Ford SUV Experience : connaissez-vous bien votre Edge ST?

Le Ford Edge ST 2019 est arrivé sur le marché l’automne dernier et nous l’avons déjà couvert de fond en comble, tant par notre premier contact, que par notre vidéo Sur la route. Mais saviez-vous que lorsque l’on est nouveau propriétaire de ce véhicule, on est immédiatement invité à une école de conduite Ford Performance en Utah?

Cette semaine, le Guide de l’auto a vécu l’expérience comme si nous venions de nous procurer le véhicule, et voici ce qu’il en est.

Toutes dépenses payées… ou presque

Baptisé « ST SUV Experience », ce programme permet aux nouveaux acquéreurs du Ford Edge ST de mieux connaître les prouesses dynamiques de leur véhicule dans un environnent contrôlé. Ford s’occupe de tout : une belle chambre d’hôtel dans le Parc olympique, de la bouffe à s’en faire éclater l’estomac et une journée complète à « brasser » des Edge ST sous une variété de parcours éducatifs.

Il y a toutefois une légère attrape. Ford ne vous paie pas le billet d’avion. Vous devez donc vous-même trouver une manière de vous y rendre.

L’école en soi a vu jour en 2006 sous le nom Miller High Performance Driving School. Après s’être forgée un solide partenariat avec Ford, celle-ci fut reprise par le constructeur pour en devenir l’école de course officielle de Ford, mieux connue sous le nom Ford Performance Racing School.

Photo: William Clavey

Chapeautée par la division Ford Performance, l’école propose à ses élèves une panoplie de programmes dédiés à différents véhicules Ford, et conçus pour divers talents. On y apprend, entre autres, des techniques de manœuvres avancées à bord d’une Ford Mustang Shelby GT350, d’une Ford Focus RS et même d’un Ford F-150 Raptor.

Étant donné que Ford concentre désormais ses efforts sur la commercialisation de VUS, l’école a récemment ajouté le volet SUV Experience. Celui-ci s’offre actuellement pour l’Edge ST, mais il s’étendra également vers l’Explorer ST, en 2020.

Un petit résumé

Lorsque Ford a mis en marché l’Edge ST pour l’année-modèle 2019, on nous promettait un VUS nettement plus dynamique que ses déclinaisons ordinaires tout en rendant hommage à l’héritage des fameuses lettres ST.

Rappelons-le, la marque ST, qui signifie Sport Technologies, remonte jusqu’à la toute première Ford Cortina en Europe. Il y a aussi eu les Sierra Cosworth, l’Escort Cosworth, la Focus ST, la Fiesta ST et, jusqu’à récemment, la Focus RS.

L’Edge ST, le tout premier VUS à haute performance à porter un écusson Ford, est alimenté par un V6 biturbo de 2,7 litres d’une puissance de 335 chevaux et un couple de 380 lb-pi. Seul le rouage intégral est offert, un système qui intègre la vectorisation du couple pour augmenter ses rotations lors de virages prononcés. Une boîte automatique à huit rapports se charge de tout transférer vers la route. Celle-ci est équipée d’un refroidisseur d’huile afin d’être plus endurante en conduite sportive.

Photo: William Clavey

Ensuite, la suspension a été abaissée et agrémentée de ressorts plus fermes. On en a également profité pour lui ajouter des barres antiroulis plus volumineuses et des freins modifiés par le biais de disques ventilés et d’étriers surdimensionnés. Doté de jantes de 21 pouces noircies enveloppées de pneus Pirelli P Zero 265/40R-21, le Ford Edge ST 2019 franchit le 0 à 100 km/h en 5,7 secondes.

Lors de notre premier essai du véhicule l’automne dernier, nous avions été impressionnés par la calibration du châssis et de la tenue de route de l’Edge ST en général. Lors de manœuvres brusques, ses temps de réaction furent rapides, ses freins sans faille, et son niveau d’adhérence bien au-delà de ce que la moyenne des consommateurs osera explorer.

Toutefois, nous avions été déçus par ses accélérations mollasses et par le délai de réaction de sa boîte de vitesses. Se montrant trop lourd, l’Edge ST ne transmet aucune sensation forte derrière le volant.

Est-ce que cette école de conduite lui donnerait une deuxième chance?

Photo: William Clavey

Chacun son Edge

Après un petit-déjeuner et une courte description du programme, nous montions tous à bord de nos Edge ST pour nous rendre jusqu’au centre en question. Roulant dans un décor de carte postale, sillonnant les montagnes de l’Utah, nous nous suivions à la queue leu leu jusqu’à notre destination où des instructeurs chevronnés nous attendaient.

La première section du parcours servait à nous montrer les techniques de sous-virage et de survirage d’un véhicule. Grâce à un bidule qui soulevait l’avant ou l’arrière d’une Ford Taurus de formation, il était possible de mieux comprendre comment maîtriser un véhicule lorsque celui-ci subit une perte de contrôle. On nous a ensuite transféré à un deuxième atelier style « autocross » où l’on nous ordonnait de mettre à l’épreuve les freins du véhicule par une série d’arrêts d’urgence afin d’éviter des obstacles sur notre chemin.

La troisième section, c’est une réelle course contre la montre autour d’un minicircuit parsemé d’épingles et de chicanes. Nous avions chacun quatre tentatives, avec des pénalités si nous heurtions un cône.

Photo: William Clavey

L’événement, qui se déroule au centre Soldier Hollow, lieu d’entraînements pour les skieurs et biathlètes d’élite, se termine par une séance de tir, où l’on nous apprend quelques faits intéressants au sujet du sport scandinave.

Alors, en vaut-elle la peine, cette expérience de VUS? C’est bel et bien une école conçue pour des consommateurs désirant mieux comprendre les diverses fonctionnalités de leur nouveau véhicule, tout en apprenant quelques trucs de conduite. Tout le monde y trouve donc son compte, et le décor à couper le souffle à lui seul en vaut le détour.

Cela dit, au coût du billet d’avion Montréal - Salt Lake City, on peut facilement se payer une formation de conduite encore plus intense à bord de réels bolides pour le même prix.

Pour ce qui est du Ford Edge ST 2019, notre opinion demeure inchangée. Agile et capable de générer des forces G épatantes dans les courbes, c’est néanmoins un VUS sport dilué, sans âme et maladroitement mis au point.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsFord Edge 2019: continuité lucrative
SALT LAKE CITY, Utah – Si l’on possède une entreprise de muffins et que l’on se rend compte que ceux aux framboises et aux bleuets ne se vendent plus, on fait quoi? On en fait des plus gros et on baisse le prix? Et si tout ça ne fonctionne pas, …
Premiers contactsFord Edge ST 2019 : nous en sommes rendus là
SALT LAKE CITY, Utah – En tant que journalistes, il est de notre devoir de mettre de côté les opinions subjectives et de prioriser l’objectivité. Mais il arrive des moments où il est difficile de garder notre sang-froid tellement le sujet couvert est outrageux. Prenons le véhicule à l’essai ici, …
Premiers contactsChevrolet Blazer 2019 : vol d'identité
SAN DIEGO (Californie) – Chevrolet nous avait invités en Californie pour faire l’essai d’un nouveau véhicule multisegment à cinq passagers. On nous parlait d’un concurrent direct à un Nissan Murano , un Honda Passport ou un Ford Edge , et qu’il pourrait incarner trois « personnalités » différentes. On nous …
Commentaires