Range Rover Velar 2019 : BCBG

Points forts
  • Design séduisant
  • Qualité de roulement et confort
  • Bon espace de chargement
Points faibles
  • Pas beaucoup d’espace pour les jambes à l’arrière
  • Interface du système multimédia complexe
  • Prix élevé
Évaluation complète

Est-ce ironique que les modèles les plus onéreux dans la gamme de Land Rover au Canada soient ceux qui se vendent le plus?

Alors que les acheteurs de véhicules de luxe accordent une grande importance à la perception des marques, il est tout à fait normal que la ligne de VUS Range Rover soit plus populaire que les modèles Land Rover « ordinaires ».

Depuis l’an passé , la compagnie propose le Range Rover Velar, un ajout à la gamme et plus ou moins le plus frappant en matière de design. Il partage son architecture avec le Jaguar F-PACE, mais alors que ce dernier aime bien montrer ses muscles, le Velar mise plutôt sur sa beauté et son intelligence.

Il semble gros vu de l’extérieur, mais il se positionne en fait dans la catégorie des VUS de luxe compacts. Dans le portfolio de la marque anglaise, le segment des intermédiaires est déjà occupé par le Land Rover Discovery et le Range Rover Sport de toute façon.

Le Velar affiche un style élégant avec son long capot, la ligne de toit profilée et son porte-à-faux arrière prononcé. Peint en noir, il revêt un look particulièrement sinistre, mais les teintes plus pâles accentuent beaucoup plus les détails esthétiques de ce VUS.

Photo: Michel Deslauriers

Une variété de motorisations est disponible, comprenant un quatre cylindres turbodiesel de 2,0 litres (180 chevaux), un quatre cylindres turbo de 2,0 litres à essence (296 chevaux) et un V6 suralimenté de 3,0 litres (335 et 375 chevaux). Il y a aussi une édition à tirage limité nommée SVAutobiography misant sur un V8 suralimenté de 5,0 litres, profitant de 543 chevaux. Il est bon de noter que le moteur diesel sera retiré du marché canadien après le millésime 2019.

On a mis la version P380 R-Dynamic HSE à l’essai pendant une semaine, équipée du plus puissant des moteurs V6. Celui-ci est jumelé à une boîte automatique à six rapports et un rouage intégral. Côté performances, le 0-100 km/h se boucle en 6,0 secondes et la vitesse maximale est limitée à 250 km/h. Avec l’attelage approprié, la capacité de remorquage atteint 2 400 kilogrammes ou 5 291 livres.

Pour un VUS haut de gamme coûtant aussi cher que le Velar (nous y reviendrons), on ne peut s’imaginer l’équiper d’un moteur à quatre cylindres. Mais bon, ça, c’est notre opinion. En revanche, ce n’est pas tous les consommateurs qui sont toujours pressés et qui ont besoin d’une sonorité de moteur plus riche pour s’exciter. Avec le V6, la pénalité à la pompe est de 1 L/100 km, et lors de notre essai hivernal, nous avons observé une moyenne de 12,1 L/100 km. C’est légèrement supérieur à la cote mixte ville/route de 11,6.

Photo: Michel Deslauriers

Le Range Rover Velar 2019 avec le moteur P380 concurrence de rutilants VUS tels que le Mercedes-AMG GLC 43 4MATIC, l’Audi SQ5, le Porsche Macan S et le BMW X3 M40i, qui produisent entre 349 et 385 chevaux. Et n’oublions pas le Jaguar F-PACE S, utilisant la même motorisation que le Velar. Ce dernier adopte un bon comportement routier, grâce en partie à la suspension pneumatique incluse dans les déclinaisons les plus chères.

Le design intérieur du Velar est également très séduisant, avec une approche résolument sophistiquée misant sur des écrans tactiles ainsi que des surfaces tactiles montées au volant. Par contre, on choisirait des boiseries pour couper le côté sombre de l’habitacle, et l’on ne tripe pas particulièrement sur les surfaces en plastique noir reluisant. Le panneau tactile inférieur est joli, et les molettes multifonctions pour régler la température de la cabine font très chic.

Par contre, le système n’est pas simple à utiliser, avec une myriade de petites zones de boutons difficiles à activer en conduisant, et la plupart des fonctions s’effectuent en au moins deux étapes. Même constat pour l’écran supérieur, et le système pour être plus rapide à s’activer après avoir démarré le véhicule. Sur une note positive, on adore la sonorité des chaînes audio Meridian dans les produits Land Rover et Jaguar.

Photo: Michel Deslauriers

La ligne de toit abaissée et la mince fenestration n’aident pas à accentuer l’espace dans ce VUS, et à cause de sa taille compacte, les accommodations aux places arrière sont adéquates tout au mieux. L’espace de chargement totalise 673 litres avec les sièges arrière en place, et un maximum de 1 731 litres en abaissant les dossiers. C’est un peu moins volumineux que dans le F-PACE, mais au-dessus de la moyenne du segment.

Le prix de départ du Range Rover Velar 2019 est de 63 700 $ avant les frais de transport et de préparation, plus que n’importe quel autre VUS compact de luxe. Notre version R-Dynamic HSE à l’essai coûte 80 700 $, ou près de 90 k$ après avoir ajouté quelques ensembles d’options. C’est beaucoup de sous, et l’on se demande si l’on ne serait pas plus heureux au volant d’un Range Rover Sport, dont le prix de base avoisine les 82 000 $ et qui est nettement plus pratique pour la famille.

Photo: Michel Deslauriers

Pour sa part, le Velar ne mise pas sur un prix alléchant, des performances à tout rompre et une polyvalence pour se faire valoir. On l’apprécie plutôt pour le style, le confort et son côté BCBG. Ces attributs sont plus importants pour bien des acheteurs de VUS de luxe, et l’on peut comprendre pourquoi ils décident de dépenser davantage pour le Velar au lieu de se procurer un X3, un Q5 ou un GLC. Si seulement Jaguar Land Rover pouvait améliorer sa fiche de fiabilité et le niveau de satisfaction de sa clientèle, il serait en voiture! Ou plutôt, en VUS.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesLand Rover modernise le Discovery Sport pour 2020
Abordable mais tout aussi compétent que ses grands frères, le Land Rover Discovery Sport a aidé à attirer plusieurs nouvelles et jeunes familles vers la marque anglaise. Pour l’année-modèle 2020, ce VUS compact de luxe reçoit une série d’améliorations qui le rendront plus attrayant, raffiné et pratique qu’auparavant. Commençons par …
MécaniqueRange Rover Evoque 2020 : un VUS urbain qui sait se mouiller
Bien sûr, la plupart des clients choisiront le nouveau Evoque pour se pavaner sur l’avenue Crescent, la Grande Allée ou la rue Racine. Ce qui ne l’empêche aucunement d’être digne de la longue tradition Land Rover et de ne pas craindre une seconde de s’aventurer loin des chemins asphaltés. Cette …
EssaisRange Rover Evoque 2020 : prise deux
L’Evoque a choqué le monde des petits VUS de luxe lorsqu’il est apparu en 2011. Non seulement était-il une bouffée d’air frais dans la gamme Land Rover, mais il a également annoncé un moment important concernant la sous-marque Range Rover plus cossue. Autrefois le concepteur de véhicules utilitaires très énergivores …
Commentaires