Chevrolet Silverado HD 2020 : construit pour travailler

Points forts
  • Capacité de remorquage exceptionnelle (diesel)
  • Puissance du moteur diesel
  • Plusieurs technologies pour faciliter le remorquage
Points faibles
  • Design discutable
  • Présentation intérieure sobre
  • Remorquage plus ardu avec le moteur à essence
Évaluation complète

Un peu partout au pays, il y a des gens qui travaillent fort. Très fort. Et parfois, ils ont besoin d’un camion qui travaille aussi fort qu’eux.

C’est pour ça qu’existent les modèles Heavy Duty (HD), ces camionnettes monstrueuses dont le capot est à peu près aussi haut que votre tête et qui sont capables de remorquer des charges écrasantes.

Dans cet ordre d’idées, Chevrolet a convié l’équipe du Guide de l’auto à un premier contact avec sa nouvelle génération du Silverado HD. Et on peut dire que le constructeur n’a pas fait les choses à moitié.

Photo: Frédéric Mercier

Né pour remorquer

Commençons par le clou du spectacle : avec son nouveau camion, Chevrolet annonce une capacité de remorquage tout simplement spectaculaire de 35 500 livres. Non, ce n’est pas une faute de frappe!

Cela est rendu possible par le moteur diesel à huit cylindres Duramax de 6,6 litres, lequel développe une puissance de 445 chevaux et un couple époustouflant de 910 livres-pied. C’est vrai, c’est un peu moins que les 1 000 livres-pied annoncés pour le nouveau Ram HD, mais concernant l’accélération et la capacité de remorquage, c’est le Silverado qui a le dessus.

Ce moteur diesel n’a rien de nouveau, lui qui a été rapatrié de l’ancienne génération du Silverado HD. Cependant, Chevrolet l’a jumelé à une nouvelle transmission Allison à dix rapports qui fait toute la différence. Après avoir testé le mastodonte sur les routes montagneuses de l’Oregon avec une remorque de près de 20 000 livres dans le dos, on peut vous le confirmer sans hésitation :ce véhicule est né pour remorquer.

Photo: Frédéric Mercier

Même en remontant des côtes, le Silverado HD diesel ne semble jamais à bout de souffle. Sa boîte Allison fait un travail efficace et semble toujours choisir le meilleur rapport. C’est simple, on en vient même à oublier que l’on traîne une remorque!

Comme avec son Silverado 1500, Chevrolet a pris soin d’intégrer à son camion HD une panoplie de technologies qui simplifient le remorquage. Mentionnons notamment les huit caméras qui permettent jusqu’à 15 prises de vue différentes, un peu partout autour du véhicule.

Photo: Frédéric Mercier

On propose également une boîte de transfert à deux rapports, 12 points d’ancrage fixes et 9 qui sont amovibles, une prise de courant de 120 volts et un paquet d’autres détails qui font de ce camion un réel outil de travail.

Nouveau moteur à essence, mais…

En plus de son increvable moteur diesel, Chevrolet propose un bloc à essence flambant neuf sous le capot de son Silverado HD. Comme le diesel, il s’agit d’un V8 de 6,6 litres. Sa puissance de 401 chevaux et son couple de 464 livres-pied permettent une capacité de remorquage de 17 400 livres. C’est moins de la moitié de ce que peut tracter le diesel, mais c’est tout de même une amélioration de 18% par rapport au moteur à essence de la génération sortante.

Cela dit, les tests de remorquage que nous avons effectués avec le Silverado à essence nous ont tristement laissés sur notre appétit. Là, la présence de la remorque derrière le camion était bien notable. En montant des côtes, la révolution du moteur passait à 4 000, voire 5 000 tours/minute et le Silverado semblait épuisé. On s’est rendus à destination sans problème, certes, mais avec pas mal moins d’aisance.

Photo: Frédéric Mercier

Et ça, ce n’est pas nécessairement la faute du moteur. C’est partiellement à cause de la vieillissante transmission qui y est jumelée. Même si ce V8 à essence est neuf, Chevrolet a pris la drôle de décision de conserver la boîte à six rapports de l’ancienne génération du Silverado HD.

De l’aveu même d’un ingénieur de General Motors, cela s’explique par des raisons principalement financières. En recyclant la boîte à six rapports, on s’assure d’offrir un prix plus alléchant pour les flottes et les acheteurs de modèles de base. Ces prix n’ont toutefois pas encore été annoncés.

Chose certaine, le nouveau V8 à essence aurait de toute évidence mieux paru si on l’avait marié à la même transmission à 10 rapports qui fait équipe avec le moteur diesel.

Photo: Frédéric Mercier

Un look qui fait jaser

Impossible de rédiger un compte-rendu complet sur ce Silverado HD sans glisser un mot sur son design. Avec cette nouvelle génération, Chevrolet a joué d’audace en imaginant une allure différente pour le Silverado HD, qui se démarque nettement du Silverado 1500 pour une première fois dans son histoire.

La calandre massive et drôlement divisée s’est attiré l’ire de bien des internautes. Celle-ci intègre les lettres « CHEVROLET » bien en évidence, à moins que vous n’optiez pour la variante haut de gamme High Country, où l’écusson en forme de nœud papillon reprend sa place.

Photo: Frédéric Mercier
Photo: Frédéric Mercier

À l’intérieur, les designers de Chevrolet sont demeurés pas mal plus discrets. L’habitacle du Silverado HD est sobre et pratiquement calqué sur celui du Silverado 1500.

Au centre de la console, on retrouve un écran tactile d’une dimension juste assez bonne qui héberge un système multimédia facile à utiliser. C’est d’ailleurs par là que vous aurez accès à toutes les prises de vue des multiples caméras et à une application qui vous rappellera quoi vérifier quand vous attachez une remorque. Les vieux de la vieille s’enorgueilliront à dire qu’ils n’ont pas besoin de ça, par contre, les remorqueurs avec moins d’expérience risquent d’adorer!

Photo: Frédéric Mercier

Comme les prix et les cotes de consommation de carburant du Silverado HD 2020 n’ont pas encore été annoncés, il est difficile de bien cerner quel modèle en vaut réellement la chandelle entre les Work Truck, Custom, LT, LTZ et High Country. Il y a évidemment aussi la possibilité de choisir entre trois longueurs de cabine et d’opter pour une version à roues doubles à l’arrière. Bref, la personnalisation est de mise!

À la lumière de notre essai, une chose s’avère toutefois bien claire : si vous devez régulièrement remorquer des charges importantes, c’est le moteur diesel qu’il vous faut.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsChevrolet Silverado 1500 Duramax : le diesel est de retour
Chose promise, chose due. Lors du dévoilement de la nouvelle génération du Silverado 1500 l’année dernière, Chevrolet a confirmé le retour d’une motorisation diesel sous le capot. Ça aura pris quelques mois, mais le Silverado équipé du nouveau moteur à six cylindres Duramax de 3,0 litres s’apprête à faire son …
DetroitRam HD 2019 : FCA dévoile son nouveau pickup le plus costaud
Alors que le Ram 1500 de nouvelle génération est déjà populaire au pays, voilà que FCA dévoile la version Heavy Duty de sa camionnette pleine grandeur dans le cadre du Salon de l’automobile de Detroit . De série, les Ram 2500 et 3500 Heavy Duty 2019 seront animés par le …
guideauto.tvSur la route : le nouveau Ram Heavy Duty 2019
La guerre des grosses camionnettes ouvrières est plus féroce que jamais avec l’arrivée des nouvelles éditions Super Duty chez Ford et HD chez Chevrolet, GMC et Ram. Les chiffres magiques? 1 000 lb-pi de couple et une capacité de remorquage de 35 100 lb pour le Ram HD! Impressionnant, n’est-ce …
ActualitéFord F-150 : le moteur diesel maintenant offert dans plus de versions
Le Ford F-150 demeure le véhicule le plus vendu au Canada et c’est en grande partie à cause des nombreuses configurations et mécaniques qu’il propose, dont le tout nouveau V6 turbodiesel Power Stroke de 3,0 litres. Bonne nouvelle pour les acheteurs : ce moteur normalement réservé aux versions Lariat, King …
Commentaires