Audi A4 2020 : un nouveau look et une nouvelle interface tactile

Points forts
  • Nouveau style plus affirmé
  • Nouvelle interface tactile
  • Très bon comportement routier
  • Qualité d'assemblage et de finition
Points faibles
  • Prix élevé
  • Tarif des options
  • Interface tactile demande apprentissage
Évaluation complète

L’Audi A4 file à plus de 150 km/h sur une portion d’autostrada déroulée comme un ruban au sein d’une verte vallée entre Bolzano et Bressanone.

Même à cette vitesse, quiétude et sérénité règnent à bord alors que la berline redessinée d’Audi suit le tracé en composant admirablement bien avec les rares ondulations de la chaussée et les nombreux changements de voie permettant de doubler les camions lourds qui sont presque légion dans cette région des Dolomites.

Il s’agit bien d’une nouvelle version de la A4. Pourtant, on retrouve la même précision dans la direction et la même rigueur toute germanique dans le comportement routier, paramétrable sur notre berline d’essai équipée de liaisons au sol paramétrables par l’entremise du système Audi Drive Select. En fait, concernant le châssis et la motorisation, les changements sont relativement mineurs. Pour trouver la nouveauté, il faut chercher ailleurs.

L’Audi A4 fait l’objet d’une mise à jour pour 2020, afin de maintenir le rythme face à son éternelle rivale, la Série 3 de BMW, dont le modèle de septième génération a récemment fait ses débuts sur notre marché.

Pour Audi, la A4 revêt une importance de premier plan puisque ce modèle demeure l’un des plus populaires de la marque d’Ingolstadt, chaque cinquième Audi vendue à travers le monde appartenant à la famille A4. C’est pourquoi elle a droit à une transformation complète de sa carrosserie.

Photo: Tobias Sagmeister

Un look plus athlétique

Si le look de la A4 devient plus athlétique, c’est en partie pour réduire l’écart entre elle et les récentes A6, A7 et A8 en ce qui a trait au style, et aussi afin de lui donner une certaine impulsion côté luxe.

Voilà pourquoi la calandre Singleframe est désormais plus large et plus basse, alors que la partie avant affiche de nouveaux blocs optiques. Vue de côté, la A4 présente une ligne d’épaule plus basse, tandis que les ailes sont plus prononcées, histoire de souligner la présence du rouage intégral.

La partie arrière a aussi été revue avec de nouveaux feux, reliés par une bande, ainsi que deux sorties d’échappement qui contribuent à rehausser le look maintenant plus affirmé.

Photo: Tobias Sagmeister

Une nouvelle interface tactile

En ce qui a trait à la connectivité et au système d’infodivertissement, la nouvelle A4 suit la tendance adoptée par les plus récentes berlines et VUS de la marque aux quatre anneaux.

Le contrôleur rotatif du système MMI (Multi Media Interface), ainsi que le petit écran couleur du modèle précédent, sont ici remplacés par un écran tactile de 10,1 pouces en couleurs et à feedback haptique dont l’affichage ressemble à celui d’un téléphone intelligent, les diverses fonctionnalités s’affichant sous forme de tuiles donnant accès à toute une série de sous-menus.

La qualité graphique est exceptionnelle, mais cette nouvelle interface tactile demande un certain temps d’apprentissage avant de développer une bonne maîtrise et peut être une source de distraction dans l’intervalle. Comme toujours, l’ajout du cockpit virtuel permet cependant d’afficher la carte du système de navigation, et plusieurs autres informations, directement devant le regard du conducteur.

Photo: Tobias Sagmeister

Sur les routes plus sinueuses, on retrouve une berline qui fait preuve d’un excellent comportement routier grâce à une direction vive et précise, ainsi qu’un train avant qui transmet un très bon feedback. La sélection du mode Dynamic permet aussi de raffermir l’amortissement et de procurer un peu plus de sensations en virage. Le moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres développe 241 chevaux entre 5 000 et 6 500 tours/minute, alors que le couple maximal de 273 livres-pied est livré sur une large plage qui s’étend de 1 600 à 4 300 tours/minute, gage d’un 0-100 chiffré à 5,8 secondes.

Lors de notre essai, nous avons enregistré une consommation moyenne légèrement inférieure à 9 litres aux 100/km, et de moins de 8 litres sur les portions d’autoroute. L’Audi A4 poursuit donc sa route avec un comportement routier qui représente un parfait compromis entre dynamique et confort grâce à ses liaisons au sol paramétrables, la motorisation réalise des performances en phase avec la vocation de la voiture, et son nouveau look lui donne plus de caractère. L’Audi A4 2020 sera disponible dès le premier trimestre de 2020 et son échelle de prix devrait être comparable à celle du modèle actuel.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Pleins feux surAudi A4 2020 : à l'essai cette semaine
Le Guide de l’auto est en route vers Bolzano en Italie pour un premier contact avec l’Audi A4 qui fait peau neuve pour 2020. Bien qu’elle ait été entièrement renouvelée il y a trois ans, la quatrième génération de la A4 doit maintenir le rythme face à une concurrence toujours …
Nouveaux modèlesUne mise à jour pour l'Audi A4 2020
Audi a dévoilé sa gamme A4 modernisée pour remplacer les modèles 2019 en Amérique du Nord. Bien que les retouches extérieures soient plutôt subtiles, les designers et les ingénieurs ont apporté des changements notables à l’intérieur et sous le capot. La berline A4 intègre la nouvelle thématique de design de …
ActualitéL’Audi A6 2019 bientôt disponible avec quatre cylindres
Lorsque l’ Audi A6 2019 de nouvelle génération a fait ses débuts l’an dernier, elle s’est pointée au Canada exclusivement en version 55 TFSI avec un V6 turbocompressé de 3,0 litres produisant 335 chevaux. Or, ce n’était qu’une question de temps avant qu’une alternative moins puissante et plus abordable s’ajoute …
2019Audi A8 2019: Projetée dans l'avenir
À la fine pointe de la technologie, l’Audi A8 de quatrième génération est équipée d’un véritable arsenal de dispositifs innovants dont certains lui permettront même de se conduire toute seule. La nouvelle Audi A8 s’est démarquée dès son lancement comme étant la première voiture de série capable de la conduite …
Commentaires