, il pourrait faire l’objet d’une production en petite série, devenant ainsi un véritable véhicule de niche pour une clientèle très limitée.

Au final, si j’en juge par les réactions enthousiastes de tous ceux que j’ai croisés sur ma route, le ID. Buggy pourrait faire revivre une belle époque, émissions polluantes en moins…

Photo: Volkswagen AG
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

DetroitVolkswagen I.D. BUZZ Concept : buzzant!
Il y a quelques années, Volkswagen avait présenté le Microbus Concept, un joli exercice de style qui reprenait le style du fameux Type 2 (aussi appelé tout simplement Bus) des années 60 et 70. Au Salon de Detroit, la marque allemande revisite encore son Type 2, cette fois avec le …
EssaisVolkswagen Arteon 2019 : se prendre pour une Audi
Avec sa nouvelle Arteon, Volkswagen reprend un créneau laissé à l’abandon depuis la mise à la retraite de la CC . Reconnue pendant longtemps comme fabricant de la « voiture du peuple », Volkswagen s’est petit à petit trouvé une niche chez les amateurs de conduite plus sportive. À quelques …
ActualitéVolkswagen va changer de logo et d’image
Une nouvelle ère débutera chez Volkswagen le 10 septembre avec la première mondiale de la ID.3 au Salon de l’auto de Francfort. C’est le premier d’une nouvelle génération de véhicules électriques à grande autonomie que Volkswagen commercialisera dans les années à venir. On nous promet un chapitre grandiose comme ceux …
guideauto.tvSur la route : Volkswagen ID Buggy
Gabriel Gélinas, journaliste de terrain du Guide de l’auto est en Californie pour tester une voiture unique en son genre, la seule de connue mondialement. Le ID Buggy de Volkswagen bénéficie d’un procédé 100% électrique. La batterie située au plancher entraîne les roues arrière à la façon d’un véritable dune …
Commentaires